Essai de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005

Réalisé par la rédaction

Dans la gamme Sportsters, le 883 est la plus petite cylindrée proposée par la firme américaine. En version L comme "Low" (basse en anglais) elle se veut accessible à tous quelle que soit sa taille et l'expérience que l'on a de la moto.

Photo de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005
Photo de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005

Le V-Twin de 883cm3 démarre et le petit Sportster s'ébroue. Les vibrations de la machine remontent un peu partout. Avec 99db à 3000tr/min , le son caractéristique est bien présent à chaque coup de piston et participe beaucoup au plaisir de conduite. Au guidon, l'étroitesse de la machine fait que l'on peut regarder le moteur battre au coeur du cadre en roulant.

En route, on sent très nettement que le moteur tracte que l'on accélère ou coupe les gaz. On peut aussi rouler assez vite mais ce n'est pas réellement la philosophie, on prendra beaucoup plus de plaisir à enchaîner les courbes en profitant du couple, à reprendre en sortie de virage au son du Twin.

Photo de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005
Photo de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005

Si besoin, parce que le rythme augmente par exemple et que l'heure n'est pas à musarder, la boîte à 5 rapports permet de changer les rapports rapidement avec un sélecteur simple branche comme sur les modèles "Sport".

Fourche et suspension
Ces éléments ne sont pas réglables. Plus courts que sur les autres Sportsters pour faciliter l'accès à bord, ils offrent donc également moins de débattement.

Photo de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005
Photo de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005

L'ensemble reste homogène et incite à une conduite posée pour profiter du moteur et de la route qui défile tout simplement. Fourche et amortisseurs s'accordent assez bien à cette façon de profiter d'un beau ruban de bitume avec cette petite machine qui n'est pas là pour rechercher de la performance mais plutôt pour prendre du plaisir à rouler.

Freinage
L'avant offre une attaque douce avec son simple disque. Combiné à l'arrière qui de son coté sait se montrer puissant, on obtient un freinage efficace et surtout constant sans crainte de mauvaises manoeuvres.

Photo de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005
Photo de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005

Avec l'aide du couple moteur, on ne sollicite de toute façon que rarement ces éléments au quotidien. Si besoin, pour freiner fort, il suffit de serrer fort. Dans les autres cas de figure on pourra freiner en prenant soin de son confort, c'est-à-dire avec souplesse et efficacité à la fois.

Duo
Pas de duo sur cette machine exclusive qui ne se partage pas. Si toutefois vous y tenez, ceci est très certainement proposé en accessoire.

Photo de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005
Photo de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005

Confort
Moto basse et selle creusée en font une machine accessible à chacun quelle que soit sa taille. Il faut reconnaître que la moto n'est en général pas un véhicule très accessible lorsqu'on mesure moins d'un mètre soixante. Sur le Sportster 883L, non seulement vous aurez les pieds bien à plat par terre mais en plus vous pourrez même vous payer le luxe de légèrement fléchir les jambes !

La position assise avec les repose-pieds presque sous la selle et le guidon qui revient vers le pilote facilitera les manoeuvres à l'arrêt ou à vitesse lente. Dans ce cas aussi, inutile d'être un géant pour éviter de se faire embarquer sur un mauvais pas. Bien campé sur ses deux pieds avec le guidon bien en main, on maîtrise ses mouvements facilement.

Photo de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005
Photo de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005

En roulant, les repose-pieds (sans ressort de rappel) bien écartés faciliteront les appuis. En complément du guidon, la machine se laisse facilement guider quelle que soit l'allure adoptée.

Seul ombre au tableau, le confort de la selle est sacrifié pour l'accessibilité. C'est sûr qu'il n'est pas facile de trouver sur le marché une machine aussi basse mais la selle creusée l'est vraiment beaucoup et devient du même coup très ferme. Mais rassurez-vous, en mesurant 1m60, vous pourrez la changer pour en choisir une plus confortable, il devrait rester de la marge sur la longueur de jambe, le 833L étant vraiment très bas.

Photo de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005
Photo de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005

Le tableau de bord est condensé : un total des kilomètres, deux trips et tous les petits voyants nécessaires sont là tout de même, y compris les feux de détresse qui s'actionnent en appuyant sur les deux clignotants en même temps. Bref, c'est simple, suffisant et laisse la vue dégagée.

Comme sur le reste de la gamme des Sportsters, la réserve se passe à l'aide d'un petit robinet directement sous le réservoir. Le bouchon du réservoir ne ferme pas à clé. Pour l'huile, la vérification du niveau se fait avec une simple pression sur le bouchon : il sort et il n'y a plus qu'à le dévisser pour sortir la jauge.

Photo de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005
Photo de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005

Roulage
Le moteur est au centre des débats. La machine étant de toutes les façons très svelte, on ne voit que lui une fois en selle à peine dissimulé par le petit réservoir au dessin si caractéristique. Sa sonorité très présente et ses vibrations participent à eux seuls au plaisir du voyage.

Des les premiers tours de roues, on y prend goût. On ne cherche pas nécessairement à atteindre une performance quelconque, non, on ouvre et coupe les gaz juste pour entendre la mélodie. On enchaîne les virages un à un sans chercher à jouer avec la boîte de vitesses, juste en ajustant sa conduite en exploitant le couple.

Photo de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005
Photo de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005

On roule nez au vent, ce n'est pas un vain mot tellement on prend un grand bol d'air. Ce n'est pas la consommation ridicule qui nous donnera envie de nous arrêter mais plutôt la selle trop ferme ou un petit coin sympa à contempler ou les deux, pourquoi pas.

Quoiqu'il en soit, on adopte au guidon, une autre idée de la route et de la balade qui n'est pas déplaisante surtout quand on à les pieds bien par terre sur une machine qui se laisse emmener facilement.

Photo de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005
Photo de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005

Un très bon point donc à la consommation : sur des routes variées et avec un style de conduite tout aussi varié, la consommation n'a que rarement dépassée les 5.5 litres aux 100 kilomètres... Même avec ce petit réservoir on peut aller loin et avec des dépenses réduites.

Bilan

Certainement la seule machine de cette cylindrée à être aussi basse, le Sportster 883L permettra à chacun d'avoir les deux pieds par terre bien à plat même pour les personnes mesurant moins de 1m60.

Photo de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005
Photo de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005

En dehors de la fermeté de la selle, on retrouvera tout ce qui fait l'essentiel des Sportsters : un moteur vivant, un dessin unique et une philosophie de la balade à moto qui sait encore se faire apprécier aujourd'hui. De quoi se faire plaisir à chaque fois que l'on tourne la clé pour parcourir un petit bout de route. Le petit (grand) plus, c'est que cette fois-ci, ce n'est pas une longueur de jambe qui risquera de venir gâcher cela : il suffisait d'y penser.

Prix conseillé : 7995€ (octobre 2005)

Photo de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005
Photo de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005

Commentez avec Facebook

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.harley-davidson.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la Harley-Davidson Sportster 883 Low modèle 2005