Essai de la Husqvarna Svartpilen 401 modèle 2018

Réalisé par Jean-Michel Lainé

Husqvarna se lance à l’assaut de l’asphalte avec deux machines, la Vitpilen le Café Racer en 401 et 701, et la Svartpilen 401 qui nous intéresse ici, le scrambler, en attendant l’arrivée prochaine de la 701.

Photo de la Husqvarna Svartpilen 401 modèle 2018
Photo de la Husqvarna Svartpilen 401 modèle 2018

Cette marque centenaire surtout connue aujourd’hui pour ses motos tout-terrain, cross et enduro, se lance sur la route avec une approche très axée sur le design. Partie intégrante du groupe KTM, les Husqvarna partagent tout ou presque avec les machines oranges. Cette Husqvarna Svartpilen 401 a donc une cousine très proche avec la KTM Duke 390 dont elle reprend de très nombreux éléments. En revanche, le design de cette Svartpilen lui est propre et le moins qu’on puisse dire est qu’il est très remarqué. La Svartpilen et les HVA en général, sont accompagnées d’accessoires et de vêtements pour créer un véritable univers Husqvarna route qui pour sa part n’a aucun lien avec KTM.

Svartpilen 401, la classe au quotidien

Avec son cadre treillis, l’ensemble selle / réservoir d’un seul bloc presque horizontal, le grand phare rond à LED, le feu à LED intégré au carénage, les pneus à crampons et les jantes à rayons, la Svartpilen ne passe pas inaperçue. Le style est soigné et le dessin très original quel que soit l’angle d’observation. Le coloris noir avec les liserés jaunes accentuent davantage encore la singularité du style de la Svartpilen qui est particulièrement compact. On remarque aussi le porte-paquet qui n’est pas dans le prolongement de la selle mais fixé sur le réservoir. Cette disposition a l’avantage de le rendre accessible sans descendre de la moto mais elle limite forcément le volume des choses transportées. Oubliez la pose d’un Top Case ou assimilé pour un usage quotidien, ça ne tient pas à cet emplacement et serait en plus une faute de goût impardonnable.

Photo de la Husqvarna Svartpilen 401 modèle 2018
Photo de la Husqvarna Svartpilen 401 modèle 2018

En selle, on contemple le coup de crayon de ce large réservoir surmonté d’un surprenant porte-paquet. Sous nos yeux aussi, juste au-dessus du phare, un tableau de bord digital tout rond et très soigné. Certes sa lisibilité n’est pas un exemple de réussite mais on voit parfaitement la vitesse, c’est le principal pour un usage urbain. Il affiche plein d’informations dont l’autonomie restante qui est très pratique. Les boutons à gauche sont très accessibles même avec des gants mais il faut appuyer fort. On ne s’en sert pas constamment non plus, ce n’est pas un problème. L’ensemble en plus d’être beau est qualitatif.

Une Svartpilen compacte et très joueuse

La position au guidon et la compacité de la Svartpilen en font un jouet idéal pour la ville. Assis le dos bien droit avec une vision haute et parfaite, le large guidon bien en mains, cette Husqvarna se révèle très facile dès les premiers mètres. Les suspensions sont agréables sur les mauvais revêtements ce qui ne gâche rien. en revanche, on regrette que les angles marqués de la selle appuient sous les cuisses à la longue. Il faut savoir souffrir pour être beau parait-il, mais bon. Quoi qu’il en soit, en plus d’avoir une gueule cette machine se montre très agréable à la conduite.

Photo de la Husqvarna Svartpilen 401 modèle 2018
Photo de la Husqvarna Svartpilen 401 modèle 2018

La compacité de la Svartpilen, l’assise haute et le large guidon rendent le pilotage facile grâce à une très grande agilité. Peut-être même un peu trop grande une fois sorti de la ville car lorsque le rythme s’accélère, l’angle de chasse qui est finalement celui d’un roadster associé a ce grand guidon de scrambler n’est pas un gage de stabilité imperturbable. Si cette sensibilité au moindre appui sur le guidon est surprenante, nul doute qu’une fois l’habitude prise on n’y pensera plus mais ça peut surprendre sur les voies rapides.

