Essai de la Yamaha MT-09 modèle 2014

Réalisé par Jean-Michel Lainé

Depuis 1980 et la XS850, il n'y avait plus de 3 cylindres 4 temps dans la gamme Yamaha. On en trouve dans les moteurs hors-bord F30B / F40F ou les motoneiges FXNytro par exemple, mais plus dans la moto. Cette lacune est réparée avec cette nouveauté qu'est la MT-09. MT parce que comme la MT-01 (2005) et la MT-03 (2006) elle est très décalée et passionnelle dans la gamme, et 09 en référence à sa cylindre de presque 900 cm3, 847 exactement. Pétillante sur le papier, la nouvelle Yamaha MT09 se révèle passionnante lorsqu'on en prend le guidon !

Vidéo de notre essai de la Yamaha MT-09 modèle 2014

Commençons par le tour de la MT09 car la réduire à son seul moteur serait une erreur. Son style est très différent du reste de la gamme Yamaha. Le phare unique et proéminent comprend deux feux de position en forme de parenthèses. Juste au-dessus, le contacteur à gauche et le tableau de bord à droite, décalé par rapport au centre du guidon, laisse de la place pour par exemple fixé un GPS. Le tableau de bord entièrement numérique permet d'afficher l'heure, la consommation moyenne, la température ambiante, etc. ainsi que le mode de conduite sélectionné : Standard, A ou B. Le comodo droit a un petit bouton « mode » pour le changer même en roulant. Le cintre du guidon est parfaitement dégagé, un peu comme sur un Supermotard, d'ailleurs les mains sont assez hautes. Le réservoir de seulement 14 litres a une forme idéale pour placer ses genoux pour à la fois parfaitement tenir la machine et profiter de son étroitesse. On note pour le style la bande sur toute sa longueur. Dans la continuité, la selle étroite et peu épaisse pour bien poser les pieds au sol, s'est révélée confortable sur les 300 km parcourus. On note l'astucieux cache pour protéger sa serrure, malheureusement, il n'y a que très peu de place en dessous de cette selle. Tout au bout, la forme du feu n'est pas sans rappeler celui de la MT01. Plus bas, on remarque le joli bras oscillant en alu avec l'amortisseur central réglable en précharge et détente. Vient la pièce maitresse, le fameux 3 cylindres. Légèrement proéminent sur sa gauche, il permet toutefois à la MT09 d'avoir une belle finesse. Le collecteur 3 en 1 en zig zag complète la ligne dynamique de cette machine. Enfin, on s'attarde un instant à l'avant sur l'étrier de frein à montage radial au bout de la fourche inversée de 41 mm. L'ensemble est lié par un joli cadre en aluminium mis en exergue. Indéniablement, la MT09 est une machine à la finition soignée et à la conception rigoureuse qu'on prend plaisir à détailler.

