Essai de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005

Réalisé par la rédaction

La gamme GSXR bénéficie d'une image hyper sportive depuis des années que les concurrents lui envie certainement. Si la 1000, victorieuse sur bien des compétitions cette année, semble faire l'unanimité, la 600 est plus discrète. Nous voici donc au guidon de la GSXR 600 dans sa cuvée 2005.

Photo de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005
Photo de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005

Moteur et boîte
Sur les petites sportives 4 cylindres 600cm3, il faut s'attendre à prendre des tours pour pouvoir rouler... on ne sera pas déçu : la machine en prend très facilement jusqu'à la zone rouge à 15500tr/min. Les points remarquables de ce moteur sont : coté performance sa linéarité et coté pratique sa sonorité qui reste assez basse avec 89db à 6400tr/min .

Les montées en régime sont constantes même si au-delà des 6000tr/min cela respire beaucoup mieux, il est possible d'évoluer en dessous de ce régime et de reprendre sans trop de difficulté. Si sur circuit cela ne présente pas réellement d'intérêt, sur route cela permet de rouler plus tranquillement si le coeur vous en dit sans tirer dans tous les rapports.

Photo de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005
Photo de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005

Pour une utilisation à hauts régimes (comme c'est prévu donc), la GSXR 600 est capable de reprises même lorsque l'on flirte avec la zone rouge. On note la facilité de dosage des gaz : la puissance est facilement maîtrisable et donc exploitable, gage d'un pilotage efficace.

Coté boîte de vitesses, rien à dire, cela passe très facilement, rapidement et précisément, rien d'étonnant donc dans cette catégorie de machine. Pour les plus pointilleux, il est possible au démarrage du moteur de régler la «Shift Light», une puissante lampe blanche placée sur le tableau de bord. Immanquable lorsqu'on a le nez dans la bulle, elle se déclenchera à un régime moteur particulier et peut permettre d'optimiser ses changements de rapport. Il peut être fixé au régime souhaité à partir de 7000tr/min. Par défaut il est à 13000tr/min, la version française de la GSXR offrant la puissance maximale (106cv) à 12800tr/min.

Photo de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005
Photo de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005

Fourche et suspension
Comme il se doit pour une machine destinée à la piste, la fourche et la suspension se règlent dans tous les sens (pré charge, amortissement et détente). De base les réglages offrent une machine rigide destinée à être 100% efficace.

Pas facile donc de trouver quelque chose à redire sur la partie cycle de la machine pour un usage sur route. La GSXR 600 est vive, légère à emmener et imperturbable en courbe ou sur les freinages puissants.

Photo de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005
Photo de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005

Pour un usage quotidien, cette rigueur est un gage de sécurité d'autant que la machine est légère et donc relativement facile à rattraper sur un excès d'optimisme qui peut venir vite à son guidon. Le poids indiqué sur la carte grise est de 176kg pour 161kg à vide annoncé.

Freinage
Au registre des freins, on a apprécié la facilité d'utilisation. La machine freine fort avec une bonne attaque très efficace qui n'est pas surprenante pour autant. L'avant est très facilement dosable, il offre une large plage d'utilisation et permet de freiner fort dans tous type de situation. Rien d'étonnant sur une sportive.

Photo de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005
Photo de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005

L'arrière est lui aussi parfaitement dosable et se révèle utile en usage routier en proposant même de rendre les freinages «confortables» en combinaison avec l'avant, un point positif quand la route est longue.

Duo
Pas facile d'envisager de longs voyages à deux sur cette machine. D'un coté cela tombe bien, ce n'est pas fait pour ça. La selle est correcte, par contre la position du passager en générale et de ses jambes en particulier auront raison de sa patience surtout si on adopte une conduite très sportive.

Photo de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005
Photo de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005

Confort
Le confort n'est pas un point à négliger sur cette machine. En effet, la petite GSXR a montré à l'usage un certain confort qu'on n'imaginait pas dans ce segment.

Le guidon nous fait pencher en avant mais il est un peu plus haut de quelques centimètres par rapport à certaines concurrentes. La selle reste relativement confortable après plusieurs centaines de kilomètres même sur de petites routes. Enfin, pour un usage routier comme nous l'avons vu précédemment, le moteur offre une très large plage d'utilisation même sur des régimes moyens.

Photo de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005
Photo de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005

On ajoute à tout ceci une sonorité contenue lorsqu'on est au guidon, un petit espace sous la selle qui permettra de ranger quelques petites affaires, des feux de détresse, deux trips et une bulle étroite mais efficace une fois caché derrière et on obtient une machine qui nous permettra sans crainte d'avaler les kilomètres.

Point important, la GSXR 600 est dotée d'un amortisseur de direction. Celui-ci limite la facilité de manoeuvre pour stationner par exemple mais sera apprécié lors du passage de grande courbe avec un revêtement par toujours idéal.

Photo de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005
Photo de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005

Roulage
Légèreté et facilité sont deux mots qui revenaient souvent lors de l'essai. Sous le soleil ou sous la pluie, la Suzuki sait nous mettre en confiance même sur des revêtements dégradés.

Lors de l'essai (sur route uniquement), on a apprécié un certain confort au quotidien qui permet de ne pas toujours être à fond, donc de rouler un peu selon son humeur.

Photo de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005
Photo de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005

Mais le plaisir de rouler avec cette machine c'est aussi d'entendre le moteur donner tout ce qu'il peut en profitant d'une bonne partie cycle. Pour cela, direction les petites routes pas trop tourmentées, juste ce qu'il faut pour offrir de bons virages assez larges et un bitume propre.

Le but du jeu est de maintenir le régime moteur entre 12000 et 14000tr/min, là où le meilleur se passe, en fait, et d'enchaîner les virages en jouant avec la boîte de vitesse pour toujours rester dans cette plage d'utilisation idéale. On peut régler la Shift Light si on le souhaite, mais à l'oreille, ça ne va pas mal non plus.

Photo de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005
Photo de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005

Freinages puissants, accélérations vives et changements d'angles rapides, le tout en confiance, voici en quelques mots un résumé de session de roulage. La consommation ne nous a pas permis de dépasser la barre des 200km, mais à chaque plein on garde le sourire avec toujours le sentiment que cela pouvait passer bien plus vite. «C'est sûr, il restait de la marge» comme on dit.

Bilan

Bien que tournée vers la piste, la Suzuki GSXR 600 offre un certain confort au quotidien et en usage routier qu'on n'imaginait pas et qui se montre très appréciable au final.

Photo de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005
Photo de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005

Si votre plaisir est d'enchaîner tous les rapports à la zone rouge, de chercher les limites de la machine et de trouver l'angle maximal, la GSXR 600 saura aussi y répondre sans problème bien sûr.

A noter, pour les aficionados, la marque propose cette machine en série 20ème anniversaire (la première GSXR étant apparue en 1985) avec la décoration aux couleurs de l'époque et quelques accessoires, mais il faut se dépêcher, le modèle 2006 arrive !

Photo de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005
Photo de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005

Prix public conseillé : 9999€ (octobre 2005).

Commentez avec Facebook

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.suzuki-moto.com, le site officiel de la marque.

Photos de la Suzuki GSXR 600 modèle 2005