Essai de la Suzuki V-Strom 650 modèle 2011

Réalisé par Jean-Michel Lainé

En 2011, Suzuki revoit sa V-Strom 650 pour la rendre plus polyvalente et esthétiquement plus moderne face à une concurrence qui s'est récemment agitée dans la catégorie des trails de moyenne cylindrée. Etonnamment, la marque japonaise n'a pas jugé bon de revoir sa cylindrée pour la porter au niveau des machines concurrentes que sont par exemple la Transalp 700, la Tiger 800 ou la F 800 GS. On ne peut qu'apprécier l'effort fait sur le design de cette V-Strom plus dans l'air du temps, d'ailleurs des têtes se tournent sur son passage. Elle parait plus cossue que sa devancière lorsqu'elle est posée sur sa béquille et au guidon, le large réservoir de 20 litres qui prolonge l'imposante tête de fourche, donne à cette machine une dimension statutaire qu'on retrouve généralement sur un trail de plus forte cylindrée. L'arrière de la Suzuki est du même acabit avec une large selle qui semble accueillante pour le pilote et le passager qui pour sa part se maintiendra parfaitement avec les grandes poignées de part et d'autre du porte-paquet. A première vue, cette nouveauté Suzuki a tous les attributs nécessaires pour jouer les trouble-fêtes dans la catégorie des trails polyvalents à un prix raisonnable.

Photo de la Suzuki V-Strom 650 modèle 2011
Photo de la Suzuki V-Strom 650 modèle 2011

Pour la motorisation, on retrouve le V-Twin à 90° de 645cm3 de la Gladius avec quelques modifications pour l'ajuster à l'esprit de cette machine bonne à tout faire depuis la ville jusqu'à l'autoroute en passant par les pistes. Sur la fiche technique, la puissance maxi passe ainsi de 72 à 69 chevaux et le couple de 6.4 à 6.0 mkg. A l'usage le bicylindre se montre particulièrement souple à bas et mi régimes, on peut facilement rouler un rapport au-dessus pour consommer moins ou par exemple gérer plus facilement l'adhérence sur une piste glissante. C'est assez étonnant pour un twin d'être aussi lissé en bas, mais pas désagréable pour se balader nez au vent si on fait abstraction de la sonorité peu flatteuse en selle alors qu'à l'échappement, ce n'est pas si désagréable ... Inutile d'aller titiller les haut-régimes pour profiter du V-Twin parce que cela n'apporte pas grand-chose de plus qu'entre 6 et 7000tr/min en terme d'agrément, qu'on consomme plus, mais aussi parce qu'on atteint rapidement le régime maxi obligeant à sans cesse jouer de la boîte. L'idéal est donc de tenir son rythme à mi-régime et de se laisser porter par une partie-cycle réussie. La fourche et l'amortisseur absorbent très correctement les imperfections de la route et la machine fait preuve d'une belle stabilité en courbe rapide sans pour autant négliger la maniabilité dans des virages plus serrés. La prise en main est immédiate et le sentiment de sécurité rapidement instauré. C'est également le cas pour le freinage avec une combinaison avant / arrière efficace et un ABS qui veille sans trop intervenir lors d'un freinage puissant sur une chaussée bosselée ou même hors du bitume. Stable sur autoroute, efficace sur le réseau secondaire en bon état ou pas, la V-Strom étonne aussi sur les pistes. Terre, sable et même cailloux, en plaine ou en sous-bois, la Suzuki se révèle facile à emmener malgré ses 214kg à sec. On profite de la souplesse de son moteur pour la motricité, des suspensions bien accordées et d'un freinage aisément dosable pour tenir une bonne moyenne dans les chemins roulants. Bien entendu, les pneus plutôt orientés «route» font que l'enthousiasme s'arrêtera avec l'arrivée de la boue et les suspensions n'aiment pas vraiment les sauts, même petits, malgré la présence des biellettes. Mais pour rouler partout et continuer sa balade lorsqu'il n'y a plus de bitume, la V-Strom avance de sérieux atouts.

