Essai de la Suzuki Bandit 650 S ABS modèle 2006

Réalisé par la rédaction

L'année dernière, Suzuki retravaillait son best-seller en proposant la Bandit 650 que nous avions essayée en version «N». C'est au guidon de la version «S» équipée d'une tête de fourche que nous prenons donc la route cette fois-ci.

Photo de la Suzuki Bandit 650 S ABS modèle 2006
Photo de la Suzuki Bandit 650 S ABS modèle 2006

Le moteur affiche donc une cylindrée de 650cm3, soit 50cm3 de plus que sa devancière, la Bandit 600. Alimenté par des carburateurs, le bloc offre une très grande souplesse d'utilisation de 1500 à 12000 tr/min son régime maximal. Que l'on évolue sur un filet de gaz ou à vitesse soutenue, on reste maître de la situation et la confiance s'installe.

La sonorité très feutrée au ralenti 89db à 5050tr/min) le reste lorsque le régime moyen est atteint, un régime suffisant la plupart du temps. A haut régime, il reste contenu pour les passants et suffisant pour son pilote.

Photo de la Suzuki Bandit 650 S ABS modèle 2006
Photo de la Suzuki Bandit 650 S ABS modèle 2006

Le moteur ne requiert pas de brutalité pour rouler, il suit l'envie du moment et met à la disposition du pilote une grande plage d'utilisation qui conviendra à toutes les situations que l'on peut rencontrer sur la route.

La sélection très facile alliée à cette large plage d'utilisation, permet de profiter de cette petite routière pour avaler les kilomètres lors de week-end à rallonges et d'assurer les trajets quotidiens sans fatigue ni stress.

Photo de la Suzuki Bandit 650 S ABS modèle 2006
Photo de la Suzuki Bandit 650 S ABS modèle 2006

Comme sa soeur, la Bandit 650 S ne possède pas de réglages sur la fourche et la suspension en dehors de la précontrainte. Toutefois, son comportement est correct dans une utilisation qui lui convient.

Au quotidien, si on ne cherche pas à adopter une conduite sportive, le comportement est satisfaisant et fait oublier ce que l'on reprochait à l'ancienne 600 sur ce point là.

Photo de la Suzuki Bandit 650 S ABS modèle 2006
Photo de la Suzuki Bandit 650 S ABS modèle 2006

Pour nous conforter dans ce sentiment de sérénité, cette machine offre un freinage facilement utilisable que cela soit pour le frein arrière ou avant. L'attaque est sans surprise et la puissance suffisante dans la plupart des situations. Le dosage du frein arrière est particulièrement aisé.

Lorsque le moment de freiner fort est arrivé, on peut faire confiance à l'ABS qui équipe cette «S». En se déclenchant sur les freinages appuyés ou lorsque le revêtement n'est pas de bonne qualité, on assure un bon freinage. Au cas où vous avez retenu cette moto pour vous lancer dans la conduite des deux roues avec votre permis tout neuf en poche, vous pourrez perfectionner vos freinages appuyés sans crainte de dérobade de l'avant.

Photo de la Suzuki Bandit 650 S ABS modèle 2006
Photo de la Suzuki Bandit 650 S ABS modèle 2006

Quotidiennement, ce freinage facile et l'ABS permettent d'obtenir un niveau de sécurité satisfaisant et surtout utilisable très facilement par tout le monde.

Jusqu'ici, rien ne différencie les deux versions de Bandit 650. Quand on en vient à parler du confort de conduite, la «S» fait valoir son atout incontestable : sa tête de fourche. Assez large avec une bulle claire et suffisamment haute, elle protège le pilote des intempéries et du vent. Celui-ci est toujours présent mais sans turbulence. Aidé par la souplesse du moteur, on peut rouler à un régime constant sans souci. On évolue alors sans remous d'air et les kilomètres défilent sans y penser ou presque.

