Essai de la KTM SMT 990 modèle 2009

Réalisé par la rédaction

Depuis la disparition du catalogue de la SM950, sa remplaçante la SM990 avait apporté son lot de nouveautés mais toutes les caractéristiques que nous avions connues avant n'étaient plus présentes. La SMT 990 qui arrive cette année se pose en digne héritière de l'esprit de la SM950 : en route !

Photo de la KTM SMT 990 modèle 2009
Photo de la KTM SMT 990 modèle 2009

La motorisation de la SMT est le bicylindre de 990cm3 qui équipe déjà le reste de la gamme autrichienne. Ici sa vocation n'est pas d'aligner des chronos sur des spéciales ou des circuits, mais d'emmener son équipage à bon train avec armes et bagages. Pour le tourisme à vitesse modérée, ce n'est pas des plus aisé car le twin n'aime pas tellement descendre en dessous des 5000tr/min. Son truc c'est plutôt de bondir d'un virage à l'autre en allant voir ce qui se passe du côté de la zone rouge. Un peu comme la SM990, la SMT ne renie pas la lignée des 990, le moteur est très vif Malgré tout la consommation sur un roulage mixte peut approcher les 7.5 litres aux 100km. En totale adéquation avec sa motorisation, la boîte de vitesses est rapide, un simple petit mouvement du pied permet de les monter ou les descendre avec précision.

Ce qui démarque le plus sur cette SMT est la perception des volumes qu'on a au guidon. En premier lieu, une fois en selle on oublie rapidement ses origines «Surpermotard» : le large réservoir, la tête de fourche conséquente ainsi que l'assise confortable caractérisent cette KTM sans toutefois tomber dans l'esprit du rallye-raid déjà proposé par l'Adventure. L'idée se situe donc à la croisée des chemins en oubliant toutefois le TT puisque cette machine est 100% routière. En second lieu, les premiers tours de roues confirment un certain confort. La machine ni trop légère ni trop lourde tient un bon rythme sans avoir besoin de la contenir. Elle est précise, stable et agile sans pour autant faire preuve de brutalité. La partie cycle absorbe tout, on ne roule pas sur du velours mais presque, quel que soit l'état de la chaussée, on reste totalement serein au guidon.

Photo de la KTM SMT 990 modèle 2009
Photo de la KTM SMT 990 modèle 2009

Son châssis léger, son empattement court et ses suspensions réglables ont tôt fait de faire de cette Supermoto T une véritable bête à spéciales, mais si la SMT possède un côté «SM», elle possède aussi un côté «T» pour faire du tourisme. La consommation mixte raisonnable fait passer le cap des 200km sans souci avec le réservoir de 19 litres. Sa forme protège aussi correctement les genoux et les cuisses. La tête de fourche et la bulle sont par contre un peu petites, le buste est à l'abri. Pour les épaules et la tête, si le flux d'air est constant, il n'est pas évitable si on dépasse 1m70. La selle d'une bonne taille, même si elle n'est pas arrondie comme c'était le cas de la SM950, s'est montrée confortable sur un grand trajet sur des petites routes pas toujours en bon état. Le passager n'est pas oublié avec un belle surface de selle et des poignées, il faudra juste faire attention aux échappements un peu près.

Pour voyager sans sac à dos, la KTM est équipée d'un porte-paquet et de fixations sur les protections d'échappements pour accueillir des petites sacoches cavalières de 13 litres chacune. Elles sont en option dans le catalogue Powerparts (369€) et ne sont pas très grandes mais bien pensées avec un filet intérieur, un sac étanche et une jolie finition. On peut y répartir ses petites affaires pour un week-end à condition de partir seul vu le volume disponible.

Photo de la KTM SMT 990 modèle 2009
Photo de la KTM SMT 990 modèle 2009

Bilan

Si à l'arrêt les avis sur l'esthétisme de la machine divergent, il faut reconnaître qu'une fois en route, on oublie toutes ces discussions pour n'apprécier que l'enchaînement des virages à bonne allure avec une facilité déconcertante. Petites routes, autoroutes ou voies rapides, cette Katé sait tout faire.

On regrette simplement que KTM n'ait pas poussé l'idée un peu plus loin en complétant le tableau de bord d'une jauge qui collerait parfaitement à l'orientation touristique de la machine, en mettant le bouchon de réservoir sur charnière ou en ne proposant pas l'ABS comme sur l'Adventure, même en option.

Photo de la KTM SMT 990 modèle 2009
Photo de la KTM SMT 990 modèle 2009

Il reste qu'avec ses 855mm de hauteur de selle, 2cm de moins que la SM, la SMT est plus accessible que sa soeur et surtout bien plus polyvalente. Moins radicale que la SM, la SMT à le mérite d'être presque aussi joueuse et surtout de permettre de jouer longtemps. Les aménagements de la SMT la rendent prête à avaler des kilomètres, certes avec 5kg de plus qu'une SM, mais avec le sourire à chaque entrée de virage tout au long de la journée. Si c'est votre plaisir de rouler, la SMT vous tend les bras.

essai de la KTM SMT 990 modèle 2009
Essai de la KTM SMT 990 modèle 2009

On aime bien

  • motorisation vive
  • partie cycle efficace
  • confort au fil des kilomètres

On aime moins

  • pas de jauge malgré le côté T
  • pas d'ABS même en option
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
Duo
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute
Ecouter

Commentez avec Facebook

Fiche technique de la KTM SMT 990 modèle 2009

Tarif (juin 2009)12 390 €
Puissance115,49ch à 9000tr/min
Couple9,89Nm à 7000tr/min
Frein AVDeux disques 305mm étriers 4 pistons
Frein ARUn disque 240mm étrier 2 pistons
Hauteur de selle855mm
Poids (constructeur)196kg à sec
Réservoir/Conso19L / 8L aux 100km
Conditions météossoleil (25°C)

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.ktm.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la KTM SMT 990 modèle 2009

Fond d'écran

fond d'écran de la KTM SMT 990 modèle 2009
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600