Essai de la Kawasaki Versys 1000 modèle 2015

Réalisé par Jean-Michel Lainé et Yoann Genouvrier

La Kawasaki Versys 1000 était fort sympathique à rouler mais souffrait, comme sa petite soeur, d'un dessin qui suscitait rarement l'enthousiasme. Un handicap qu'elle n'a jamais surmontée malgré pas mal de qualités sur la route. En 2015, elle évolue ... un peu.

Photo de la Kawasaki Versys 1000 modèle 2015
Photo de la Kawasaki Versys 1000 modèle 2015

En 2015, tout est dans le physique ou presque

Il y a quelques détails techniques sur lesquels on reviendra, mais la principale évolution cette année porte sur le style. Cela saute aux yeux. Il est plus conventionnel c'est vrai, mais il ne sera plus l'objet de blagounettes douteuses voire de moquerie entre potes. Même si la beauté n'est pas le plus important pour voyager loin, on ne peut qu'apprécier le travail réalisé par Kawasaki sur cette nouvelle Versys 1000.

La tête de fourche est donc totalement revue. Adieu les deux phares superposés et cette proue massive qui la distinguaient (trop). Le dessin est allégé, les traits soignés et les lignes plus fluides. Le pare-brise est pour sa part identique mais s'intègre parfaitement sur ce nouvel habillage. Il se règle en hauteur sur 6 cm sans outil, une belle amplitude pour une protection convaincante.

Photo de la Kawasaki Versys 1000 modèle 2015
Photo de la Kawasaki Versys 1000 modèle 2015

On relève également les ouïes du radiateur qui sont maintenant peintes et de la teinte de la carrosserie. L'ensemble de la machine en impose quand même. La Versys 1000 est un gros trail qu'on la regarde sur sa béquille ou qu'on soit en selle, l'impression demeure. En revanche, on apprécie l'excellent confort offert par cette large selle. Malheureusement, cette largeur rend la Versys difficilement accessible si on mesure moins d'un mètre 80 d'autant qu'il faut prendre en compte son important poids de 250 kg (avec les pleins).

Plus que jamais, le détail est essentiel

Outre le style, Kawasaki s'est penché sur des détails pour peaufiner sa Versys et lui donner quelques arguments supplémentaires face à une concurrence de plus en plus nombreuse. La boucle arrière est renforcée, comme sur la Versys 650, pour lui donner une capacité d'emport plus importante. La nôtre était d'ailleurs équipée d'accessoires : les valises (supports de série), le top case, les protège-mains, les projecteurs et l'indicateur de rapport engagé. La béquille centrale qui était absente est maintenant présente de série.

Photo de la Kawasaki Versys 1000 modèle 2015
Photo de la Kawasaki Versys 1000 modèle 2015

Ces changements en accompagnent d'autres avec dans le désordre, 10 mm de plus sur le disque avant comme la Z1000, une fourche plus longue et revue, le ressort de l'amortisseur est plus dur (pour la charge), un embrayage anti-dribble très doux à l'usage, un ABS Bosch qui passe de 9M à 9.1M, des pneus Bridgestone plutôt que Pirelli, le KTRC (contrôle de traction) avec 3 modes et enfin, 2 chevaux de plus sur le moteur. Bref, ce n'est pas la révolution mais des ajustements.

Métamorphosée esthétiquement, préservée dynamiquement

Le principal est là. A la conduite, le 4 cylindres de la Versys 1000 n'a rien perdu de sa fougue à hauts régimes ni de sa disponibilité à mi-régime qui lui procurent une remarquable réactivité dans la plupart des situations. La Versys se laisse mener sur le couple. Son empattement, sa masse conséquente et son important angle de chasse n'en font pas une ballerine, mais en exploite la souplesse du 4 cylindres et prenant soin de ses trajectoires, elle est capable d'un bon rythme avec une grande sérénité.

