Essai de la Yamaha FZ8S Fazer modèle 2010

Réalisé par Jean-Michel Lainé

La FZ8 n'est pas arrivée seule, Yamaha apporte aussi dans la gamme sa déclinaison avec une tête de fourche dénommée Fazer8 ou de façon plus commune FZ8S même si ce n'est pas le bon terme. Si la FZ8 se veut (voudrait) la concurrente de la Kawasaki Z750, du côté de la Fazer 8 il n'y a plus de concurrence en 4 cylindres puisque la version S de la Z750 a disparue du catalogue depuis quelques années. Le nouveau moteur de 779cm3 trouve sa place dans le cadre en aluminium de cette FZ8 Fazer dont les lignes sont proches de la FZ1 Fazer. Le quatre cylindres possède 4 soupapes par cylindres et les conduits d'admission sont plus courts sur les cylindres externes (125mm) que sur les deux cylindres internes (150mm). Avec ce nouveau moteur, Yamaha veut fournir du couple à tous les régimes et un comportement moins linéaire. Commun aux deux FZ8 Fazer et Naked, le moteur de la Yamaha développe 106.2ch à 10000tr/min et un couple de 8.36mkg à 8000tr/min. Ces chiffres sont communs à toute l'Europe, il n'y a pas de bridage pour la France. A l'usage, on reste le plus souvent au-delà de 3500tr/min pour que la machine soit réactive à la rotation de la poignée. On peut alors rouler un rapport au dessus en ville pour garder suffisamment de répondant tout en conservant une conduite souple. Les montées en régimes sont rapides si on prend soin de ne pas tomber sous ce seuil. Une fois les 7000tr/min passés, le moteur de la Yamaha FZ8 est bien plus vif. Ce palier fait passer la FZ8 dans une dimension plus sportive. La boîte de vitesses est un peu dure, il est difficile de passer les rapports en douceur en ville sans un clonk. Dès que la conduite est plus vive et le régime moteur plus élevé, il n'y a plus de souci. Les rapports s'enchainent rapidement presque comme sur une sportive. La sonorité est bien présente et se manifeste même lorsqu'on coupe les gaz brutalement avec une sonorité assez grave, plus proche d'un 1000 que d'un 600 .

Photo de la Yamaha FZ8S Fazer modèle 2010
Photo de la Yamaha FZ8S Fazer modèle 2010

Yamaha FZ8 Fazer ou FZ8 «simple», le buste est assez droit avec le cintre marqué du guidon et une selle peu éloignée. Son étroitesse sur l'avant permettra aux petites jambes de toucher le sol plus facilement. On ne peut pas s'asseoir au fond car l'inclinaison de cette selle ramène sans cesse vers l'avant. L'assise bien que rembourrée mériterait certainement un peu de confort supplémentaire sur l'avant. Le réservoir très large oblige à bien écarter les genoux et n'aide pas à le tenir. Les appuis sur le guidon sont réduits contrairement à une Z où on est sans doute plus sur les poignets. On gagne sans aucun doute en confort et en maniabilité, mais une conduite engagée est bien moins facile. Comme sur le FZ8, le passager est sur une selle assez étroite mais la Fazer est équipée de deux grandes poignées qui se prennent bien en main et sont visiblement antidérapantes. Sous la selle, il y a 4 petites sangles pour fixer un bagage, mais pas de place pour un U. En route, l'avant de la Fazer 8 apparaît moins facile en ville avec les quelques kilos supplémentaires de cet appendice «protecteur» devant le guidon. Avec sa tête de fourche, la FZ8 semble plus empruntée et il faut accentuer sa force sur les poignets pour rendre l'avant bien plus docile. L'amortisseur et la fourche inversée de 43mm sont assez souples pour un roadster. Facile en ville comme en conduite plus rapide, la FZ8 se singularise dans le paysage des roadsters actuels où rouler à un bon rythme est rapidement usant. De toutes les façons, la Fazer incite à la modération avec l'inertie de cet avant et les suspensions souples, une conduite rapide ne veut pas dire sportive pour autant... Le freinage est à l'avenant et est disponible avec l'ABS.