De toutes les façons il faut se rendre à l’évidence, les grands axes ne sont pas son terrain de jeu. Il suffit d’y aller pour s’en convaincre. Le moteur s’exprime pleinement sur les petites routes et c’est surtout en ville qu’on apprécie le plus la Svartpilen parce qu’avec le côté très joueur et qualitatif de la partie cycle, on a rapidement la sensation qu’il en manque un peu sur de jolies routes. Sans doute que la 701 attendue à l’automne en donnera beaucoup plus comme sait le faire une Duke 690, mais la 401 oblige à beaucoup sollicité la boite de vitesses.

Photo de la Husqvarna Svartpilen 401 modèle 2018
Photo de la Husqvarna Svartpilen 401 modèle 2018

Bilan

Husqvarna arrive sur la route avec 2 modèles dont ce scrambler, la Svartpilen 401. Avec un dessin particulièrement remarqué et une agilité vraiment réussie, on a entre les mains un outil idéal pour traverser la ville avec un certain style accompagné d’une bonne dose de plaisir. Il n’y a pas grand chose à reprocher à cette Svartpilen si ce n’est le confort de la selle et le manque de tonicité du moteur, mais ce n’était pas mieux pour la KTM Duke 390. Nul doute que l’arrivée de la 701 va résoudre ce second point.

Quoi qu’il en soit, cette machine se démarque dans le paysage deux-roues de nos villes. Quoi de plus agréable que de rouler sur une machine qui n’est pas celle du voisin ? Sa grande facilité de prise en mains ne gâche rien et fera de cette Svartpilen une très agréable complice pour un quotidien stylé. L’accastillage du scrambler accompagne davantage le pilote dans la jungle urbaine que sur les chemins. C’est le but recherché par Husqvarna et c’est réussi. On prend le guidon de cette Svartpilen avec le sourire, c’est le principal finalement, non ?

Photo de la Husqvarna Svartpilen 401 modèle 2018
Photo de la Husqvarna Svartpilen 401 modèle 2018

On aime bien

  • Le style très remarqué
  • La qualité de la partie cycle
  • La maniabilité en ville

On aime moins

  • La lisibilité du tableau de bord
  • Le moteur un peu juste
  • Le confort de la selle
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
Duo
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Fiche technique de la Husqvarna Svartpilen 401 modèle 2018

MarqueHusqvarna
ModèleSvartpilen 401
Cylindrée400 cm3
Année2018
Tarif de6490 €
Conseillé au01/07/18

Moteur

Cylindres1
Cycle4 temps
Distributiondouble arbre à cames en tête
Soupapes par cylindre4
Refroidissementliquide
Cylindrée375 cm3
Alésage89 mm
Course60 mm
Rapport volumétrique12,6 :1
Admissioninjection
Allumageélectronique
Démarreurélectrique

Electricité

Batterie12 V
Batterie8 Ah

Performances

Puissance43 ch
Disponible à9000 tr/min
Couple37 Nm
Disponible à7000 tr/min

Transmission

Transmissionboîte
Rapports6
Réduction primaire2,667
Secondairechaine
Réduction finale3

Châssis

Cadretreillis chromo molybdène acier
Bras oscillantdouble
Jantesrayons

Suspension avant

Typefourche
MarqueWP
Diamètre43 mm
Débattement142 mm

Suspension arrière

Typemono amortisseur
MarqueWP
Débattement150 mm

Frein avant

Type1 disque
Diamètre300 mm
Pistons4

Frein arrière

Type1 disque
Diamètre230 mm
Piston(s)1

Pneu avant

Largeur110 mm
Hauteur70 mm
Diamètre17 pouces

Pneu arrière

Largeur150 mm
Hauteur60 mm
Diamètre17 pouces

Dimensions

Empattement1357 mm
Chasse95 mm
Garde au sol170 mm
Hauteur de selle835 mm

Poids

Avec ABS150 kg
Conditionssans carburant

Capacité

Réservoir9,2 L
Réserve2,5 L

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.hva-moto.com, le site officiel de la marque.

Photos de la Husqvarna Svartpilen 401 modèle 2018

Fond d'écran

fond d'écran de la Husqvarna Svartpilen 401 modèle 2018
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x960 800x600