Essai de la Honda Hornet 600 modèle 2011

Réalisé par Jean-Michel Lainé

Apparue en 1998, la Honda Hornet 600 est en 2011 le dernier des roadsters 600 à connotation sportive qui soit équipé d'un 4 cylindres en ligne. Tous les autres constructeurs japonais sont passés à une cylindrée plus importante de 750cm3 voire 800 dans cette catégorie. Après un sérieux coup de pinceau en 2007 accompagné de l'adoption du cadre alu pour accueillir le moteur de la CBR 600 RR 2007 à injection, la Hornet poursuivait sa carrière tranquillement jusqu'à l'année dernière. Vive, légère, précise et agile, cette Hornet ne manquait pas d'attraits et était certainement la plus efficace parmi les roadsters sportifs 4 cylindres de 600 cm3. Le souci, c'était plutôt au rayon esthétique qu'il fallait le chercher. L'arrière ne faisait pas plus l'unanimité que l'optique avant avec son support en «aile» surmonté d'un tableau de bord proéminent. Du coup cette année, Honda change tout en gardant le meilleur au coeur de la meule. En effet, la partie cycle et le moteur sont identiques. Par contre cette nouvelle ligne plus moderne et plus dynamique devrait un peu plus la mettre dans la course. Cette nouvelle ligne permettra aussi de remettre au catalogue une sportivo-GT de moyenne cylindrée, la CBR 600 F, disparue depuis quelques année et qui partagera de très nombreux éléments avec cette nouvelle Hornet 600 2011.

Photo de la Honda Hornet 600 modèle 2011
Photo de la Honda Hornet 600 modèle 2011

Côté moteur, rien ne change en 2011. Le bloc à injection hérité de la CBR 600 RR est toujours aussi vif dans les tours et souple en bas. L'échappement nous accompagne d'une sonorité rageuse dès qu'on sollicite un peu le 4 cylindres, dommage qu'Honda ne profite pas de ce nouveau coup de crayon pour dissimuler la grosse cartouche en bas, sur le côté gauche. De son côté, la boîte de vitesses est rapide et précise, on passe facilement les rapports sans l'embrayage pour les plus pressés d'entre vous, à la descente comme à la montée. Honda n'a toutefois pas fait le choix d'ajouter quelques cm3 pour se placer exactement face à la concurrence qui s'affronte maintenant à coups de 750. C'est dommage pour les chiffres, mais la Honda peut compter sur un atout que les autres n'ont pas dans la même mesure : la qualité de sa partie cycle. Cette Hornet 600 apparaît légère et très facile lorsqu'on la prend en main. Les appuis sur le guidon et les repose-pieds sont finement reportés sur les mouvements de la moto sans avoir besoin de forcer. Même dans une courbe rapide, on peut faire varier la trajectoire avec un léger appui là où d'autres demandent un peu plus d'insistance. Pareil pour la basculer d'un virage à l'autre, inutile de se battre, la Hornet se laisse mener du bout des orteils. On peut donc rouler vite sans effort ou se laisser transporter pour profiter de la balade tranquillement. Rien de nouveau direz-vous ? Ce n'est pas faux si on s'en tient à ceci, mais une piqure de rappel ne fait jamais de mal sur cette machine qui est à ce jour certainement la plus fun et la plus facile de la gamme du constructeur japonais.

La nouveauté est dans l'enveloppe de la Hornet. Le style a été profondément revu, les mauvaises langues diront que ce n'est pas un mal même s'il n'enlevait rien aux qualités intrinsèques de la machine qui avait malgré tout perdu de son aura depuis 2007. A l'avant, on trouve donc maintenant le phare et le tableau de bord dans un seul bloc, dont l'optique avec la veilleuse en dessous n'est pas sans rappeler sa grande soeur, la CB 1000 R. Pour l'occasion, le tableau de bord entièrement digital s'agrémente d'un petit ordinateur de bord qui affiche même la consommation (environ 8 litres aux 100km sur l'essai). Le plus remarquable est sur l'arrière qui fuit maintenant vers le haut et non plus à l'horizontal comme avant. L'habillage est plus effilé, plus élancé, bref plus sportif à l'oeil surtout avec ce feu en forme d'accent circonflexe. Sous la selle, on trouve toujours la place pour quelques petites affaires et un U (à choisir dans ceux qui vont à cet endroit). Les poignées pour le passager ont disparu pour se loger dans la coque sous l'arrière de la moto. Plus esthétique, la préemption est excellente mais il y a fort à parier que les mains ne seront pas épargnées par les projections les jours de pluie... Pour accentuer son style, Honda propose dès le lancement de sa Hornet des accessoires comme des protège-carters, passage de roue, garde-boue arrière, dosseret, etc. le tout est assorti au coloris de la moto. Il y en aura 3 pour la France : noir, jaune et blanc.

Photo de la Honda Hornet 600 modèle 2011
Photo de la Honda Hornet 600 modèle 2011

Bilan

Honda fait le pari de ne pas rentrer dans la course à la cylindrée des autres constructeurs sur le segment des roadsters sportifs de moyenne cylindrée. Face aux Z 750, GSR 750 et FZ8, la Hornet reste en 600 pour 2011. Forte d'une partie-cycle agréable et efficace, la Hornet permet d'exploiter pleinement son moteur issu de la CBR 600 quel que soit le rythme de la balade. Face aux cm3 des concurrentes, la Honda apporte une réelle facilité de conduite qui peut la rendre sportive ou bucolique selon l'humeur du jour, dans tous les cas, le pilotage sera sans effort et toujours efficace. Ce qui change pour cette année 2011, c'est l'habillage de la Hornet. L'optique et le tableau de bord qui ne font plus qu'un bloc au style soigné, ne sont pas sans rappelé la CB 1000 R, l'arrière est par contre inédit. Plus long et fuyant vers le haut, il donne un air plus sportif à ce roadster très dynamique. Les poignées passager disparaissent et passent maintenant sous la partie arrière de la machine. C'est bien plus joli mais bien moins protecteur les jours de pluie... Bref, Honda soigne le look de sa Hornet pour faire taire les principaux quolibets qui lui arrivaient aux oreilles concernant le dessin de cette machine. Les qualités dynamiques de la Hornet au-dessus de ses concurrentes arrivera-t-elle à faire oublier les 150 à 200cm3 d'écart à l'heure où la cylindrée moyenne semble augmenter ? On le saura rapidement. La nouvelle Honda Hornet 600 2011 arrivera en concession à la fin du mois à 6490€ et à 7090€ avec l'ABS.

essai de la Honda Hornet 600 modèle 2011
Essai de la Honda Hornet 600 modèle 2011

On aime bien

  • Style bien plus dynamique
  • Moteur vif et souple
  • Partie cycle dynamique

On aime moins

  • Changement que esthétiques
  • Emplacement des poignées passager
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
Duo
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique de la Honda Hornet 600 modèle 2011

Tarif (février 2011)6490€ (7090€ avec l'ABS)
Puissance102ch à 12000tr/min
Couple6,5mkg à 10500tr/min
Frein avantDeux disques 296mm étriers 2 pistons (3 avec l'ABS)
Frein arrièreDisque 240mm étrier simple piston
Hauteur de selle800mm
Poids (constructeur)nc
Réservoir/Conso19L / 8L aux 100km

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur moto.honda.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la Honda Hornet 600 modèle 2011

Fond d'écran

fond d'écran de la Honda Hornet 600 modèle 2011
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600