Les kilos supplémentaires sur l'avant viennent de cette tête de fourche au coup de crayon assez inspiré, il faut le reconnaître. Cette catégorie de moto fait rarement tourner les têtes, sur ce point cette Fazer 8 se distingue en suscitant quelques regards sur cet avant qui fait de l'oeil aux sportives de la marque. Son coloris blanc est du plus bel effet avec son moteur et son cadre sombres. De loin, on n'a rarement vu un équipement aussi élaboré apposé sur un roadster. Malheureusement de près, l'ajustement des retours sur le réservoir est peu précis (voir photos) avec presque 1 cm d'écart entre les deux côtés et une faible épaisseur des plastics noirs (devant le réservoir sous les T) qui les font vibrer avec le vent lorsqu'on roule sur l'autoroute. Installé au guidon, le coup de crayon paraît bien moins joli. Côté pratique il n'y a donc pas de petit vide poche avec cette conception, et la protection de la bulle contre le vent est très réduite que ce soit pour la tête ou les épaules. D'ailleurs, il y en a une plus haute au catalogue d'accessoires de la FZ8 Fazer, ceux qui cherchent de la protection en feront certainement l'acquisition pour protéger la tête du vent. Identique entre les deux FZ8, le tableau de bord affiche le minimum en complément d'une jauge. Le tout est soigné et parfaitement lisible. A gauche, il y a l'écran LCD pour la vitesse, l'heure, les totalisateurs et la jauge. A droite, le compte-tours sur fond blanc pour un aspect plus sportif.

Photo de la Yamaha FZ8S Fazer modèle 2010
Photo de la Yamaha FZ8S Fazer modèle 2010

Bilan

La Yamaha FZ8 arrive sur le marché pour concurrencer la Z750, star incontestée des ventes de la catégorie dans l'hexagone depuis des années. Les deux machines sont très différentes à la conduite, la FZ8 est docile sous 7000tr/min avec une boîte un peu ferme, au-delà elle est bien plus rageuse et la boîte se fait oublier. Si on n'envisage pas d'adopter une conduite sportive, la partie cycle de la FZ8 apporte un certain confort avec sa suspension globalement souple. La Fazer 8 avec sa tête de fourche et son poids supplémentaire sur l'avant, permet de rouler assez vite avec un certain niveau de confort de conduite dans la catégorie mais ce n'est pas l'usage qui lui va le mieux. C'est vrai que la position au guidon assez droite est agréable en ville si on fait abstraction de la selle qui pousse un peu vers le réservoir, mais en augmentant pas mal le rythme outre les suspensions, la protection est vraiment vite limitée. Par contre esthétiquement, cette tête de fourche est plutôt appréciée et jolie de loin. De près une fois en selle, les ajustements et les plastics qui vibrent sont moins beaux. Quoi qu'il en soit, la Fazer 8 apportera toujours un petit plus au niveau de la protection, mais si vous avez une conduite un peu sportive, la FZ8 «simple» conviendra mieux si vous devez choisir entre ces deux Yamaha disponibles toutes les deux avec ou sans l'ABS.

essai de la Yamaha FZ8S Fazer modèle 2010
Essai de la Yamaha FZ8S Fazer modèle 2010

On aime bien

  • Mode d'emploi du moteur
  • Esthétique de la Fazer
  • Sonorité du 800

On aime moins

  • Conception de la tête de fourche
  • Suspension un peu souple ?
  • Aspects pratiques
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
Duo
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute
Ecouter

Commentez avec Facebook

Fiche technique de la Yamaha FZ8S Fazer modèle 2010

Tarif (aout 2010)8499€ au lancement puis 8899€
9199€ pour la version ABS
Puissance106.2ch à 10000tr/min
Couple8.36mkg à 8000tr/min
Frein avantDeux disques flottants 310mm
Frein arrièreSimple disque 267mm
Hauteur de selle815mm
Poids (constructeur)215kg avec les pleins
220kg pour la version ABS
Réservoir/Conso17L / 9.5L aux 100km

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.yamaha-motor.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la Yamaha FZ8S Fazer modèle 2010

Fond d'écran

fond d'écran de la Yamaha FZ8S Fazer modèle 2010
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600