Essai de la KTM EXC 530 modèle 2011

Réalisé par Jean-Michel Lainé

La KTM EXC 530 évolue peu pour 2011, comme toutes les EXC elle reçoit de nouveaux coloris, une nouvelle déco, un réservoir transparent ainsi qu'une mousse de guidon et des protège-mains de série, ceux qui étaient au catalogue Power Parts. En 2010, les gros 4 temps (400 et plus) avaient reçu de nouveaux segments, des modifications dans la boîte de vitesses (sur les rapports 1, 2, 5 et 6) et sur le tendeur de chaîne primaire pour une réduction des bruits et une meilleure tension. L'EXC 530 avait pour sa part été équipée d'un nouvel arbre à cames et d'un nouvel allumage pour plus de douceur et de régularité à l'ouverture des gaz. La colonne de direction était abaissée de 10mm ce qui permettait de descendre d'autant le réservoir et l'assise pour une meilleure maniabilité dans les parties techniques. Le guidon était un peu plus bas aussi. Le freinage venait des SX 2009, et la fourche comme la suspension étaient revues pour plus de progressivité et un bien meilleur feeling. Tout ceci est conservé sur la KTM EXC 530 qui a pour cette année 2011, de nouveaux ressorts de soupapes et un nouveau réglage du décompresseur automatique pour faciliter le démarrage.

Photo de la KTM EXC 530 modèle 2011
Photo de la KTM EXC 530 modèle 2011

La partie cycle est identique à celle des modèles 2010 avec notamment la suspension de l'ensemble qui devenait beaucoup moins ferme et bien plus adaptée à un usage Enduro lorsqu'on n'est pas inter... L'amortisseur WP est toujours avec un montage PDS, les biellettes qu'on voit arriver sur la gamme cross 4 temps pour 2011 (dont la fameuse SXF 350) ne sont pas reportées sur les EXC. Cette technologie, nouvelle sur les KTM et voulue par Stefan Everts pour le développement des SXF 2011, arrivera peut-être à l'avenir sur les EXC et les SX 2 temps. Tout dépendra des retours qu'il y aura des premiers utilisateurs d'après le responsable produit de KTM. Pour l'heure, les EXC 2011 conservent donc le système PDS et les modifications apportées à la fourche, à l'amortisseur et à la géométrie du cadre en 2010. Bien plus confortables et moins éprouvantes physiquement, les suspensions moins vives et l'abaissement de la colonne d'un centimètre, offrent à cette EXC 530 un gain non négligeable en maniabilité. Le freinage qui vient des SX 2009, est puissant à l'arrière où le dosage pour ne pas bloquer systématiquement n'est pas évident à trouver. A l'avant, l'attaque est très franche et la puissance de freinage se dose facilement d'un doigt. Une fois le cap de l'attaque passé, le ressenti est excellent et le freinage précis. Dans les descentes raides et accidentées où le gros 4 temps nous emmène un peu vite même avec son important frein moteur, garder un doigt sur le levier permet de ne pas se faire surprendre par l'attaque du frein. Bien entendu, la grosse 4 temps est toujours la plus lourde de toutes les KTM enduro avec 114kg sur la balance, en ordre de marche et sans essence. Dans les parties roulantes ou accidentées sans trop de changements de directions, le compromis entre la stabilité et la maniabilité est agréable. Sur la spéciale où de plus en plus de gros cailloux ressortaient au fil de la journée, le cap était facilement maintenu sans réactions trop vives dans la direction et sans réelle inertie pour passer les virages. La motricité importante de la 530 aide bien entendu à rester régulier dans son pilotage tant qu'il ne faut pas tourner autour des arbres...

