Essai de la Triumph Daytona 955 modèle 2004

Réalisé par la rédaction

Triumph propose une sportive aux lignes résolument modernes avec de beaux éléments à l'image de son mono-bras et animée par le fameux trois cylindres de la marque qui adopte pour l'occasion un comportement totalement sportif.

Photo de la Triumph Daytona 955 modèle 2004
Photo de la Triumph Daytona 955 modèle 2004

Rapidement...

  • 3 cylindres en ligne, 955cm3, injection
  • Cadre tubulaire périmétrique en aluminium, monobras en aluminium
  • Empattement 1426 mm, angle de chasse 22.5 degrés, chasse 78.7 mm
  • Fourche 45mm réglable en compression, détente et précharge
  • Amortisseur réglable en compression, détente et précharge
  • Frein avant : 2 disques flottants 320 mm, étrier 4 pistons
  • Frein arrière : disque 220 mm, étrier 2 piston
Démarrage
A son guidon, le gabarit de la machine est dans les standards de la catégorie et les commandes tombent sous les mains comme on le souhaite. La position n'est pas aussi radicale que sur d'autres machines sportives et la bulle fumée est beaucoup plus ronde. Pour le reste, le sport est bien au rendez-vous, il n'y a pas de doute.

Moteur et boîte
On retrouve rapidement le caractère propre au trois cylindres avec des montées en régime vives dès les 3500tr/min. Les réglages sportifs du bloc permettent au régime moteur d'augmenter très vite et de façon linéaire jusqu'à la zone rouge fixée à 11500tr/min.

Photo de la Triumph Daytona 955 modèle 2004
Photo de la Triumph Daytona 955 modèle 2004

Le moteur reprend bas et grimpe vite au régime maxi. Dès que l'on tourne la poignée des gaz aux deux tiers de sa course, le bruit de l'admission se fait entendre et ajoute à la sensation de puissance importante délivrée par le moteur d'outre Manche. Ce dernier reprend à tous les régimes et sur route, on ne prête pas vraiment attention au compte tours, le moteur étant tout le temps présent.

Dans les cols alsaciens où nous avons effectué l'essai, on roule en utilisant le couple en sortie de courbe et le frein moteur important en entrant dans le suivant. Cela permet de maintenir un bon rythme sans pour autant attaquer à outrance. Lorsque le rythme s'accélère, la vivacité du moteur est au rendez-vous et offre la possibilité de l'exploiter pleinement sans problème.

Photo de la Triumph Daytona 955 modèle 2004
Photo de la Triumph Daytona 955 modèle 2004

La sonorité du moteur est bien présente ( 94db à 5350tr/min) et s'ajoute, lors de franches accélérations, au son enthousiaste de l'admission.

Comme sur la très grande majorité des machines de la catégorie, la boîte de vitesses est rapide et facile. En roulage rapide, on change très facilement et rapidement de rapport. Seul le couple important nécessite une certaine attention en descendant un rapport en entrée de virage pour ne pas risquer de bloquer la roue sur des décélérations importantes.

Photo de la Triumph Daytona 955 modèle 2004
Photo de la Triumph Daytona 955 modèle 2004

Fourche et suspension
Tous ces éléments sont réglables pour permettre d'envisager un usage piste avec cette machine sportive. Sur route, les réglages fermes permettent de garantir une bonne tenue de cap à bonne allure même sur les routes bosselées et pas toujours très propres. Le nombre important de kilomètres parcourus en une journée montre aussi que cette fermeté n'est pas incompatible avec un certain confort.

Sur piste, les réglages complets de la fourche et de l'amortisseur permettront d'ajuster le comportement de la machine au tracé.

Photo de la Triumph Daytona 955 modèle 2004
Photo de la Triumph Daytona 955 modèle 2004

Freinage
Le freinage avant est puissant et facilement dosable sur l'attaque. Le freinage arrière s'est également montré très efficace sur des freinages ou sur des modifications de trajectoires. Ceci est bien sûr à combiner avec le couple moteur important qui participe pleinement aux freinages appuyés, c'est aussi pour ça que l'on choisit un trois cylindres !

La nuit
Le tableau de bord est lisible et l'éclairage des deux optiques est très correct. Donc rien à craindre pour les étapes de nuit même sur les petites routes, les cotés sont bien éclairés.

Photo de la Triumph Daytona 955 modèle 2004
Photo de la Triumph Daytona 955 modèle 2004

Confort
La position est sportive sans aucun doute mais on n'est pas pour autant plié comme on peut l'être sur une hyper-sportive. L'appui sur les poignets et la position des pieds sont adaptés à une utilisation routière. Pour une utilisation sur piste, le pilote peut adopter une autre position plus sur l'avant.

La bulle arrondie protège très bien la tête des turbulences, en revanche son étroitesse protège un peu moins les épaules sauf si l'on se couche sur le réservoir bien sûr.

Photo de la Triumph Daytona 955 modèle 2004
Photo de la Triumph Daytona 955 modèle 2004

L'emplacement sous la selle passager peut accueillir un bloc disque, un kit anti-crevaison et un vêtement de pluie sans problème. De plus la trousse à outils fournie est très complète.

Les rétroviseurs sont stables et la visibilité est bonne, c'est à dire que contrairement à beaucoup de machines, on voit ce qui se passe derrière et pas ses coudes ! Bien.

Photo de la Triumph Daytona 955 modèle 2004
Photo de la Triumph Daytona 955 modèle 2004

Roulage
Le plus de cette machine est de pouvoir s'adapter à un usage routier ce qui est en revanche plus rare dans la catégorie. On peut aligner de nombreux kilomètres sans attaquer du début à la fin, la protection est bonne et le confort correct.

Le moteur est bien vivant, la sonorité agréable et la partie cycle efficace : au fil des kilomètres sur toutes sortes de routes, on roule donc sans arrière pensée avec une machine sportive qui pourrait trouver sa place sur un circuit plus souvent (en version libre) et qui sait pourtant être agréable sur route.

Photo de la Triumph Daytona 955 modèle 2004
Photo de la Triumph Daytona 955 modèle 2004

Les accélérations de la Triumph Daytona 955i sont franches, les freinages puissants et les trajectoires tendues grâce à une bonne partie cycle. Les routes d'Alsace permettent de profiter pleinement de cette machine à l'aise sur nos routes.

Lors de l'essai avec une utilisation variée sur routes et autoroutes, nous avons fait une moyenne d'un peu plus de 6 litres aux 100 kilomètres. Très honorable au regard de la cylindrée et des performances de la machine.

Photo de la Triumph Daytona 955 modèle 2004
Photo de la Triumph Daytona 955 modèle 2004

Bilan

La Triumph Daytona 955i est une des rares machines sportives utilisables sur route et pas exclusivement sur circuit. Sa cylindrée permet d'adopter plusieurs rythmes de conduite selon son humeur et ses envies. Cela permet de profiter d'une machine résolument sportive sur les routes de France et de Navarre grâce à une certaine polyvalence agréable au quotidien.

De plus, on bénéficie d'une esthétique unique, d'un trois cylindres dopé et d'un lot de belles pièces qui ne laissent pas indifférents les amateurs de belles mécaniques.

Photo de la Triumph Daytona 955 modèle 2004
Photo de la Triumph Daytona 955 modèle 2004

Commentez avec Facebook

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.triumph.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la Triumph Daytona 955 modèle 2004