Essai de la KTM EXC 300 modèle 2011

Réalisé par Jean-Michel Lainé

Pour 2011, les EXC évoluent peu à l'exception de la 250 essayée précédemment et de cette EXC 300. Pour le millésime 2010, la grosse 2 temps avait profité des changements apportés sur la fourche et l'amortisseur WP pour obtenir un comportement et surtout un train avant, plus en adéquation avec un usage Enduro. Parmi les autres changements de l'année dernière, on peut citer le renforcement de l'échappement, la nouvelle boîte à air ou encore un démarreur électrique. Pour 2011 comme toutes les EXC, la 300 reste avec le système PDS sans biellette. Cette nouveauté chez KTM ne concerne que les 4 temps cross. Nouveaux coloris, nouvelle déco, mousse de guidon, réservoir transparent et protège-mains de série sont eux aussi présents sur cette EXC 300. Comme sa petite soeur, l'EXC 300 est équipée d'un nouveau cylindre, d'un nouveau piston et de nouveaux réglages de carburateur dans le but de lui donner (encore) plus de couple. L'échappement et le silencieux évoluent également pour gagner aussi sur ce point et comme le reste des 2 temps. Enfin, la fixation du silencieux est modifiée pour un maintien plus résistant. Mais le plus gros changement sur cette EXC 300 est sans doute l'arrivée d'une boîte à 6 rapports comme sur le 2 et demi.

Photo de la KTM EXC 300 modèle 2011
Photo de la KTM EXC 300 modèle 2011

Un petit changement de pilotage est à prévoir avec cette 300 modèle 2011. Bien entendu, le gros 2 temps autrichien permet toujours de descendre très bas dans les tours et de profiter d'un couple important pour les passages un peu techniques ou pour se relancer sur une sortie de virage mal négociée. Néanmoins, le gain de couple ne fait pas oublier que le 300 n'est pas avare en sensations à hauts régimes dès qu'on tourne la poignée... Si l'arrivée d'un sixième rapport fait qu'on utilise certainement un peu plus la boîte, la disponibilité du 300 reste une valeur sûre pour éviter de trop jouer avec la sélection, bien plus qu'avec le 250. Difficile de juger dans la petite spéciale qui se remplissait de cailloux au fil de la journée sans la présence de l'ancien modèle en boîte 5. Toutefois, ce qui apparaît évident sur cet exercice est que pour un même rythme, le 300 pourra faire économiser le passage d'un rapport en comparaison avec le 250. Dans les parties techniques, on perd surement un peu sur la facilité mais on gagne en précision pour le maintien d'un régime moteur avec la nouvelle sélection. La difficulté au départ sera juste de choisir le bon rapport pour un obstacle. Sans doute que les premières grimpettes un peu raides feront hésiter le propriétaire d'un 300 des années précédentes sur le rapport à engager avant de s'élancer. Selon les configurations de terrain, on devra peut-être passer le rapport du dessus là où ce n'était pas nécessaire avant puisqu'on tirait un peu plus longtemps sur celui d'en-dessous. Pour les parties roulantes en rando, certainement qu'on gagnera en autonomie avec le 6ème rapport qui a vitesse équivalente devrait faire consommer moins qu'un 5ème à plus haut régime. Malheureusement, c'était impossible de le vérifier lors de ce petit essai, mais ce ne serait pas surprenant.

Pour la partie cycle, rien ne change cette année. On retrouve les modifications apportées l'année passée sur la fourche qui demande bien moins d'engagement dans son pilotage et se montre du coup plus adaptée à l'enduro, ainsi que le système PDS avec son amortisseur toujours très incliné. Les biellettes que nous avons vues arriver cette année sur les SXF dont la toute nouvelle SXF 350 ne sont pas au programme cette année sur la gamme enduro. KTM n'est pas catégorique sur l'arrivée prochaine (ou non) de biellettes sur les EXC, mais la marque souhaite d'abord attendre les retours des crossmens aux guidons de leurs 4 temps. L'installation des biellettes en remplacement du PDS demande de grosses modifications dans la géométrie de la machine puisqu'il faut changer le cadre et le bras oscillant pour de nouveaux points d'encrages de l'amortisseur. Côté freinage, on retrouve les éléments apparus l'année dernière, c'est-à-dire ceux qui étaient hérités des modèles SX 2009. On bloque assez facilement la roue arrière pour laquelle le dosage du frein n'est pas évident à trouver et à l'avant, l'attaque s'est montrée particulièrement mordante. Une fois cette phase passée, le feeling est excellent et reste précis.

Photo de la KTM EXC 300 modèle 2011
Photo de la KTM EXC 300 modèle 2011

Bilan

Si la gamme EXC 2011 change peu pour 2011, la 300 et la 250 sont les deux machines les plus remaniées par KTM. Comme toutes les EXC de ce millésime, l'EXC 300 hérite d'une nouvelle déco, de nouveaux coloris avec bien plus de blanc, d'une mousse de guidon, d'un réservoir transparent très pratique et de protège-mains réclamés par un grand nombre de pilotes. La fourche et l'amortisseur WP changés en 2010 pour être bien plus en adéquation avec l'enduro sont toujours là cette année, sans changement. Si on voit arriver sur la gamme cross 4 temps des biellettes sous la houlette du multiple champion du monde Stefan Everts qui s'est attaché au développement de la toute nouvelle SXF 350 de façon prioritaire, il faudra attendre pour les voir sur les enduros. La grosse 2 temps gagne un peu en couple avec l'arrivée d'un nouveau cylindre, d'un nouveau piston et de nouveaux réglages de carburateur sans oublier l'échappement et le silencieux. Mais surtout, l'EXC 300 adopte cette année une boîte à 6 rapports qui devrait changer quelques habitudes de pilotage pour les fans de 300 à trous autrichiens. Peut-être un peu moins d'allonge sur le rapport inférieur, plus de changements de rapports dans le technique ou un roulage à des régimes moins élevés sur le dernier rapport pour la rando, ce sera à vous de voir en fonction de votre style de pilotage. Le 300 reste de toutes les façons, le 2 temps qui offre le plus de couple avec la possibilité d'un pilotage en finesse sur des régimes intermédiaires qui virera à l'explosif dès qu'on tourne la poignée en grand. L'EXC 300 pardonne bien des erreurs de sélection et facilite le pilotage avec son couple omniprésent, si pour vous l'enduro rime plutôt avec la rando, le 300 reste toujours aussi agréable.

essai de la KTM EXC 300 modèle 2011
Essai de la KTM EXC 300 modèle 2011

On aime bien

  • Moteur plein partout
  • Protège-mains
  • Réservoir transparent

On aime moins

  • Attaque du frein avant
  • Progressivité du frein arrière
Loisir
Sport
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique de la KTM EXC 300 modèle 2011

Tarif (juillet 2010)7 990 €
Frein avantFrein à disque 260mm
Frein arrièreFrein à disque 220mm
Hauteur de selle985mm
Poids (constructeur)103kg sans essence
Réservoir/Conso9,5L / nc

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.ktm.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la KTM EXC 300 modèle 2011

Fond d'écran

fond d'écran de la KTM EXC 300 modèle 2011
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600