Essai de la Suzuki V-Strom 1000 modèle 2006

Réalisé par la rédaction

Suzuki propose la DL, plus communément nommée V-Strom, un trail à vocation routière animé par un bicylindre en V proposé en deux cylindrées de 650 ou 1000cm3. C'est le 1000 qui nous occupe pour l'heure.

Photo de la Suzuki V-Strom 1000 modèle 2006
Photo de la Suzuki V-Strom 1000 modèle 2006

Posée sur sa béquille latérale, la machine met en avant l'important volume de l'ensemble tête de fourche et réservoir d'une part et de ses deux échappements de chaque coté du porte-paquet d'autre part. Avec ses formes généreuses et une hauteur de selle à 840mm, elle en impose. On grimpe sur la DL1000 et le voyage commence.

Les premiers tours de roues montrent une agilité et une facilité qu'on n'imaginait pas en prenant les commandes de la Suzuki. Le moteur hérité de la TL, le fameux bicylindre en V de 996cm3 à 8 soupapes et refroidissement liquide, répond instantanément à l'ouverture des gaz pour redescendre plus doucement dès que l'on coupe. Il favorise le couple et permet de maintenir un rythme très sportif par de simples mouvements du poignet.

Photo de la Suzuki V-Strom 1000 modèle 2006
Photo de la Suzuki V-Strom 1000 modèle 2006

La DL surprend en effet par la vivacité dont elle fait preuve dès qu'on le lui demande. Pour peu qu'on reste dans les tours et flirte avec la zone rouge à 9500tr/min, on se retrouve au guidon d'une machine au comportement très sportif pour le plus grand bonheur de son pilote. La sonorité de 92db à 3800tr/min qui se fait entendre à chaque reprise participe d'ailleurs grandement à cette sensation.

Cette machine que Suzuki place en catégorie routière propose un moteur bien plein à mi régime qui transforme le pilote en voyageur au long court. Tout d'abord parce que pour un usage touristique, le bloc ne réclame pas d'attention particulière tout comme la boîte à 6 rapports, rapide et précise. Ensuite, l'autonomie offerte par le réservoir de 22 litres à un régime de croisière tout à fait correct passe facilement la barre des 250km. Atteindre les 300km s'envisage également avec un peu de retenue sur la poignée.

Photo de la Suzuki V-Strom 1000 modèle 2006
Photo de la Suzuki V-Strom 1000 modèle 2006

Le moteur est contenu dans un cadre double poutre que l'on trouve plus souvent sur des machines plus sportives. La fourche classique se règle en précharge, tout comme le mono amortisseur qui pour sa part dispose d'une grosse molette déportée sur le coté de la moto autorisant un réglage sans outil donc.

Ainsi, la partie cycle offre un bon compromis entre sportivité et confort. Même sur des routes en mauvais état, on peu rouler à une bonne allure sans crainte, la machine encaisse facilement tous les défauts rencontrés sans surprise. Sur autoroute elle se montre imperturbable et finalement peu sensible aux vents latéraux malgré le volume de la machine.

Photo de la Suzuki V-Strom 1000 modèle 2006
Photo de la Suzuki V-Strom 1000 modèle 2006

Pour un usage plus sportif sur les routes de campagne, elle devrait en surprendre plus d'un par sa maniabilité et sa tenue de route. Mais quand on parle de trail, on se doit d'aller faire un petit tour dans un chemin carrossable bien entendu.

Avec sa garde au sol importante, un débattement réduit pour le tout-terrain et des pneus pas vraiment adaptés, il ne faut pas s'attendre à faire des temps scratch sur une spéciale, mais ce n'est pas ce qu'on lui demande. En revanche, flâner sur un chemin de campagne lui va plutôt bien tant que le terrain n'est pas gras. Chose très appréciable, on peut rouler debout. Le guidon se prend bien en main et les pédales, frein et sélecteur, restent à portée de botte. Même si vous ne vous aventurez pas hors bitume, rouler debout peu détendre sur de longues étapes ou permet d'admirer le paysage avec une vue bien dégagée.

Photo de la Suzuki V-Strom 1000 modèle 2006
Photo de la Suzuki V-Strom 1000 modèle 2006

Le freinage tout à fait classique est confié à l'avant à deux disques semi-flottants de 310mm avec un étrier à deux pistons et à l'arrière, un simple de disque de 260mm. L'avant se montre très efficace et sans aucune brutalité ce qui devrait permettre de sauver la mise sur un chemin de traverse ou lorsque les conditions météorologiques se dégradent. Point remarquable, la V-Strom ne plonge pas exagérément sur les freinages appuyés, outre l'aspect confortable, c'est un bon point pour la sécurité puisqu'il est alors plus facile de garder le cap sur les freinages d'urgences.

