Essai de la Yamaha XSR 700 modèle 2016

Réalisé par Jean-Michel Lainé

Yamaha se lance dans le marché du néo-rétro avec la XSR 700, une machine très moderne puisqu'elle repose sur la MT07 mais inspirée par la XS et la tendance à la customisation très en vogue en ce moment.

Vidéo de notre essai de la Yamaha XSR 700 modèle 2016

La machine s'appuie sur une base très connue et largement appréciée puisqu'il s'agit de la Yamaha MT-07. La XSR 700 en partage d'ailleurs toute la partie basse. C'est en haut que les modifications sont importantes. Le côté néo-rétro est par contre discutable. A part l'architecture du moteur et le patronyme, elle ne partage rien avec la XS mais ça n'empêche pas la XSR d'afficher de sérieux arguments très convaincants.

Photo de la Yamaha XSR 700 modèle 2016
Photo de la Yamaha XSR 700 modèle 2016

La XSR 700 est une MT07 mais pas seulement

De la MT-07, la Yamaha XSR 700 garde le moteur et toute la partie cycle : le cadre tubulaire, le bras oscillant, la fourche, l'amortisseur et même les jantes à bâtons. Seuls les pneus sont remplacés par des Pirelli Phantom Sportcomp pour leur dessin plus « vintage ». La boucle arrière est tout de même modifiée en vue de facilement customiser sa moto. Elle s'ôte aisément avec quelques visses et permet donc d'installer une selle monoplace et une coque plus courte par exemple.

La XSR travaille son style. On l'aime ou pas mais on ne peut pas lui reprocher de ne pas être originale. Le petit garde-boue avant peut être facilement remplacé avec quelques visses. Le réservoir est le même que sur la MT07 mais ses coques en aluminium s'ôtent très simplement pour les remplacer ou faire les siennes. Le feu arrière à LED est connu mais il vient pour sa part de la Bolt. Enfin, le tableau de bord digital est totalement nouveau. Tout rond, il affiche toutes les informations de façon très lisible.

Photo de la Yamaha XSR 700 modèle 2016
Photo de la Yamaha XSR 700 modèle 2016

Deux choses importantes séparent la MT-07 de la XSR 700 : la selle et le guidon. Ce dernier monté sur « silent block » bouge légèrement d'avant en arrière mais absorbe de nombreuses petites vibrations. Il est plus large de presque 8 cm (78.8 mm) pour accroitre de façon importante sa maniabilité en ville notamment. Pour sa part, la selle est plus haute et plus épaisse. Elle apporte un supplément de confort qu'on remarque dès les premiers kilomètres. On apprécie aussi sa forme plus apte au transport d'un passager. En gagnant 10 mm en hauteur, la selle de la XSR satisfera davantage les grands pilotes qui seront plus à l'aise que sur la MT07.

Une dynamique déjà connue, mais pas seulement

On retrouve instantanément les sensations du moteur de la MT-07, le fameux CP2, ce bicylindre en ligne de 689 cm3 calé à 270°. Il sait reprendre dès 2000 tr/min sans rechigner et pardonne tout, de la petite hésitation à l'erreur de sélection. Ce petit moteur sait aussi se montrer rageur lorsqu'on lui demande. Rien ne semble lui résister, on est sur un petit nuage lorsqu'on parcours les petites routes sur cette XSR. Dommage que la boite soit un peu ferme pour une conduite en dilettante ou plus sportive, mais la sélection n'entrave pas réellement la conduite, on l'oublie rapidement.

Photo de la Yamaha XSR 700 modèle 2016
Photo de la Yamaha XSR 700 modèle 2016

Ce qui pourra être le plus contrariant sera les suspensions qui mettent grandement l'accent sur le confort. En ville ou en bord de mer comme ici en Sardaigne, c'est agréable de se sentir survoler l'asphalte surtout aussi confortablement installé sur cette épaisse selle. En revanche pour une conduite plus engagée, elles sont trop souples. C'était déjà le cas sur la MT07. Le comportement est malgré tout très sécurisant et on garde le cap sans effort, mais la XSR 700 serait sans doute un peu plus incisive et affûtée avec d'autres lois de suspensions. Enfin le freinage équipé de l'ABS est très facile à doser et efficace. Cette moto est accessible quel que soit son niveau.