Photo de la Yamaha MT-09 modèle 2014
Photo de la Yamaha MT-09 modèle 2014

En selle avec les mains assez hautes et les pieds un peu bas, la position semble très confortable et cela se confirmera au cours de l'essai avec une assise naturelle pas trop en appui sur les poignets. Facile à faible allure, la MT09 se laisse aisément emmener pour une balade paisible sur ces routes de montagne croates qui ont la particularité en cette saison au sud de Split, d'être très poussiéreuses et donc glissantes. La MT09 se laisse mener avec facilité sur un filet de gaz tant qu'on reste sur le mode B, et ce jusqu'à 6000 tr/min. Sa maniabilité est une réussite tout comme sa facilité de prise en main qui devrait plaire au plus grand nombre, débutants comme confirmés. Le filet de gaz est par contre compliqué à trouver en mode STD (standard) et impossible en mode A. En effet, la Yamaha propose 3 modes très différents. Ce qui change, c'est la réponse à la rotation de la poignée. En mode A (le plus sportif), elle est immédiate quel que soit le régime moteur ou presque. Gare aux dérobades de l'arrière lorsqu'on ouvre en grand, car le 3 pattes n'est pas avare en couple même à 2000 tr/min. Le broaaap est là et en ajoute un bonne louche lorsqu'on passe la barre des 6000 tr/min, avec une poussée franche accompagnée par une musique profonde mais sans petit sifflement comme chez la concurrence anglaise . Pour les moments plus dynamiques, on apprécie la rigidité du cadre et la sensation de légèreté au guidon. Vive et réactive, la MT09 est très joueuse. Seule sa suspension arrière un poil trop souple est contrariante lorsqu'on rencontre une compression ou comme ici des routes souvent très bosselées. Nul doute que Yamaha va nous proposer une version SP pour palier ceci. L'autre agréable découverte est le freinage puissant et malgré tout très progressif depuis la prise du levier jusqu'à l'arrêt. Finalement, cette machine semble capable de tout, de la balade bucolique à la bagarre sur circuit. Cela faisait longtemps qu'un tel sentiment de polyvalence n'était pas apparu sur l'essai d'une nouveauté. Les chiffres parlent d'eux mêmes : 188 kg avec les pleins, 115 chevaux à 10000 tr/min et 87.5 Nm à 8500 tr/min. Plus légère, plus puissante et coupleuse que la FZ8, la MT09 offre aussi la même garde au sol que la R6 (51° d'angle) d'après Yamaha : un véritable jouet ! Reste la question de la consommation avec un tel joujou parce qu'avec 14 litres on est en-dessous des autres roadsters. On comptait 6 litres aux 100 sur le plein qu'on a fait avec une conduite variée et en passant la réserve vers 190 km, ce qui est finalement assez rassurant pour un usage courant.

Bilan

Yamaha voulait nous faire découvrir la face cachée du Japon (« dark side of Japan » dit le slogan) avec cette machine. Force est de constater que cette MT09 tranche énormément dans son approche avec le reste de la production de la marque. Joliment finie, pas mal équipée même si l'ABS n'arrivera qu'en fin d'année et que l'amortisseur est un peu souple, la MT-09 profite d'un moteur plein partout ou presque, et peu avare en sensation. Un trois cylindres qui donne le sourire à la moindre de rotation de la poignée ! A la conduite, face à la concurrence anglaise, la Yamaha semble plus puissante que la Street Triple et plus légère que la Speed Triple, ou moins puissante que celle-ci ou un peu plus lourde que la première, au choix. Quoi qu'il en soit, elle propose le meilleur des deux avec en prime une sonorité différente même si le 3 cylindres est toujours parfaitement reconnaissable. La marque est tellement enthousiaste avec sa nouvelle MT que Yamaha Motor France va lancer le Challenge Nine, une sorte de championnat multi disciplines pour Gentleman Rider. Vous ne deviendrez pas le futur Lorenzo ou Rossi, mais le plaisir devrait être au rendez-vous. Quoi qu'il en soit, la démarche MT est une démarche principalement fondée sur la passion plus que sur la raison, un vrai moment de plaisir par les temps qui courent. Une jolie démarche qui sans nul doute, devrait plaire. Elle est disponible en octobre à 7799 euros sans ABS et à 8299 en novembre avec.

Photo de la Yamaha MT-09 modèle 2014
Photo de la Yamaha MT-09 modèle 2014

On aime bien

  • Moteur très vigoureux
  • 3 modes très distincts
  • Freinage puisant et progressif

On aime moins

  • Filet de gaz qu'en mode B
  • Amortisseur arrière trop souple
  • Peu de place sous la selle
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
Duo
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute
Ecouter

Commentez avec Facebook

Fiche technique de la Yamaha MT-09 modèle 2014

Tarif (octobre 2013)7799€, 8299 avec ABS
Puissance115 ch à 10000 tr/min
Couple87.5 Nm Nm à 8500 tr/min
Frein avantDeux disques de 298 mm
Frein arrièreDisque de 245 mm
Roue avant120/70 17 pouces
Roue arrière180/55 17 pouces
Hauteur de selle815 mm
Poids (constructeur)188 kg avec les pleins, 191 avec ABS
Réservoir/Conso relevée14 L / 6L aux 100 km

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.yamaha-motor.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la Yamaha MT-09 modèle 2014

Fond d'écran

fond d'écran de la Yamaha MT-09 modèle 2014
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600