Essai de la KTM SXF 350 modèle 2011

Réalisé par Jean-Michel Lainé

KTM lance une révolution avec sa nouvelle SXF 350. Celle qui a fait son apparition en mondial MX1 en début d'année aux mains expertes d'Antonio Cairoli et qui a remporté le deuxième GP de la saison à Mantova, arrivera dans les concessions de l'hexagone en juin. La cylindrée n'est pas la seule nouveauté de cette SX-F 350, elle apporte dans ses bagages de nombreux changements sous la l'oeil bienveillant de Stefan Everts qui s'est impliqué sur toute la durée du projet. Les biellettes de suspension, l'injection ou encore le démarreur électrique sont quelques unes de nouveautés apportées par la KTM dans la gamme 2011. On retrouve certaines de ces innovations sur d'autres modèles Cross. Par exemple toutes les 4 temps possèdent désormais des biellettes (les 2 temps restent au PDS) et l'injection alimente également la SX-F 250. L'adoption de biellettes sur les 4 temps a nécessité de changer le cadre pour un nouvel ancrage de l'amortisseur, ainsi que le bras oscillant pour les mêmes raisons. La boucle arrière est également modifiée puisque le cadre change. A l'avant, la fourche est la dernière génération des WP fabriquées en Autriche, une inversée de 48mm maintenue par des T qui autorisent une déformation programmée lors de la réception de gros sauts (c'était déjà le cas l'année dernière). Les biellettes sont installées sur les 4 temps, plus lourds et avec plus de couple que les 2 temps, ils encaissent aussi de gros chocs en SX par exemple. L'architecture arrière (l'amortisseur est plus vertical avec les biellettes) et la fourche à l'avant permettent d'augmenter le confort et donc de limiter la fatigue. Pour peaufiner ses réglages, l'amortisseur se règle en précharge, détente et compression lente et rapide, c'est aussi le cas sur les SX 2011 avec le PDS.

Photo de la KTM SXF 350 modèle 2011
Photo de la KTM SXF 350 modèle 2011

Côté moteur, outre la nouveauté sur ce 350, on salue l'initiation de la réduction des émissions sonores avec un nouvel échappement pour les 4 temps qui permet de rester sous les futures normes à 115db. Cette 350 SXF (la 250 aussi) a un nouveau réservoir de 7.5 litres avec une pompe à l'intérieur pour l'injection qui alimente ce tout nouveau moteur très proche du 2 et demi dans ses dimensions. Il ne pèse d'ailleurs que 2.4kg de plus que le 250 alors qu'il en fait 3.6 de moins que le 450. Les quatre soupapes en titane avec le système DLC permettent d'atteindre un régime maximal de 13000tr/min (13400 pour le 250 et 11600 pour le 450). En revanche contrairement au 250, il n'y a pas de kick sur cette machine, juste un démarreur électrique. Pour ceux qui le souhaitent, il est possible de l'enlever pour mettre un kick en gagnant 1.5kg au passage. A noter que le catalogue PowerParts permet de faire l'inverse sur le 250, donc d'enlever le kick pour mettre le démarreur électrique. S'il y a un point que le moteur du 350 SXF partage avec le 250 en dehors de son petit gabarit et de son poids réduit, c'est l'injection avec le tout nouveau EMS (Engine Management System) développé par Keihin. Comme on l'attend d'un tel système, il compense l'altitude, la température et s'adapte pour les démarrages à froid.