Photo de la Kawasaki Versys 1000 modèle 2015
Photo de la Kawasaki Versys 1000 modèle 2015

Pas toujours très maniable à faible allure selon les situations, elle affiche en revanche une tenue de route sans reproche dès que le rythme s'accélère un tantinet. Elle ajoute en plus de cette rigoureuse prise en main, un confort qui avait déjà été largement apprécié sur la première génération de Versys 1000. La Versys est faite pour voyager loin avec entrain et de ce point de vue, elle répond parfaitement au cahier des charges. Les nouveaux réglages de suspensions semblent pertinents, tout au moins seul et les valises vides comme lors de notre essai. Le KTRC veille au grain au cas où on se fait surprendre par un revêtement glissant, et la consommation s'est stabilisée à 5,5 litres aux 100 km, ce qui laisse une belle autonomie devant soi.

Bilan

Maintenant qu'elle dispose d'un physique facile, même si son embonpoint est malheureusement toujours là en 2015, que reprocher à cette nouvelle Kawasaki Versys 1000 ? Finalement pas grand chose à part peut-être l'absence du régulateur de vitesse souvent proposé chez les autres comme la selle réglable en hauteur toujours agréable pour les petits gabarits. On apprécie par contre la présence de la centrale de série et sa capacité d'emport accrue pour les voyages.

Photo de la Kawasaki Versys 1000 modèle 2015
Photo de la Kawasaki Versys 1000 modèle 2015

En dehors de ces points, le Versys 1000 affiche des arguments convaincants pour l'aspirant voyageur surtout qu'en 1000 cm3, l'offre n'est pas énorme. Il y la Suzuki VStrom 1000 à peine moins chère mais avec un bicylindre de 100 chevaux, ou la nouvelle BMW S 1000 XR qui arrive avant l'été bien plus chère et sportive sur le papier. On peut dire que la Kawasaki se place idéalement entre les deux, l'avenir dira si cela plait.

essai de la Kawasaki Versys 1000 modèle 2015
Essai de la Kawasaki Versys 1000 modèle 2015

On aime bien

  • Disponibilité du 4 cylindres
  • Confort de la selle
  • Agrément des suspensions

On aime moins

  • Poids important de 250 kg
  • Selle non réglable en hauteur
  • Pas de régulateur de vitesse
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
Duo
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique de la Kawasaki Versys 1000 modèle 2015

MarqueKawasaki
ModèleVersys 1000
Cylindrée1000 cm3
Année2015
Tarif de12699 €
Conseillé au20/01/15

Moteur

Cylindres4
Architectureen ligne
Cycle4 temps
Distributiondouble arbre à cames en tête
Soupapes par cylindre4
Refroidissementliquide
Cylindrée1043 cm3
Alésage77 mm
Course56 mm
Rapport volumétrique10,3 :1
Lubrificationcarter humide
Admissioninjection
Allumageélectronique
Admission38 mm
Démarreurélectrique

Performances

Puissance120 ch
Disponible à9000 tr/min
Couple102 Nm
Disponible à7500 tr/min

Transmission

Embrayagemulti disque anti-dribble à bain d'huile
Transmissionboîte
Rapports6
Réduction primaire1,627
Démultiplication 1er2,692
Démultiplication 2e1,950
Démultiplication 3e1,529
Démultiplication 4e1,304
Démultiplication 5e1,136
Démultiplication 6e0,958
Secondairechaine
Réduction finale2,867

Châssis

Cadredouble poutre en aluminium
Jantesbâtons

Suspension avant

Typefourche inversée
Diamètre43 mm
Réglagesprécharge, détente, compression
Débattement150 mm

Suspension arrière

Typemono amortisseur
Réglagesprécharge, détente
Débattement150 mm

Frein avant

Type2 disques
DisqueSemi-flottant
Diamètre310 mm
Pistons4

Frein arrière

Type1 disque
Diamètre250 mm
Piston(s)1

Pneu avant

Largeur120 mm
Hauteur70 mm
Diamètre17 pouces
VitesseM/C

Pneu arrière

Largeur180 mm
Hauteur55 mm
Diamètre17 pouces
VitesseM/C

Dimensions

Longueur2240 mm
Largeur895 mm
Hauteur1400 mm
Hauteur max1465 mm
Empattement1520 mm
Angle de chasse27 °
Chasse106 mm
Garde au sol150 mm
Hauteur de selle840 mm

Poids

Avec ABS250 kg
Conditionspleins faits

Volumes

Réservoir21 L

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.kawasaki.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la Kawasaki Versys 1000 modèle 2015

Fond d'écran

fond d'écran de la Kawasaki Versys 1000 modèle 2015
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x960 800x600