Essai de la Kawasaki Z750 modèle 2004

Réalisé par la rédaction

Kawasaki décline sa Z en 750, un roadster à la croisée des chemins dans la catégorie, une machine destinée à ceux qui souhaitent posséder une machine avec une personnalité affirmée. En route...

Photo de la Kawasaki Z750 modèle 2004
Photo de la Kawasaki Z750 modèle 2004

Rapidement...

  • 4 cylindres en ligne, 748cm3, injection
  • Cadre de type 'diamant' léger
  • Empattement 1425 mm, angle de chasse 24,5 degrés, chasse 104 mm
  • Fourche télescopique de 41 mm
  • Système Uni-Trak
  • Frein avant : 2 disques semi-flottants de 300 mm
  • Frein arrière : simple disque de 220 mm
Démarrage
En dehors des échappements et de la cylindrée indiquée sur l'arrière, peu de choses diffèrent de sa grande soeur au premier coup d'oeil : Design général, tableau de bord, position du guidon, placement des jambes, assise et même la sonorité du moteur, tout est là qui rappelle la Z1000.

Moteur et boîte
Le moteur reprend dès 1500 tr/min et se montre coupleux jusqu'à 6500 tr/min environ. On roule tout en souplesse, en ville ou sur des manoeuvres au ralenti sans appréhension. La vivacité et le couple qu'il délivre permet également de prendre rapidement de la vitesse dès les bas régimes sans attendre de passer le seuil des 6500 tr/min. Au delà de ce régime, le moteur fait preuve de bonne santé et permet une utilisation sportive de la machine jusqu'à la zone rouge fixée à 11500 tr/min. Lorsque l'on coupe la poignée des gaz, le couple du moteur est bien présent comme on s'attend à le trouver sur des machines de plus fortes cylindrées.

Photo de la Kawasaki Z750 modèle 2004
Photo de la Kawasaki Z750 modèle 2004

En selle, la sonorité marquée de la machine participe au plaisir de conduite lors de chaque changement de régime tout en restant dans la légalité (92db à 5500 tr/min ). La boîte de vitesse est facile et précise, que ce soit pour un usage sportif ou quotidien, la sélection est bonne et sans surprise.

Fourche et suspension
Les réglages d'origine de la fourche et de l'amortisseur leur permettent de bien faire leur travail et assurent une bonne tenue de cap sur les revêtements bosselés comme en courbe rapide.

Photo de la Kawasaki Z750 modèle 2004
Photo de la Kawasaki Z750 modèle 2004

Au niveau du confort, ces réglages se montrent assez fermes et privilégient de toute évidence la qualité dynamique de la Z750 et donc la sécurité de l'équipage au guidon, ceci même à vive allure.

Freinage
Le freinage avant est facilement dosable et efficace. L'arrière fait également son travail correctement. L'ensemble est bon et permet de rouler en confiance. A l'image du moteur et des suspensions, le freinage convient en usage sport ou lors de flâneries au fil des kilomètres.

Photo de la Kawasaki Z750 modèle 2004
Photo de la Kawasaki Z750 modèle 2004

La nuit
Comme pour sa grande soeur, à qui elle emprunte phares et feux, l'éclairage est satisfaisant et dans les standards de la catégorie. On y voit clair en feux de croisement comme en feux de route. Le tableau de bord éclairé en rouge se montre parfaitement lisible et les témoins lumineux sont immanquables même lorsque vous avez le regard loin devant comme il se doit.

Confort
Comme nous l'avons vu, la machine ne rechigne pas à un usage sportif, la selle étroite sur le devant permet de se placer où l'on veut pour attaquer un virage. Seul le large guidon et la position de conduite assez droite rappelle que nous sommes sur un roadster. La position à son guidon permet de facilement appuyer sur le guidon et les reposes-pieds.

Photo de la Kawasaki Z750 modèle 2004
Photo de la Kawasaki Z750 modèle 2004

La Kawasaki Z750 sait aussi se montrer polyvalente en ville avec une manoeuvrabilité excellente, le poids ne se faisant pas sentir.

Un emplacement sous la selle passager peut accueillir un bloc disque, un kit anti-crevaison et un vêtement de pluie. C'est le même emplacement que l'on retrouve sur la Z1000.

Photo de la Kawasaki Z750 modèle 2004
Photo de la Kawasaki Z750 modèle 2004

Roulage
La machine est facile à prendre en main et permet divers usages. En usage sport, le moteur répond présent et sait nous faire profiter de sa voix dès que le rythme s'accélère.

Dans l'autre mode, c'est à dire celui de la souplesse, la machine sait nous inciter au tourisme en se faisant totalement oublier au profit du paysage que l'on peut regarder sereinement. Lors de l'essai avec une utilisation variée, nous avons fait une moyenne de 6 à 6.5 litres aux 100 kilomètres.

Photo de la Kawasaki Z750 modèle 2004
Photo de la Kawasaki Z750 modèle 2004

Bilan

Cette machine est à sérieusement étudier si les roadsters 600 quatre cylindres vous attirent. Comme ceux-ci, elle sait se montrer vive et facile en usage quotidien même si vous n'avez pas une expérience importante. En complément, la Kawasaki Z750 offre un couple que l'on retrouve plutôt sur des machines de plus fortes cylindrées et qui est un grand "plus" à notre avis pour ceux qui aiment rouler en profitant d'un couple agréable et disponible...

Vous en aurez plus qu'avec un roadsters 600 quatre cylindres, et moins qu'au guidon de la grande soeur, mais vous profiterez d'un look unique dans cette catégorie en étant au guidon d'une machine polyvalente à l'aise au quotidien et en roulage sport tout en restant l'ami de votre banquier : un choix de raison.

Photo de la Kawasaki Z750 modèle 2004
Photo de la Kawasaki Z750 modèle 2004

Commentez avec Facebook

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.kawasaki.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la Kawasaki Z750 modèle 2004