Essai de la BMW K 1600 GTL modèle 2011

Réalisé par Didier Renoux

Bien entendu, l'arrivée sur le marché d'un nouveau moteur 6 cylindres, nous l'attendions. Bien entendu, ce moteur devait être destiné à une GT. Bien entendu, nous attendions de BMW un équipement pléthorique pour celle qui se doit de devenir son vaisseau amiral. Mais la grosse surprise sur cette nouvelle BMW K 1600 GTL, c'est un comportement joueur qui donne un plaisir de conduite jusque-là inconnu pour une machine de cette catégorie.

Photo de la BMW K 1600 GTL modèle 2011
Photo de la BMW K 1600 GTL modèle 2011

Suréquipée
Contact, le grand tableau de bord s'initialise, commençant par afficher un 6 qui rappelle à quel moteur on a affaire. Au centre, l'écran à matrice active TFT, surmonté du GPS et encadré par les compteurs et compte-tours analogiques, prend quelques longues secondes pour s'initialiser. Il faut dire que les informations à afficher sont nombreuses ! Les 3 modes de conduite, Rain, Road et Dynamic permettent de choisir une réponse moteur adaptée aux conditions de roulage. Le contrôle de traction DTC, en option, est combiné à ces modes ainsi qu'à la commande de gaz ride-by-wire. Le réglage des suspensions ESA II (en option, le standard est l'ESA «simple») permet de choisir le tarage et la détente des suspensions depuis le guidon, en les adaptant non seulement à la charge mais au mode de conduite Sport, Normal ou Confort choisi. On a également l'affichage du réglage des poignées et siège conducteur chauffants (le passager gère la chauffe de ses fesses lui-même), du système audio, sur lequel on peut brancher son smartphone qui sera bien protégé dans le vide-poches droit, à condition d'avoir acheté la prise spéciale chez BMW ! Ajoutez à cette liste l'éclairage xénon de série, le code adaptatif (option, voir encadré), le cruise control, et le suréquipement, banalisé par les vendeurs de voitures, prend tout son sens sur la K1600 GTL ! De plus, à part l'affichage et remise à zéro des trips, qui reste au tableau de bord, et la mise en route du système audio, tout est commandé au guidon.

Le 6, gant de fer sous main de velours
Les 348 kg de la GTL se font sentir quand on la relève de la béquille, puis disparaissent comme par magie de vos mains une fois lancée ! La position est sénatoriale, assis droit sur une selle à la fois ferme et très confortable. Les rapports s'enchaînent sous un son rauque et profond du plus bel effet , malgré une commande de boîte un peu lente. L'impression de poussée est sans doute gommée par le confort de la GTL, car il faut regarder le compteur pour s'apercevoir qu'en réalité,

Le premier éclairage directionnel moto !
Celles et ceux qui roulent de nuit connaissent obligatoirement l'effet de trou noir en courbe : la moto penche, et le faisceau n'éclaire plus la route. De même, l'accélération et le freinage, s'ils sont appuyés, font varier la qualité de l'éclairage, qui devient alors trop haut ou trop bas. BMW propose (en option) un système qui résout d'un coup ces deux inconvénients. Le code au xénon est orientable verticalement, et en association avec les informations reçues des capteurs de roue avant et arrière, compensera les effets de bascule. Plus spectaculaire, le module xénon est monté sur un miroir orientable : commandé par les capteurs utilisés par le DTC qui analysent l'angle, le miroir pivote et compense l'inclinaison de la moto, permettant de conserver un éclairage toujours identique même en courbe ! L'option fait partie du pack sécurité.
bmw phare adaptatif
les 160 chevaux et surtout les 17 mkg de couple présents très bas dans les tours produisent bel et bien leur effet ! Pensez, on est à 2500 tr/min à 90 km/h, ça ronronne, mais quand on veut doubler, il suffit de visser la poignée : à défaut d'être démonstratif, c'est efficace ! Mais à partir de 5000 tr/min, changement de décor, la sonorité enfle et la poussée avec elle ! BMW n'a pas oublié de donner à son 6 en ligne un caractère sportif du plus bel effet : suffit de ré-écouter la vivacité des montées en régime à vide... De quoi emmener les 350 kg de la K1600 GTL à 230, pas plus sans doute en raison d'un bridage car le moteur semble loin de s'essouffler. Mais aussi parce qu'à ces vitesses, la présence du gros top case se fait sentir par du louvoiement, voire plus si la route est bosselée : z'avez qu'à pas rouler si vite sur les bosses, aussi...

