Essai de la Ducati Multistrada 1200 S modèle 2010

Réalisé par Jean-Michel Lainé

Les grands chamboulements continuent chez Ducati, après l'arrivée des 4 soupapes, du refroidissement liquide et même de l'ABS sur les regrettées ST ou plus récemment sur les Monster, Ducati entre dans l'ère de l'électronique partout avec sa nouvelle Multistrada 1200. On ne parle pas du DDA (acquisition de données) ou du DTC (contrôle de traction) déjà vus, mais des suspensions pilotées, du Ride by Wire, des cartographies multiples ou encore de la clé sans contact... Autant dire que l'antique D2 à refroidissement par air qui animait la première mouture de la Multistrada 1100 semble d'un coup d'un seul dater du Moyen Age tout comme l'équipement et le dessin si particulier de la première MTS. La Ducati Multistrada 1200 est disponible en version standard ou version S (avec les suspensions pilotées Ohlins) et en deux finitions, Sport ou Touring avec les valises, les poignées chauffantes et la béquille centrale. Pour l'heure, c'est la Multi 1200 S en version Touring que nous prenons en main. Sur les photos, il n'y a pas les valises qui n'étaient pas avec, seulement les supports. Ce nouveau trail qui vient directement concurrencer la nouvelle BMW R1200GS 4 soupapes et la Yamaha Super Ténéré 1200 reçoit ce qu'il y a de mieux chez la firme de Bologne qui met les petites plats dans les grands pour sa grosse nouveauté 2010.

Photo de la Ducati Multistrada 1200 S modèle 2010
Photo de la Ducati Multistrada 1200 S modèle 2010

Partir avec la motorisation de la 1198, le fameux Testastretta Evolution, pour le mettre dans une machine de «roule toujours» n'était pas la chose la plus aisée quand on connaît le mode d'emploi franchement brutal du bloc italien. Il fallait un peu de douceur dans ce monde de brute pour l'envisager au quotidien ou le tourisme. Pour cela, les ingénieurs Ducati ont réduit de 41° à 11° l'angle d'ouverture simultané des soupapes d'admission et d'échappement ce qui, d'après eux, permet d'avoir un comportement plus doux, une consommation réduite et des émissions polluantes en baisse. Ca, c'est sur le papier et loin d'être le plus impressionnant lorsqu'on chevauche la Multistrada 1200. Parce qu'il ne faut pas oublier que trail routier ou pas, le moteur de la MTS dans son cadre totalement nouveau délivre tout de même 150ch (dans un monde libre) et 12.1mkg de couple ! On est plus près d'une SBK haute sur pattes que d'un trail à tout faire à première vue...

Avec sa clé sans contact, il suffit de s'approcher de la MTS avec la clé dans la poche pour pouvoir déverrouiller la direction et démarrer. C'est pratique lorsqu'il pleut. Quand on coupe le moteur, le blocage de la direction (d'un côté ou de l'autre) se fait automatiquement et si besoin, on a quelques secondes pour ouvrir le bouchon de réservoir sans clé lui aussi, mais verrouillé automatiquement passé ce délai. Notre S est équipée des suspensions pilotées électroniquement signées Ohlins. Par quelques pressions sur les boutons du comodo gauche (pression longue), on sélectionne le setting (fourche + amortisseur) selon qu'on roule seul, à deux et/ou avec des bagages. Il ne reste qu'à choisir le mode de conduite (pression courte) pour partir à l'aventure. On peut faire la manoeuvre en roulant, il faudra juste couper les gaz 2 secondes avant de réaccélérer. Rassurez-vous, on ne le fait que s'il y a des changements. Quotidiennement, on ne touche à rien en dehors de passer le mode Sport de temps en temps. Quatre modes sont proposés, ils jouent sur la puissance, la réponse à la poignée des gaz, le setting des suspensions et le niveau d'intervention du DTC (de 0 à 8). Par exemple, en Sport on a 150 chevaux et le DTC est à 4 (moyen), en Touring on a toujours les 150 chevaux mais la réponse est plus douce et le DTC à 5 (+ d'intervention), en Urban c'est 100ch avec le DTC à 6 et enfin en Enduro le DTC est à 2 pour permettre plus de maîtrise des 100ch sur les pistes. 4 motos en 1 assure Ducati.

Photo de la Ducati Multistrada 1200 S modèle 2010
Photo de la Ducati Multistrada 1200 S modèle 2010

