Essai de la Triumph Sprint ST 1050 ABS modèle 2008

Réalisé par la rédaction

La Sprint ST évolue en douceur ou plutôt se bonifie, avec des petits changements pratiques pour une machine toujours très sportivo-GT. Aucune crainte sur ce point, le côté sport n'a pas été sacrifié et la sonorité émise est toujours là pour nous le rappeler.

Photo de la Triumph Sprint ST 1050 ABS modèle 2008
Photo de la Triumph Sprint ST 1050 ABS modèle 2008

Esthétiquement, on retrouve la trilogie chère à la marque anglaise avec les trois phares, les trois cadrans au tableau de bord et les trois sorties d'échappement qui rappellent bien entendu que nous sommes au guidon d'un moteur trois cylindres de 1050cm3.

Faisant preuve d'une belle souplesse et capable de grimper vivement vers la zone rouge à 10000tr/min, la Sprint ST se transforme en voyageuse à grande vitesse dès que l'on passe le cap des 3000tr/min et que l'on vient flirter avec les hauts régimes. La sonorité est franchement présente et participe grandement à cette sensation sportive surtout avec les râles distillés dès que l'on coupe les gaz brutalement. Un petit jeu dont on ne manquera pas d'abuser pour le plaisir des oreilles. ( 94db 4625tr/min).

Photo de la Triumph Sprint ST 1050 ABS modèle 2008
Photo de la Triumph Sprint ST 1050 ABS modèle 2008

L'accent a été mis sur le confort et le chargement. Tout d'abord, le flux de chaleur dégagé par le moteur qui envahissait le pilote à l'arrêt est beaucoup moins présent sur ce modèle que ce n'était le cas pour la première génération de Sprint ST 1050. La selle confortable nous cale très correctement d'avant en arrière et son étroitesse facilite les mouvements ainsi que la pose des pieds pour les plus petits gabarits.

La position reste légèrement en appui pour faciliter le roulage à un bon rythme sans que cela ne soit gênant à faible allure pour autant. La protection générale du buste et des jambes est correcte, sans turbulence, seule la tête est exposée pour les grands, mais en se penchant un peu vers l'avant, le souci est résolu. Les rétroviseurs ont tendance à vibrer un peu une fois les vitesses autorisées sur autoroute passées en revanche la lecture du tableau de bord ultra complet est aisée. Sous nos yeux on trouve deux totalisateurs journaliers, la consommation instantanée et moyenne (7 litres aux 100km qui s'approchent des 6.5 en étant raisonnable), les kilomètres restants et parcourus, la vitesse moyenne et maximale, une jauge, etc.

Photo de la Triumph Sprint ST 1050 ABS modèle 2008
Photo de la Triumph Sprint ST 1050 ABS modèle 2008

Pour le chargement des bagages, Triumph livre maintenant sa Sprint ST avec des valises assorties au coloris de la machine. Une touche de couleur chic pour des valises de bonne contenance et faciles à manier. L'ensemble permet d'emporter ses affaires pour un week-end sans encombre et au sec, dommage qu'un casque intégral ne puisse trouver sa place à l'intérieur. Un top case est proposé en accessoire pour compléter la bagagerie. Esthétiquement, une fois les valises déposées, la Sprint ST garde sa ligne équilibrée.

A noter aussi que le réservoir métallique permet de fixer une sacoche magnétique en complément si vous ne souhaitez pas opter pour de la bagagerie supplémentaire permanente. Un petit vide poche sur le coté droit du carénage contient les fusibles et un connecteur. Il accueille aussi la petite trousse à outils qu'on peut enlever pour y glisser une carte routière. Seul inconvénient, le couvercle n'est pas sur charnière donc attention à ne pas le faire tomber en le manipulant une fois en selle, par contre il ferme à clé.

Photo de la Triumph Sprint ST 1050 ABS modèle 2008
Photo de la Triumph Sprint ST 1050 ABS modèle 2008

Pour faire la route de nuit, la Sprint ST offre un bel éclairage de son tableau de bord et s'offre cette année de nouvelles lentilles pour assurer une meilleure visibilité. Meilleure ou pas que sur l'ancien modèle, difficile à apprécier sans confronter les deux générations, mais la route est sans aucun doute très correctement éclairée avec un faisceau large même en feux de croisement.

Comme évoqué au départ, la Triumph Sprint ST est une machine à classer dans la catégorie Sportivo-GT. GT pour le confort qu'elle procure et le chargement possible, mais aussi Sportive pour ses qualités dynamiques toujours aussi intéressantes. La machine sait se montrer précise à vitesse élevée et agréable à vitesse plus réduite ou en ville.

Photo de la Triumph Sprint ST 1050 ABS modèle 2008
Photo de la Triumph Sprint ST 1050 ABS modèle 2008

A l'avant, la fourche Showa de 43mm est réglable en compression, détente et précontrainte. A l'arrière un combiné de la même marque est réglable aussi en détente et précontrainte. Pour stopper le tout, l'avant est équipé de deux disques flottants de 320mm avec des étriers quatre pistons Nissin et l'arrière d'un simple disque de 255mm avec un étrier doubles pistons Nissin aussi. Le modèle essayé était équipé d'un ABS de dernière génération qui sait se faire discret avec une conduite un peu vive, il a fallu le forcer à se déclencher pour vérifier qu'il était bien là...

Bilan

La Sprint ST 1050, sait donc aussi bien attaquer un voyage au long cours qu'offrir de bons moments sportifs lorsque l'envie se fait sentir. Reconnaissable entre mille avec son optique et sa ligne caractéristiques, elle l'est aussi une fois le moteur en route avec cette sonorité qu'elle ne partage même pas avec ses cousines à trois cylindres. Cette mélodie est unique comme son positionnement dans la gamme Triumph et ses qualités à la croisée des chemins sportifs et touristiques qu'elle sait offrir.

Photo de la Triumph Sprint ST 1050 ABS modèle 2008
Photo de la Triumph Sprint ST 1050 ABS modèle 2008

Disponible en Graphite (photos), Pacific Blue ou Tornado Red à 11920€ (avril 2008) et 12720€ avec l'ABS.

On aime bien

  • la sonorité unique
  • le coté sportif
  • les valises fournies
  • l'ABS assez discret

On aime moins

  • les valises un peu justes
  • la bulle un peu petite
  • vide poche sans charnière
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
Duo
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute
Ecouter

Commentez avec Facebook

Fiche technique de la Triumph Sprint ST 1050 ABS modèle 2008

Tarif (avril. 2008)12720€ avec ABS
Hauteur de selle805mm
Poids (constructeur)213kg à sec
Réservoir/Conso20L / 7L aux 100km
Kilométrage au départ600km
Conditions météossec (5 à 10°C)

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.triumph.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la Triumph Sprint ST 1050 ABS modèle 2008