Essai de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005

Réalisé par la rédaction

Revoir la copie d'une star des ventes n'est pas une chose facile surtout que la Suzuki Bandit reste une valeur sûre face à ses rivales plus affûtées. Suzuki change donc sa petite Bandit sans pour autant tout changer, une révolution réussie en douceur à découvrir.

Photo de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005
Photo de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005

Moteur et boîte
Le moteur gagne 50cm3 pour passer à 650cm3. Rien d'exceptionnel vous allez dire, surtout que son alimentation est confiée à des carburateurs et non pas à des injecteurs qui équipent la plupart des nouvelles machines. Cela a le mérite de garantir d'une part un entretien simple et accessible et d'autre part, la fiabilité d'un bloc très connu.

En fait, le changement est important par la plage d'utilisation qu'il offre. Dès 1500tr/min, il fait preuve d'une grande souplesse. Evoluer à 3000tr/min lui convient parfaitement et une fois passée la barre des 6500tr/min, il montre une certaine énergie jusqu'à la zone rouge placée à 12000tr/min. Coté son, la Bandit émet 89db à 5050tr/min , ce qu'il faut pour s'entendre rouler sans déranger tout le monde.

Photo de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005
Photo de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005

Sur toute sa plage d'utilisation, le moteur donne à son pilote la sensation de le maîtriser pleinement. Là où la concurrence s'attache à donner un caractère sportif à ce segment, Suzuki a opté pour un moteur exploitable très facilement même sans grande expérience de la moto et surtout un moteur simple et donc facile d'entretien : une philosophie qui manque de plus en plus à la moto.

La boîte de vitesse est facile d'emploi, les rapports se trouvent bien et sont sélectionnés sans problème. La souplesse moteur et sa large plage d'utilisation aidant, on peut même se passer de changer souvent de rapport en conduite normal, ce qui est plutôt rare dans cette cylindrée.

Photo de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005
Photo de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005

Fourche et suspension
Ces éléments associés à une bonne maniabilité de la machine, permettent de piloter en confiance. Même s'ils ne sont réglables qu'en précontrainte, le comportement de la machine est très correct.

Ils constituaient la majeure partie des reproches qui étaient faits à l'ancienne génération de Bandit, ils donnent aujourd'hui à cette machine un bon comportement qui fait que l'on se sent tout de suite en sécurité.

Photo de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005
Photo de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005

Freinage
Que l'on parle de l'avant ou de l'arrière, le freinage est efficace et surtout très facilement utilisable. Nul besoin d'être un top pilote pour en profiter pleinement.

La machine freine bien sans pour autant faire redouter son attaque sur un freinage puissant. On peut freiner tout en souplesse à l'approche d'un carrefour, freiner fermement lorsqu'il y a urgence et même utiliser le frein arrière pour asseoir la moto lorsqu'une courbe se referme ou lors d'un ralentissement pour éviter de brutaliser le passager.

Photo de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005
Photo de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005

Duo
Le passager n'est pas en reste. La selle est accueillante, les repose-pieds idéalement placés pour éviter toutes crampes dans les jambes et la large poignée de maintien facilement utilisable.

La large plage d'utilisation du moteur se fait apprécier lorsqu'on roule à deux. En régime de croisière, nul besoin de rétrograder à l'approche d'une petite côte, il suffira d'augmenter le régime. Ce comportement est suffisamment rare dans cette catégorie pour le souligner.

Photo de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005
Photo de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005

Confort
Incontestablement, le confort est un des points forts de la petite Bandit. Il y a le confort de roulage dont on vient de parler avec la plage d'utilisation du moteur et une bonne maniabilité sur les différentes allures de roulage, mais il y a également le confort au quotidien.

La Bandit 650 propose un emplacement sous la selle important. On y placera sans problème majeur son antivol et un équipement de pluie. On trouve même un petit compartiment qui ferme et évitera donc l'humidité lorsqu'on roule sous la pluie.

Photo de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005
Photo de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005

L'instrumentation mêlant un tachymètre digital et un compte tour à aiguille, est complète et parfaitement lisible de nuit comme sous le soleil. On y trouve une jauge et deux partiels, c'est toujours pratique.

La position du buste légèrement vers l'avant, des jambes naturellement pliées et des bras légèrement fléchis n'est pas fatigante au fil de kilomètres. Dommage que les tiges des rétroviseurs soient trop courtes, il est difficile de voir autre chose que ses coudes, mais c'est là le seul bémol que l'on peut trouver au rayon confort d'utilisation.

Photo de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005
Photo de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005

La version " S " protège très certainement mieux son pilote que cette version même si le bloc compteur fera office de déflecteur jusqu'à une certaine vitesse. Au delà, on profite du vent, mais pour ceci inutile de l'essayer, on le devine sur les photos.

Pour le stationnement, les petits gabarits apprécieront la béquille centrale facilement utilisable, la faible hauteur de selle et une ligne plus fine et plus légère qui confère à la Suzuki une facilité certaine lors des manoeuvres " à la main ".

Photo de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005
Photo de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005

Roulage
La prise en main est instantanée : on se pose et on roule. Les commandes tombent sous la main et tous les éléments sont sans surprises. On se sent en confiance très rapidement.

En ville, la maniabilité est appréciable et la souplesse moteur fait merveille. Les freins facilement exploitables permettent de ne pas appréhender une grosse surprise comme on en rencontre beaucoup en trajet urbain.

Photo de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005
Photo de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005

Lorsque la route se dégage, on découvre dans la Bandit 650 une voyageuse avec un moteur utilisable sur une large plage de régimes même en duo, un freinage efficace quelle que soit la situation, un comportement correct quelle que soit l'allure, un bon confort et un certain coté pratique rare dans ce segment. On se prend à envisager de grands voyages alors qu'on pensait simplement se trouver au guidon d'un roadster plein de sagesse.

Bilan

La Suzuki Bandit 650 prend à contre pied la course aux performances de la concurrence dans ce segment en faisant preuve de sagesse et en proposant une évolution de cette machine avec plein de " petits plus " par rapport à son aînée.

Photo de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005
Photo de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005

Ces améliorations à tous les niveaux, y compris esthétique avec plus de finesse et quelques petits éléments de décoration, font que la moto est agréable à piloter et surtout que toutes les manoeuvres paraissent simples quelle que soit l'allure adoptée.

Ce comportement en fait une machine idéale pour un jeune permis mais aussi pour des pilotes plus confirmés à la recherche d'une machine très facile à utiliser au quotidien et qui pourra envisager sans sourciller de longues escapades lors de grands week-ends seul ou à deux.

Photo de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005
Photo de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005

Prix conseillé : 6009 euros et 6349 euros pour la version S (février 2005).

Commentez avec Facebook

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.suzuki-moto.com, le site officiel de la marque.

Photos de la Suzuki Bandit 650 modèle 2005