Photo de la Suzuki Bandit 650 S ABS modèle 2006
Photo de la Suzuki Bandit 650 S ABS modèle 2006

L'assise est la même avec le buste légèrement en avant et les membres supérieurs comme inférieurs sont naturellement positionnés, le confort est maintenu au fil du temps. Protégé du vent, on peut changer de position sur la selle lors de très grandes étapes tout en gardant le regard au loin devant. Pour regarder derrière, les rétroviseurs repliables fixés sur la tête de fourche sont stables même à haute vitesse. Ils gagneraient juste à être un plus écartés pour pouvoir voir plus loin derrière soi.

Avoir une petite routière avec un bon confort pour le pilote et le passager est plutôt peu courant dans cette cylindrée. La Suzuki y parvient avec une selle digne de ce nom pour le passager. La selle en deux parties assure au passager de ne pas glisser sur le pilote et les repose-pieds permettent de choisir la position qui convient le mieux. Enfin, une large poignée est là pour se tenir lors des freinages un peu plus appuyés.

Photo de la Suzuki Bandit 650 S ABS modèle 2006
Photo de la Suzuki Bandit 650 S ABS modèle 2006

Le moteur et les suspensions assureront un bon confort en duo à condition de ne pas adopter un rythme trop sportif, d'ailleurs cette Bandit 650 S est classée dans les routières chez la marque japonaise et y remplit plutôt bien son rôle dans ce domaine.

Pour le coté pratique on retiendra l'emplacement sous la selle en deux parties. Elles pourront accueillir pas mal de petites choses qui ne seront donc plus à transporter chaque jour dans son sac à dos ou sa sacoche de réservoir.

Photo de la Suzuki Bandit 650 S ABS modèle 2006
Photo de la Suzuki Bandit 650 S ABS modèle 2006

La Bandit facilite aussi le transport d'un gros sac de voyage quand l'heure des vacances approche : Bien calé contre la poignée du passager, deux ergots de part et d'autre de celle-ci et sur chacun des repose-pieds passager permettront de le fixer solidement.

Pour terminer sur le coté pratique, un petit tour s'impose sur le compteur mêlant aiguille pour le compte-tours et digital pour toutes les autres fonctions. Cet afficheur digital propose une jauge, une montre, un compteur journalier et la vitesse, le tout affiché simultanément. Un second trip et le totalisateur sont affichables également sur cet écran.

Photo de la Suzuki Bandit 650 S ABS modèle 2006
Photo de la Suzuki Bandit 650 S ABS modèle 2006

Que ce soit la version «N» ou la version «S», la prise en main est instantanée. Les manoeuvres à l'arrêt sont facilitées, la souplesse du moteur et les commandes douces sont appréciées à vitesse réduite. Quand le rythme augmente on peut compter sur la facilité d'utilisation du freinage pour s'arrêter si nécessaire surtout avec l'option ABS très efficace.

Bilan

Depuis l'arrivée de la très sportive GSR dans la catégorie des roadsters, Suzuki propose toujours sa Bandit 650 qui se veut être la voix de la raison : deux philosophies s'offrent donc à nous au moment de choisir son roadster Suzuki de moyenne cylindrée.

Photo de la Suzuki Bandit 650 S ABS modèle 2006
Photo de la Suzuki Bandit 650 S ABS modèle 2006

De nombreux petits changements par rapport à la 600 estompent les principaux reproches qui étaient fait à la Bandit. Avec cette version «S», la Bandit 650 qui brillait déjà par sa polyvalence grimpe sur le créneau des routières en proposant une touche de confort supplémentaire qui sera non négligeable pour ceux qui font beaucoup de kilomètres par tous les temps. L'option «ABS» ne sera d'ailleurs pas un luxe pour ces derniers. Elle sera en effet un gage de sécurité face aux intempéries et aux revêtements pas toujours en bon état. Avec la tête de fourche et l'ABS, le quotidien comme les grands voyages seul ou à deux sont facilement envisageables sans crainte.

Coloris disponibles : Bleu, rouge, gris (cadre rouge) et noir. Prix conseillé : 6349 euros, 6849 avec l'ABS (juin 2006)

Photo de la Suzuki Bandit 650 S ABS modèle 2006
Photo de la Suzuki Bandit 650 S ABS modèle 2006

Commentez avec Facebook

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.suzuki-moto.com, le site officiel de la marque.

Photos de la Suzuki Bandit 650 S ABS modèle 2006