En selle, les SXF se sont affinées par rapport à l'année dernière. Les nouveaux dessins des plastiques et du réservoir ainsi que la forme différente de la selle rendent cette machine plus petite. A la prise en main, la KTM 350 SXF donne l'impression d'être sur une 250. Même si la cylindrée est à mi chemin de la 250 et de la 450, il n'y a pas la sensation de «poids» comme sur l'avant du gros 4 temps. Une pression sur le petit bouton rouge met le moteur en route. Les premiers tours de roues dévoilent une sensation proche du 250 à bas et moyen régimes en dehors de la boîte. Contrairement à celui-ci, le 350 est équipé d'une boîte à 5 rapports, comme le 450. Avec des régimes moteurs maxi proches du 250 (-400tr/min seulement) et le gain de coffre offert par le 350 par rapport au 250, on a au bout de la poignée une très grande plage de disponibilité du moteur. Sans avoir l'explosion de puissance d'un 450, on a bien plus d'allonge que sur un 250 et surtout un rapport en moins. Un 250 explosif en haut en quelque sorte. Dans le pif paf du circuit, on utilise du coup peu la boîte en profitant de cette allonge moins violente que sur sa grande soeur le passer de façon plus coulée et moins fatigante. C'est certainement un des points remarquables de cette 350, la facilité de pilotage du 250 avec une grosse louchée de puissance en plus pour le fun ou juste repartir sur un appel en sortie de courbe en tombant peut-être un rapport de moins. A voir selon son style de pilotage dans certaines parties techniques.

Photo de la KTM SXF 350 modèle 2011
Photo de la KTM SXF 350 modèle 2011

Bilan

La KTM 350 SXF n'est pas exactement l'intermédiaire entre le 250 et le 450 contrairement à ce que pourrait laisser entendre sa cylindrée. Si tous les 4 temps cross possèdent des biellettes de suspension pour 2011, seules les 250 et 350 sont équipées de l'injection et seule la 350 d'un démarreur électrique. Cette SX-F 350 apparaît comme une liaison entre ces deux cylindrées très distinctes pour ceux qui en veulent plus sans pour autant faire le grand saut vers le 450. L'explosion de puissance du 450 avec sa boîte 5 contraste avec le 250 et sa boîte 6, qui demande bien plus d'application dans son pilotage pour rouler vite. Le 350 est facile en bas et bien plus vif en haut que le 250 sans pour autant s'approcher 450. Il permet avec son régime moteur élevé et sa boîte 5, de moins changer de rapports ou tout simplement de pardonner plus facilement une erreur de sélection que sur le 250 où la sanction est immédiate sur le chrono. Il apporte une certaine facilité de pilotage et certainement moins de fatigue pour rouler vite et longtemps. Sans doute que sur les circuits très rapides ou dans le sable profond, il ne sera pas aussi efficace qu'un 450 pour un bon pilote, mais sa légèreté et son allonge pourraient faire la différence sur la durée en économisant l'énergie d'un pilote moins chevronné. En tout cas, pour s'amuser sur une petite session le week-end, on profite sans aucun doute de la facilité de pilotage pour ne pas s'épuiser trop vite et de la puissance pour s'amuser. L'accessibilité du 250 avec une grosse louchée de fun en plus sont au programme du 350 SX-F pour 2011 ! Niveau tarif, le 350 SXF sera disponible en juin à 8490€, soit à 400€ de plus que le 250 SXF et 400€ de moins que le 450 SXF. A noter pour ceux qui ont une licence FFM ou UFOLEP, que KTM propose le programme «Race Orange» pour courir avec une autrichienne et garder de l'argent pour rouler. Ainsi, la KTM SXF 350 passe à 7660€, soit 830€ d'économie. Pour les metteurs au point, l'injection permet de changer ses courbes et de faire de l'acquisition de données. Ces accessoires pour les boitiers EMS de la 350 SXF sont disponibles dans le catalogue PowerParts.

essai de la KTM SXF 350 modèle 2011
Essai de la KTM SXF 350 modèle 2011

On aime bien

  • Plage d'utilisation du moteur
  • Précision du train avant
  • Démarreur électrique

On aime moins

  • Filtre à air accessible sans outil
  • Pas de kick au cas où
  • Frein arrière très mordant
Loisir
Sport
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique de la KTM SXF 350 modèle 2011

Tarif (juin 2010)8490€ (7660€ offre Race Orange)
Puissancenc
Couplenc
Frein avantDisque wave 260mm
Frein arrièreDisque wave 220mm
Hauteur de selle992mm
Poids (constructeur)103,9kg sans essence
Réservoir7,5L

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.ktm.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la KTM SXF 350 modèle 2011

Fond d'écran

fond d'écran de la KTM SXF 350 modèle 2011
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600