Il est évident qu'avec ses 75 chevaux, le moteur n'offre pas des sensations tonitruantes mais ce n'est pas le but et les amateurs de conduite sportive ne seront surement pas déçus par ses capacités globales pour autant. Cette XSR 700 est bluffante. Un gros point fort de la XSR 700, qui ne pèse que 4 kg de plus que la MT07, est sans aucun doute sa plus grande maniabilité grâce à ce large guidon un peu plus haut et une selle un poil rehaussée aussi. La XSR semble à son aise partout et son pilote aussi par conséquent. Quel que soit le rythme adopté, on est parfaitement serein au guidon et comme sur sa soeur, la consommation flirte toujours avec les 5 litres aux 100 km avec un usage très varié sur presque 200 km, depuis le bord de mer jusqu'aux montagnes sardes.

Photo de la Yamaha XSR 700 modèle 2016
Photo de la Yamaha XSR 700 modèle 2016

Bilan

Il faut reconnaître que son design ne fait pas l'unanimité mais une chose rassemble tout le monde, c'est le plaisir qu'on trouve à son guidon. Quel que soit son niveau de pilotage et les routes empruntées, cette XSR 700 est à son aise. C'est une vraie réussite comme l'a été la MT07 à son lancement. La XSR augmente encore la facilité de conduite avec une position plus naturelle au guidon mais elle a fort heureusement conservé la vitalité du moteur CP2. Bien sûr on peut lui reprocher, comme à la MT07, ses suspensions trop « pullman » ou la boite un peu ferme de temps à autres, mais ce sont les seuls reproches objectifs. Le reste est de l'ordre du subjectif. Il reste toutefois la question du tarif pour cette moto qui partage tant de chose avec la MT07. Elle est certes bien moins chère que la Ducati Scrambler, sa plus proche concurrente sur le papier, mais elle s'affiche à 1200 euros de plus que sa soeur japonaise. Tout sera donc une affaire de choix : customisation ou non ? Si oui, la XSR sera une meilleure base pour personnaliser sa machine sans se lancer dans des gros travaux. Il ne reste qu'à trouver l'idée.

essai de la Yamaha XSR 700 modèle 2016
Essai de la Yamaha XSR 700 modèle 2016

On aime bien

  • La prise en mains évidente
  • Le moteur toujours volontaire
  • La facilité de customisation

On aime moins

  • Les suspensions trop souples
  • L'absence de place sous la selle
  • La boite parfois un peu ferme
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
Duo
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique de la Yamaha XSR 700 modèle 2016

MarqueYamaha
ModèleXSR 700
Cylindrée700 cm3
Année2016
Tarif de7699 €
Conseillé au25/10/15

Moteur

Cylindres2
Architectureen ligne
Cycle4 temps
Distributiondouble arbre à cames en tête
Soupapes par cylindre4
Refroidissementliquide
Cylindrée689 cm3
Alésage80 mm
Course68,6 mm
Rapport volumétrique11,5 :1
Admissioninjection
Allumageélectronique
Démarreurélectrique

Electricité

Batterie12 V

Performances

Puissance55 kW
Puissance74,8 ch
Disponible à9000 tr/min
Couple68 Nm
Couple6,9 mkg
Disponible à6500 tr/min

Transmission

Embrayagemulti disques à bain d'huile
Transmissionboîte
Rapports6
Secondairechaine

Châssis

Cadrediamant
Bras oscillantdouble
Jantesbâtons

Suspension avant

Typefourche
Débattement130 mm

Suspension arrière

Typemono amortisseur
Débattement130 mm

Frein avant

Type2 disques
Diamètre282 mm

Frein arrière

Type1 disque
Diamètre245 mm

Pneu avant

Largeur120 mm
Hauteur70 mm
Diamètre17 pouces

Pneu arrière

Largeur180 mm
Hauteur55 mm
Diamètre17 pouces

Dimensions

Longueur2075 mm
Largeur820 mm
Hauteur1130 mm
Empattement1405 mm
Angle de chasse24,5 °
Chasse90 mm
Garde au sol140 mm
Hauteur de selle815 mm

Poids

Avec ABS186 kg
Conditionspleins faits

Capacité

Réservoir14 L

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.yamaha-motor.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la Yamaha XSR 700 modèle 2016

Fond d'écran

fond d'écran de la Yamaha XSR 700 modèle 2016
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x960 800x600