Essai de la Moto-Guzzi V7 Stone modèle 2014

Réalisé par Jean-Michel Lainé

La Moto Guzzi V7 est une machine emblématique pour la marque de Mandello del Lario. La raison ? C'est avec elle qu'est arrivé en 1967 le premier V-Twin transversal à 90° qui est depuis devenu la marque de fabrique de Moto Guzzi. 47 années plus tard, la V7 reste avant tout une machine émotionnelle.

Vidéo de notre essai de la Moto-Guzzi V7 Stone modèle 2014

Une Moto Guzzi à l'aspect minimal

Ce qui frappe sur cette Moto Guzzi V7, c'est son aspect minimal surtout sur la nôtre dans cette déclinaison Stone. Elle est pleine de vide à l'heure où les nouveautés regorgent d'équipements et d'assistances électroniques de toutes sortes. Il n'y a pas même l'ABS. Parfaitement mis en valeur, le moteur s'habille de noir comme la plupart des éléments de la moto en dehors du collecteur et des silencieux chromés. La touche de couleur est pour le réservoir disponible en rouge brillant comme sur la nôtre, en noir mat ou en vert mat. Les fameuses 2 bandes oranges verticales sont réservées à la V7 Special. La Stone 2014 se distingue cette année par l'arrivée de jantes à bâtons, de jolis soufflets de fourche et d'un nouveau réservoir en métal au dessin parfaitement reconnaissable. Pour le reste, on retrouve tout le charme de la V7 avec une selle d'un seul tenant toute en longueur marquée « Moto Guzzi » sur l'arrière, un réservoir long et étroit, un large guidon noir mat et un phare tout rond surmonté des deux cadrans à aiguilles du tableau de bord. Seuls les petits afficheurs donnent une touche de modernité à défaut de donner beaucoup d'informations : les totalisateurs à gauche, l'heure et la température ambiante à droite. Pour le carburant, il faut se contenter du témoin de réserve.

Photo de la Moto-Guzzi V7 Stone modèle 2014
Photo de la Moto-Guzzi V7 Stone modèle 2014

Deux roues et un moteur emblématique, rien de plus

Au coeur de la V7 se trouve bien entendu le bicylindre en V à 90° monté transversalement. Refroidi par air, le V-Twin de 744 cm3 ne délivre que 48 chevaux à 6200 tr/min et un couple de 60 Nm à 2800 tr/min. Des valeurs certes peu élevées mais peu importe car le plaisir au guidon de la V7 ne se trouve pas dans les performances mais dans l'ambiance dans laquelle on est plongé. Malgré sa faible cylindrée, le couple de renversement est perceptible à la mise en route et lorsqu'on s'élance. La sonorité cadencée nous accompagne tout au long du voyage. Le moteur aidé par un poids contenu de 179 kg permet à la V7 d'être suffisamment réactive pour une conduite juste dynamique comme il faut, « al dente » comme on pourrait dire sur les rivages du lac de Côme. Avec une assise basse à 805 mm, un large guidon et des pneumatiques étroits, sa maniabilité est impressionnante pour passer d'un angle à l'autre sur ces petites routes ou tout simplement en ville. Inutile de s'appliquer ou de forcer le trait, la petite Moto Guzzi se place où on le souhaite sans y penser. Malgré cet enthousiasme au guidon qui donne le sourire, il n'y a aucune mauvaise réaction à redouter, la V7 offre une quiétude que peu de machines peuvent revendiquer. Le freinage est du même acabit, suffisant et sans surprise. On regrette juste l'absence de l'ABS qui n'aurait pas gâcher le style tout en apportant un lot de sécurité supplémentaire. L'amortissement est pour sa part assez ferme et nous fait nettement préférer les bons revêtements, mais on oublie rapidement ce détail.

Rouler avec la V7 est une expérience

En effet, cette Moto Guzzi V7 est une machine destinée à la balade nez au vent. Même le passager peut profiter de l'ambiance avec un accueil sans contrainte. Elle n'est ni la plus performante ni la plus confortable ou la plus polyvalente de la gamme du constructeur de Mandello del Lario, mais dans le paysage des motos néo-rétro, elle apporte beaucoup de choses que d'autres on oubliées au cahier des charges. En effet le « vintage » n'est pas qu'une affaire de style, c'est aussi une affaire de sensation et de ce point de vue, la V7 peut donner des leçons à pas mal de ses concurrentes. On la sent vibrer délicatement, on l'écoute à chaque variation de la poignée, on regarde la route qui défile devant le tableau de bord, on observe ses culasses noires devant nos genoux, on bouge sur la selle selon l'envie d'une conduite décontractée ou plus incisive, bref on vit une expérience au guidon de la V7 qui ne se résume pas à aller d'un point A à un point B avec un style qui semble immuable depuis plus de 45 ans. Les jambes peu pliées et les poignets sans trop d'appuis procurent une position de conduite très décontractée qui n'est pas étrangère non plus à cette sensation de « dolce vita ». On vit la route en grand sur cette petite moto.

Photo de la Moto-Guzzi V7 Stone modèle 2014
Photo de la Moto-Guzzi V7 Stone modèle 2014

Bilan

Le néo-rétro est à la mode, mais toutes les marques n'ont pas la même approche ni même la même légitimité. Pour Moto Guzzi et sa V7 qui initia le V-Twin transversal, la réussite de l'exercice est là incontestablement. Les petits aménagements esthétiques apportés cette année ne gâchent en rien l'esprit qui hante cette machine pour nous plonger dans une ambiance à part lorsqu'on tourne la clé. Les petites vibrations, la sonorité, la réactivité et la maniabilité de la V7 donne le sourire à celui qui prend le temps de rouler pour le plaisir de traverser des paysages au guidon d'une machine complice. Tout est une question de perception personnelle, comme pour la plupart des machines de cette catégorie, mais parmi elles la V7 ne laisse pas indifférent en offrant une sensation de conduite unique en complément de son coup de crayon intemporel.

essai de la Moto-Guzzi V7 Stone modèle 2014
Essai de la Moto-Guzzi V7 Stone modèle 2014

On aime bien

  • La facilité de prise en main
  • L'agrément du moteur V-Twin
  • Le réservoir qui ferme à clé

On aime moins

  • L'amortissement un peu ferme
  • L'absence des jantes à rayons
  • L'absence du freinage ABS
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
Duo
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique de la Moto-Guzzi V7 Stone modèle 2014

Tarif (juin 2014)7999€ (8499€ V7 Special)
Puissance48 ch à 6200 tr/min
Couple60 Nm à 2800 tr/min
Frein avantUn disque 320 mm, étrier 4 pistons
Frein arrièreUn disque 260 mm
Pneu avant100/90 - 18 pouces
Pneu arrière130/80 - 17 pouces
Hauteur de selle805 mm (785 mm en option)
Poids (constructeur)179 kg
Réservoir/Conso22 L / nc

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.motoguzzi.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la Moto-Guzzi V7 Stone modèle 2014

Fond d'écran

fond d'écran de la Moto-Guzzi V7 Stone modèle 2014
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x960 800x600