Photo de la BMW K 1600 GTL modèle 2011
Photo de la BMW K 1600 GTL modèle 2011

Un train avant magique
Le plus surprenant reste encore à venir avec l'arrivée dans les virages d'un joli col de montagne. Certes, on a bien senti, pour y arriver, que la direction est légère dans les mains malgré le gabarit de la K 1600 GTL. Au point d'être un peu sur la réserve car la moindre pression sur un côté du guidon suffit à commander un changement de direction, comme sur un roadster de 150 kg de moins ! Mais n'allez pas en déduire qu'elle soit instable, cette diablesse de GTL : loin s'en faut, elle est juste dotée d'une vivacité à laquelle aucun des essayeurs présents ne s'attendait... Dans les enchaînements de courbes, la limite qui s'imposait lors des premiers kilomètres, c'était notre réserve, pas celle de la BMW ! Plus on lui en demande, plus elle y va de bon coeur, avec un avant vif et précis qui va de pair avec une belle stabilité sur l'angle. Arrivent alors fort logiquement les excès d'optimisme, vous diriez-vous avec une GT de 350 kg ? Que nenni, plus on la cravache, plus elle aime ça... et nous aussi ! Bascule d'un angle à l'autre, freinage de trappeur en entrée, relance plein gaz en sortie, on lui a tout demandé, et elle a tout fait avec un avant qui reste rivé au sol : jouissif ! Au chapitre de la vivacité, le centrage des masses, l'équilibre des charges sur les roues et la forte inclinaison du moteur à 55° ont fait merveille. Pour le freinage, la combinaison ABS intégral et suspensions Paralever-Duolever sont bien au rendez-vous. Quant aux sorties de courbe plein gaz, merci qui ? Le contrôle de traction DTC, une option à recommander... d'autant plus qu'elle est assortie du code adaptatif et du contrôle de pression embarqué.

Bilan

BMW a établi avec la K 1600 GTL une nouvelle référence, avec laquelle la concurrence devra composer, et il y a du travail ! Confort, équipement, moteur, sportivité sont tous là et bien là, à des niveaux qu'aucune autre moto ne parvient à combiner. La marque allemande met la barre haut, très haut, et avec la manière : moteur 6 cylindres envoûtant et efficace, châssis bluffant de vivacité pour un tel gabarit, confort, technologie... Rien à voir avec tout ce qu'on connaissait, chez BMW comme chez la concurrence : un vrai défi, et à coup sûr une moto qui marquera son époque !

Photo de la BMW K 1600 GTL modèle 2011
Photo de la BMW K 1600 GTL modèle 2011

Comme souvent chez BMW, les options sont de mise. Attention à ne pas se priver d'elles, pour plusieurs raisons. D'abord du point de vue technique, elles apportent un réel plus. Mais un point à ne pas négliger à la revente : un acheteur de BMW d'occasion sera très majoritairement à la recherche de motos équipées des options disponibles, qui de plus, contrairement aux accessoires des autres marques, sont valorisées. Donc non seulement vous perdrez moins, mais vous vendrez mieux, car nombreux sont ceux qui restent avec un modèle de base sur les bras pour cette seule raison !

  • Pack sécurité : phare adaptatif, DTC et RDC à 855€
  • Pack équipepent : feux additionnels à LED, ESA II, verrouillage centralisé et alarme à 1410€.
  • Selle haute gratuite à la commande.

Le tarif de base de la K1600 GTL est à 22350€, le modèle essayé et en photos à 24615€. Disponibilité mars 2011. Essai en Afrique du sud sur 330km.

essai de la BMW K 1600 GTL modèle 2011
Essai de la BMW K 1600 GTL modèle 2011

On aime bien

  • le moteur
  • le confort technologique
  • le châssis
  • la bagagerie
  • l’association écran TFT / commandes au guidon

On aime moins

  • la sélection lente
  • le louvoiement à (très) haute vitesse
  • le GPS difficile à lire au soleil
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
Duo
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute
Ecouter

Commentez avec Facebook

Fiche technique de la BMW K 1600 GTL modèle 2011

Tarif (mars 2011)22 350 €
Moteur6 cylindres en ligne 1649cm3
Puissance160,5ch à 7750tr/min
Couple17,8mkg à 5250tr/min
Frein avantDouble disque 320mm étrier radial 4 pistons
Frein arrièreSimple disque 320 étrier flottant 2 pistons
Hauteur de selle750mm (780, 780/800 ou 810/830 en option)
Poids (constructeur)348kg à vide réservoir à 90%
Réservoir/Conso26,5L / 5,9L aux 100km à 120km/h
1000 mètres D.A.21,8s
0 à 100km/h3,4s

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.bmw-motorrad.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la BMW K 1600 GTL modèle 2011

Fond d'écran

fond d'écran de la BMW K 1600 GTL modèle 2011
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600