Pour profiter des capacités dynamiques de sa nouveauté, Suzuki s'est visiblement penché sur l'équipement du dernier trail de sa gamme depuis la disparition du V-Strom 1000. On fait défiler les fonctions de l'ordinateur de bord avec l'index gauche sans lâcher le guidon : heure, température ambiante, indicateur de rapport engagé et deux trips avec la consommation moyenne pour chacun sont présents en plus des informations classiques. Par contre la remise à zéro se fait au tableau bord, il faut avoir le bras long... Le passager profite d'une large selle, de repose-pieds bien positionnés et de deux grandes poignées pour bien se tenir. On apprécie la grosse molette accessible pour ajuster la suspension et le porte-paquet antidérapant qui permet de sécuriser ses petites affaires. Sous la selle, la place offerte n'est pas ridicule mais sa forme interdit d'y mettre un U malgré l'espace qui parait suffisamment grand. En selle, la position est reposante et efficace à la fois. Le large guidon permet un fin dosage de la force exercée, les jambes ne sont pas trop pliées, le buste droit mais pas trop et la selle reste confortable au fil des kilomètres. Toutefois, il n'est pas facile de rouler debout : avec un peu plus d'1m80, le guidon trop bas oblige à nettement plier le buste ou fléchir les jambes. C'est dommage au regard de la bonne tenue de ce trail sur les pistes roulantes. Enfin, si le large réservoir avec ses ouïes façon carbone protège efficacement, il manque des protège-mains et surtout une bulle plus haute pour épargner la tête et les épaules du vent et des intempéries. Pour la protection de la machine, les repose-pieds arrière non solidaire du cadre (contrairement à une Tiger 800) son une bonne chose en cas de chute, en revanche le moteur apprécierait sans doute un sabot protecteur de série.

Photo de la Suzuki V-Strom 650 modèle 2011
Photo de la Suzuki V-Strom 650 modèle 2011

Bilan

La nouvelle Suzuki V-Strom 650 aurait mérité une hausse de cylindrée pour venir jouer les trouble-fêtes parmi la concurrence, parce qu'en dehors de ce point et de quelques détails d'ergonomie comme la bulle trop basse pour correctement protéger la tête et le guidon trop bas pour confortablement rouler debout, la V-Strom 2011 avance des atouts intéressants. Le premier d'entre eux est l'accueil au guidon qui permet d'enchaîner les kilomètres sans fatigue. Le passager n'est pas oublié et ne devrait pas non plus rechigner à parcourir de longues étapes. Cela tombe plutôt bien, parce qu'avec la conduite sur le couple qui convient parfaitement à ce trail de moyenne cylindrée, et son réservoir gargantuesque de 20 litres pour une conso moyenne qui flirte facilement avec 5.5 litres aux 100km en faisant un peu attention, les kilomètres défilent ! On apprécie du coup l'homogénéité de la V-Strom avec une partie-cycle qui se tient bien dans la plupart des situations, un freinage efficace sécurisé par l'ABS et des suspensions parfaitement accordées pour ce type de machine. Sur autoroute ou sur les petites routes, la Suz brille par une certaine efficacité, mais le plus étonnant est son aptitude à quitter le bitume. Malgré ses biellettes, elle ne se transforme pas en machine d'enduro pour autant, de toutes les façons les pneus hissent le drapeau blanc avec l'arrivée de la boue, mais force est de constater que sur les pistes de terre, sable ou cailloux, on peut rouler à un bon rythme en prenant garde aux sauts trop prononcés. Non seulement les balades ne s'arrêtent pas avec le bitume, mais en plus le plaisir au guidon reste intact. La V-Strom 2011 est disponible en 3 coloris dont blanc (photos) et noir à partir de 8199€ ABS compris. Il est possible de l'avoir en 34 chevaux pour les jeunes permis.

essai de la Suzuki V-Strom 650 modèle 2011
Essai de la Suzuki V-Strom 650 modèle 2011

On aime bien

  • Partie cycle agréable
  • Confort globale
  • Aptitude sur les pistes

On aime moins

  • Moteur face aux concurrents
  • Bulle trop basse
  • Position debout peu agréable
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
Duo
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute
Ecouter

Commentez avec Facebook

Fiche technique de la Suzuki V-Strom 650 modèle 2011

Tarif (septembre 2011)8 199 €
Puissance69ch à 8500tr/min
Couple6mkg à 6400tr/min
Frein avantDouble disque 310mm étrier 2 pistons
Frein arrièreSimple disque 260mm étrier 1 piston
Hauteur de selle835mm
Poids (constructeur)214kg à sec
Réservoir/Conso20L / 5,5L aux 100km

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.suzuki-moto.com, le site officiel de la marque.

Photos de la Suzuki V-Strom 650 modèle 2011

Fond d'écran

fond d'écran de la Suzuki V-Strom 650 modèle 2011
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600