Essai de la CFMoto V3 modèle 2007

Réalisé par la rédaction

A la voir de loin on hésite entre un custom caréné ou un scooter avec la position de conduite d'un custom, pourtant cette CFMoto V3 n'est ni l'un ni l'autre ou tout à la fois, au choix.

Photo de la CFMoto V3 modèle 2007
Photo de la CFMoto V3 modèle 2007

Son moteur à refroidissement liquide est un monocylindre de 250cm3 (244,3 exactement) à 2 soupapes qui affiche les performances d'un 125 tant au niveau de la puissance d'environ 15 chevaux que de la vitesse de pointe qui approche les 120km/h.

Comme sur un scooter, il n'y a pas de boîte de vitesses donc ni embrayage ni sélecteur. Il suffit de tourner la poignée pour atteindre sa vitesse de croisière sans se soucier d'autre chose, le double variateur s'occupe de tout. Coté sonorité, le monocylindre de la V3 est relativement discret et convient bien à un usage urbain.

Photo de la CFMoto V3 modèle 2007
Photo de la CFMoto V3 modèle 2007

La partie cycle s'articule autour d'un cadre mono poutre en acier. Pour nous coller à la route, on pourra compter sur le poids annoncé de la machine (166kg) mais un peu moins sur les pneus trop durs ou sur les éléments de suspension peu convaincants surtout quand la pluie s'en mêle comme cela a été le cas.

La fourche télescopique comme les deux combinés arrière, ne sont pas réglables et n'apprécient guère les situations délicates. L'arrière, comme sur beaucoup de scooters, transmet toutes les irrégularités de la route et l'avant très souple se «tord» d'un coté ou de l'autre dès que l'on freine un peu. L'ensemble devrait éviter au quidam de se prendre pour un pilote, une grande courbe ou une «bosse» ramènent à la raison rapidement et permet d'épargner les points de son permis.

Photo de la CFMoto V3 modèle 2007
Photo de la CFMoto V3 modèle 2007

Pour nous arrêter, la combinaison des deux freins deviendra rapidement un réflexe. Comme sur un scooter, on attrape les deux leviers et on serre avec conviction. L'avant manque de mordant et de puissance mais l'arrière compense correctement comme souvent sur un custom. Même avec ces caractéristiques, attention aux blocages de roues sous la pluie avec le manque de grip des pneus et la fourche trop souple. On note au passage que la V3 est dépourvue de pédale de frein et que les deux leviers aux guidons sont réglables.

Coté pratique, les rangements manquent un peu, en revanche la CFMoto V3 propose des feux de détresse, une alarme à télécommande et une jauge à aiguille équipe le tableau de bord. Le totalisateur sur le petit afficheur à LED rouge sous le tachymètre est pour sa part gênant de nuit (trop lumineux) et souvent peu visible de jour. Pour le reste, le tableau de bord est clair et offre les informations suffisantes à un usage quotidien.

Photo de la CFMoto V3 modèle 2007
Photo de la CFMoto V3 modèle 2007

Ce n'est donc pas avec ses atouts dynamiques que la V3 devrait séduire mais plutôt par ses attributs qui, il faut le reconnaître, sont peu courants dans la production de deux-roues que ce soit dans les scooters ou les motos. On peut même s'avancer à dire qu'en dehors de quelques éléments comme les jantes par exemple, c'est du jamais vu.

De profil avec son imposante surface carénée, ses volumineux arceaux de protections et ses larges repose-pieds chromés, de face avec son grand phare profilé ou de dos avec son long feu, cette machine est singulière et les passants ne s'y trompent pas. Si votre bonheur est de rouler discrètement en ville, ce n'est pas la monture idéale même en optant pour la couleur la plus sobre. Notez que si sa robe grise vous semble un tantinet discrète, le rouge devrait vous combler.

Photo de la CFMoto V3 modèle 2007
Photo de la CFMoto V3 modèle 2007

Pour être certain de se faire remarquer par celui qui ne regardait pas dans la bonne direction et semblait nous ignorer, on peut compter sur l'autoradio incorporé à la machine. La radio FM manque de mémoire et demande de sélectionner sa fréquence préférée à chaque remise en route de la machine. Heureusement, le variateur évite de caler : le capital stress sera épargné et la fréquence conservée. Pour les nostalgiques des années 80, la V3 accueille et déchiffre les cassettes audios.

Pour les pilotes les plus modernes, une prise permet de brancher un baladeur CD ou un lecteur MP3 par exemple. Les enceintes intégrées au carénage ne sont toutefois pas assez puissantes pour vous accompagner sur un axe rapide. Le bruit du vent n'étant pas couvert, les joies de la route en musique se cantonnent donc à la ville.

Photo de la CFMoto V3 modèle 2007
Photo de la CFMoto V3 modèle 2007

Bilan

La CFMoto V3 semble tout droit sortie d'un manga. On a d'ailleurs à son guidon, l'étrange impression de rouler dans un monde qui n'est pas le sien : les décors ne sont pas accordés et les personnages qui nous entourent font des yeux comme des billes en découvrant ce lecteur MP3 motorisé. Ce dernier détail associé à ce dessin incroyable, devrait attirer les Geeks avides de gadgets technologiques plutôt que les Early Adopter ébahis par cet objet avant-gardiste, à la condition toutefois d'avoir le permis moto.

Là où tout le monde se rejoint, c'est sur le tarif plancher de la CFMoto V3. En effet, à 3299€ (décembre 2006), il est difficile de trouver un scooter 250 même dans les produits issus de la production chinoise.

Photo de la CFMoto V3 modèle 2007
Photo de la CFMoto V3 modèle 2007

Commentez avec Facebook

Photos de la CFMoto V3 modèle 2007