L'EXC 530 malgré sa cylindrée importante (510.4 cm3), offre une très grande plage d'utilisation. Le gros mono est capable de reprendre très bas, presque plus que le 450, sans cogner et presque sans craindre un coup de piston. Même lorsqu'on cale, c'est en douceur ! Avec sa boîte à 6 rapports, l'EXC 530 se pilote en mode «automatique». Très linéaire et «smooth» comme disent les anglais, il suffit de sélectionner le bon rapport pour les obstacles à venir et de moduler l'ouverture des gaz. Un vrai bonheur pour une rando ou une petite balade dominicale tranquille. Dans un «single track» au fond des bois, l'exercice est moins évident mais, en dehors de ce cas de figure ou de quelques passages trialisants où en plus le poids se fait sentir, le bloc 530 se montre presque plus facile et moins sportif à emmener que le 450. Même s'il parait moins explosif que son petit frère, tel un gros ours qu'on réveille pendant sa sieste, le comportement est par contre bien plus musclé lorsqu'on ouvre en grand. Le 530 ne semble ne jamais vouloir s'essouffler et réduit considérablement la longueur des bouts droits entre deux virages sur la spéciale. Avec sa plage d'utilisation importante et son pilotage «automatique», on peut même économiser quelques changements de rapports sur les virages avec des appuis. La relance est instantanée dès que la poignée est tournée.

Photo de la KTM EXC 530 modèle 2011
Photo de la KTM EXC 530 modèle 2011

Bilan

La gamme des EXC change donc peu sur les KTM 2011. L'EXC 530 adopte les changements de toute la gamme à savoir la nouvelle déco et les nouveaux coloris pour l'esthétisme (il y a plus de blanc sur l'arrière et avec le réservoir transparent) ainsi qu'une mousse de guidon, des protège-mains et un réservoir transparent pour les aspects pratiques. Elle reçoit de nouveaux ressorts de soupapes pour améliorer la fiabilité et un nouveau réglage du décompresseur automatique pour faciliter la mise en route. La partie cycle bien plus adaptée à l'enduro avec moins de fermeté et plus de progressivité, était déjà présente en 2010. L'amortisseur se règle en détente et en compression pour ajuster le système PDS au terrain et son pilotage. Les évolutions qu'on a vues sur la toute nouvelle SXF 350 (4 temps) comme les biellettes ou l'injection ne sont pas pour cette année. Il n'y a pas de changements majeurs sur l'EXC 530 entre un modèle 2010 et un modèle 2011. Peut-être verra-t-on des biellettes à l'avenir si cet équipement se généralise chez le constructeur autrichien. En attendant, la 530 se distingue toujours par une très grande plage d'utilisation. Avec plus de régularité que la 450, l'EXC 530 permet de rouler en mode «automatique» en limitant le nombre de changements de rapports. En dehors des sentiers au fond des bois où le poids se fait sentir et où le dosage de la poignée demande plus de finesse, la 530 possède de sérieux atouts pour la rando ou la balade. Il n'en reste pas moins qu'en ouvrant la poignée en grand, la 530 qui se montrait jusque là plus docile et moins pointu à emmener que la 450, n'en finit pas d'accélérer sans ne jamais sembler s'essouffler ! La fourniture de série des protège-mains tant demandés est une bonne nouvelle côté équipement, tout comme le réservoir transparent très pratique. La KTM EXC 530 est au tarif de 9190€. (Photo d'action avec l'EXC 400 identique esthétiquement)

essai de la KTM EXC 530 modèle 2011
Essai de la KTM EXC 530 modèle 2011

On aime bien

  • Plage d'utilisation moteur
  • Protège-mains
  • Réservoir transparent

On aime moins

  • Attaque du frein avant
  • Progressivité du frein arrière
Loisir
Sport
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique de la KTM EXC 530 modèle 2011

Tarif (juin 2010)9190€
Frein avantFreins à disque 260mm
Frein arrièreFreins à disque 220mm
Hauteur de selle985mm
Poids (constructeur)114kg sans essence
Réservoir/Conso9,5L / nc

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.ktm.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la KTM EXC 530 modèle 2011

Fond d'écran

fond d'écran de la KTM EXC 530 modèle 2011
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600