Le frein arrière est particulièrement adapté à l'usage routier de la machine. Puissant et facilement dosable, on ralentit la DL sans brutalité pour le plus grand confort de l'équipage. En combinant le frein moteur intéressant et ce freinage arrière, on pilote en souplesse en ville et sans fatigue sur les longs trajets.

Photo de la Suzuki V-Strom 1000 modèle 2006
Photo de la Suzuki V-Strom 1000 modèle 2006

Ce qui ressort le plus souvent en parlant de la DL lorsqu'on se pose après un bon bout de route est son confort qui peut être divisé en deux, le confort dynamique et le confort d'accueil de l'équipage.

Coté dynamique, il y a le moteur et la partie cycle dont nous parlions et la sixième vitesse qui affiche sur le tableau de bord digital un «O/D» pour Overdrive. Il faut reconnaître que bien calé sur ce dernier rapport, on croise dans la campagne vite et bien sans brutalité mais avec une efficacité très convaincante d'autant que la partie cycle assure la sérénité du pilote dans la plupart des conditions rencontrées. Il faudra donc surveiller son compteur au guidon de la V-Strom, car même si cette moto n'en a pas l'air, on arrive vite à imprimer un rythme très rapide sans y prendre garde.

Photo de la Suzuki V-Strom 1000 modèle 2006
Photo de la Suzuki V-Strom 1000 modèle 2006

Pour l'accueil de l'équipage, la Suzuki n'est pas en reste. Le pilote a une position très décontractée qui permet tout de même d'avoir de bons appuis sur le large guidon. Les mains sont placées relativement en hauteur et loin devant vu la longueur de la machine. Les doigts tombent facilement sur les leviers réglables et les pieds naturellement sur les repose-pieds avec une flexion des jambes très agréable à la longue. L'excellente maniabilité de la machine résulte très certainement de ce placement très naturel.

La protection du pilote est plutôt convaincante avec une bulle de bonne taille qui dévie bien le vent en hauteur et des protège-mains profilés qui éviteront d'avoir les gants imbibés dès les premières gouttes d'eaux. La tête de fourche et le large réservoir protègent pour leur part correctement les genoux et les cuisses du pilote.

Photo de la Suzuki V-Strom 1000 modèle 2006
Photo de la Suzuki V-Strom 1000 modèle 2006

L'assise est confortable et le reste au fil des kilomètres. La selle de bonne largeur est accueillante sans pour autant entraver les mouvements malgré sa hauteur, notamment lorsqu'il s'agit de poser un pied à terre à un feu par exemple.

Le passager dispose lui aussi de tout le nécessaire : une selle large, plate et pas trop haute qui devrait lui permettre de ne pas dépasser exagérément du pilote. Les deux poignées de part et d'autre de la selle, sont suffisamment grandes pour être facilement saisies.

Photo de la Suzuki V-Strom 1000 modèle 2006
Photo de la Suzuki V-Strom 1000 modèle 2006

Pour le chargement, un trouve un emplacement sous la selle qui peut accueillir quelques petites affaires sans problème et un porte paquet de bonne taille permettra d'arrimer solidement ses bagages (10kg maxi) et évitera aussi au passager la torture du sac à dos pour les gros week-end.

Attardons nous un peu sur le tableau de bord très complet : le tachymètre et le compte-tours cerclés de chrome, encadrent un afficheur digital qui permet d'avoir en simultané la température moteur, la jauge de carburant, l'heure, le témoin d'overdrive et bien entendu le totalisateur et deux compteurs journaliers en plus des indispensables témoins. Au poste de pilotage, on remarque également les rétroviseurs bien écartés et suffisamment au dessus des coudes pour avoir une excellente vue de ce qui se passe derrière : c'est rare et appréciable.

Photo de la Suzuki V-Strom 1000 modèle 2006
Photo de la Suzuki V-Strom 1000 modèle 2006

Bilan

Au final V-Strom 1000 apparaît comme une machine à voyager où il est impossible de ne pas se sentir pousser des ailes, une fois installé au guidon. Les voyages paraissent rapidement trop courts surtout que le dynamisme de la monture ne risque pas de nous laisser gagner par l'ennui. Le petit plus est que le passager devrait également partager cet avis et du coup, plus rien ne viendra entraver vos voyages en couple.

Seul au guidon, on trouvera une machine capable de jouer si le coeur nous en dit dès que la route devient tentante. Il y a de quoi se faire plaisir et même si cette V-Strom possède de nombreux atouts pratiques pour un usage quotidien qui pourraient apparaître comme des arguments pour un choix de raison, il se pourrait bien que ses qualités dynamiques y ajoutent une pointe de plaisir qui fera la différence.

Photo de la Suzuki V-Strom 1000 modèle 2006
Photo de la Suzuki V-Strom 1000 modèle 2006

Disponible en noir ou bordeaux à partir de 9899€ (septembre 2006)

Commentez avec Facebook

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.suzuki-moto.com, le site officiel de la marque.

Photos de la Suzuki V-Strom 1000 modèle 2006