Concrètement, la nouvelle Multistrada se distingue par un confort d'assise et de prise en main comme on n'en avait jamais rencontrés chez Ducati. Autre surprise le moteur est capable de descendre bas dans les tours sans cogner et peut reprendre en douceur si on le souhaite. Il ne faut pas se fier aux premiers tours de roues, la Multistrada est incroyablement véloce sur toutes les routes et en plus, c'est sans fatigue pour le pilote ! Le mode Urban parait anecdotique chez nous, le mode Touring convient parfaitement pour rouler en ville et bien plus fort en dehors. Entre les deux modes, il y a 50 chevaux d'écart ailleurs qu'en France (seulement 6 chez nous), donc la différence vient des suspensions, de la réponse à la poignée et du DTC (1 point), cela fait peu. Pour les petits moments de sport, il y a le bien nommé mode Sport avec notamment une réponse bien plus instantanée à l'ouverture des gaz et des suspensions bien plus fermes. On n'adopte pas le rythme d'une 1198 sur le réseau secondaire, on va bien plus vite... Enfin, le plus surprenant parce qu'on n'attendait pas Ducati sur le créneau surtout quand on garde en tête les performances de la précédente Multi sur l'exercice, c'est la présence du mode Enduro. 100ch en TT ça fait bien trop, mais l'intervention réduite du DTC et surtout le setting des suspensions en font un mode étonnamment efficace sur les pistes et chemins roulants que nous avons empruntés. Bien entendu, la route reste son domaine de prédilection, mais sur des pistes, la Multi se débrouille pas mal du tout si on fait abstraction du guidon un peu bas pour rouler debout. Sur le bitume, la tenue de route est vraiment sécurisante sur ce trail routier, la machine garde le cap, ne bouge jamais ou presque et avale toutes les irrégularités de la route sans demander d'effort au pilote. C'est très efficace et surtout inédit sur une Ducati. Si on ajoute à ceci le confort de la selle et de la position, on roule sur du velours avec une vitesse moyenne qui n'a rien de raisonnable ! Le bémol de la partie cycle vient de l'ABS qui se déclenche trop facilement dès que la route n'est pas parfaite sur un freinage un peu appuyé. Pourtant, si le frein arrière manque de mordant et de feeling, ce n'est pas le cas du frein avant aussi doux qu'efficace à l'usage, aucune brutalité n'est susceptible de déclencher l'ABS aussi facilement.

Les suspensions ne font pas tout pour attaquer les longs voyages, mais sur ce point, la nouvelle Multistrada 1200 fait carton plein ou presque dès son arrivée. Outre les suspensions pilotées de la S, la selle est confortable et la protection du saute-vent réglable et des protège-mains, participent à l'excellent confort général. Une fois en selle, on y est très bien sur cette Multistrada : ville, route, autoroute ou piste, tout semble à notre portée. Il y a toutefois quelques petites contrariétés. Par exemple sur une machine bardée d'électronique, les clignotants ne s'enlèvent pas automatiquement lorsqu'on a tourné. On trouve aussi 2 prises 12V classiques, c'est très bien sauf qu'elles sont toutes les deux sous la selle, aucune n'est au tableau de bord pour alimenter son GPS. Le plus embêtant et franchement gênant est la béquille centrale qu'on a sous le talon lorsqu'on à le bout du pied sur le repose-pied. Certes, la machine est facile à béquiller, mais il n'est pas possible de mettre son pied dans l'axe sans appuyer sur la béquille.

Photo de la Ducati Multistrada 1200 S modèle 2010
Photo de la Ducati Multistrada 1200 S modèle 2010

Bilan

Oubliez tout ce que vous savez sur l'ancienne Multistrada et même sur les Ducati en général. Cette nouvelle Ducati Multistrada 1200 S fait entrer la marque dans une nouvelle ère, rien de moins. C'est l'arrivée massive de l'électronique et surtout d'une facilité de conduite qu'on n'avait jamais vue chez Ducati. Le moteur Testastretta Evolution avec ses 11° délivre 150 chevaux (106 chez nous) avec de la douceur en bas et une incroyable énergie en haut. Si on allie les 4 modes de conduite (Sport, Touring, Urban et Enduro) aux réglages de suspensions (seul, à deux, avec ou sans bagages), on obtient une machine incroyablement efficace à prendre en main. Les performances d'une SBK avec la facilité de conduite d'un trail routier, c'est la recette que Ducati a appliquée à cette MTS. On pourrait dire que la fameuse GS qui truste la catégorie depuis des années a du souci à se faire... oui et non, car la Ducati a certainement l'avantage des performances sur route et a fait un effort sur l'intervalle des grosses révisions tous les 24000km, il lui manque toutefois un cardan pour les gros rouleurs. En faisant abstraction de la béquille centrale qui gêne franchement, on peut dire que Ducati nous propose une machine qui fait presque le sans faute dans la catégorie. La marque italienne fait oublier sa première Multi pour faire une seconde entrée par la grande porte sur un créneau où on n'attendait pas la marque. A essayer de toute urgence pour ceux qui veulent rouler (très) vite, bien et longtemps, même à deux avec les bagages !

essai de la Ducati Multistrada 1200 S modèle 2010
Essai de la Ducati Multistrada 1200 S modèle 2010

On aime bien

  • Tenue de route excellente
  • Moteur et performances
  • Facilité de prise en main

On aime moins

  • Béquille centrale gênante
  • ABS qui se déclenche trop
  • Emplacement des prises 12V
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
Duo
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute
Ecouter

Commentez avec Facebook

Fiche technique de la Ducati Multistrada 1200 S modèle 2010

Tarif (aout 2010)18 900 €
Puissance100ch à 9250tr/min
Couple10,8mkg à 5000tr/min
Frein avantDisques 320mm étrier radial 4 pistons, ABS
Frein arrièreDsique 245mm étrier 2 pistons
Hauteur de selle850mm
Poids (constructeur)192kg à sec
Réservoir/Conso20L / 7L aux 100km

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.ducati.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la Ducati Multistrada 1200 S modèle 2010

Fond d'écran

fond d'écran de la Ducati Multistrada 1200 S modèle 2010
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600