Essai de la KTM EXC 300 modèle 2010

Réalisé par Photos Gary Freeman (redeye.co.uk)

Pour 2010, KTM peaufine sa gamme tout-terrain 2 temps et 4 temps pour faciliter l'entretien de ses modèles et en améliorer encore la fiabilité, mais pas seulement. En effet, le constructeur autrichien a également travaillé sur des éléments essentiels pour le ressenti du pilotage tels que la fourche WP, l'amortisseur WP et la géométrie du cadre. Quatrième essai de la gamme EXC 2010 et premier 2 temps avec la KTM EXC 300.

Photo de la KTM EXC 300 modèle 2010
Photo de la KTM EXC 300 modèle 2010

Sur la motorisation, le 300 et le 250 ont les mêmes modifications pour 2010. Seule la tête du cylindre a été renforcée pour être plus résistante dans le temps. L'échappement de la gamme deux temps passe de 0.88 à 1mm d'épaisseur pour les mêmes raisons. Le 300 et le 250 adoptent un démarreur électrique. Sur le 300, une cosse près de l'axe de direction, juste au dessus du radiateur, permet de bénéficier de 2 courbes d'allumage, la différence se fait sentir en hauts régimes. Un contacteur qui se place au guidon est proposé dans le catalogue PowerParts, parce qu'avec le dispositif d'origine, ce n'est pas pratique surtout lorsque le radiateur est très chaud... Le but est d'offrir un mode plus doux quand les conditions sont difficiles et un mode «strong» pour le roulage rapide. Autre modification pour jouer sur le comportement du moteur, la petite trappe facilement accessible en bas de celui-ci, permet d'aisément changer le ressort qui commande l'ouverture de la valve. La nouvelle boîte à air (pour tous les modèles) est dessinée pour mieux évacuer par un large orifice, l'eau qui pourrait entrer. Cela épargnera un peu le filtre à air qui peut être changé rapidement sans outil. Pour toujours plus régularité dans des conditions extrêmes, le bouchon de radiateur accepte une pression de 1.8 contre 1.4 bar auparavant pour une meilleure stabilité de la température. Pour vérifier ceci, et faire de belles photos aussi, un peu de «jardinage» dans les pierriers italiens sous 40°C à l'ombre n'aura pas été de trop... A l'usage, le 300 offre toujours beaucoup de couple qui permet de rouler sur un filet de gaz dans les parties techniques et de reprendre sans problème. En randonnée, on économise des changements de rapports et pilote de façon plus décontractée qu'avec un 2 temps de cylindrée plus faible. Dans les grandes descentes, on se laisse tout de même emmener rapidement, il n'y a pas assez de couple pour permettre une descente régulière sans l'usage des freins. Le 300 fait la différence dans les parties techniques où il offre plus de couple et est plus régulier que ses petits frères.

Pour la partie cycle, le 300 (comme le 250 4 temps) ne change pas de géométrie de cadre contrairement au reste de la gamme. Les nouvelles jantes Excel font gagner 200g à la masse non suspendue, pour le reste, la KTM 2010 accompagne son changement de géométrie d'une modification de suspension. La fourche et l'amortisseur WP sont totalement revus pour l'année modèle 2010. La fourche est entièrement réglable tout comme l'amortisseur où on peut ajuster la compression lente et rapide. Plus typés Enduro si on peut dire, on gagne en souplesse et surtout en réactivité. Les suspensions sont moins vives, les mouvements sont plus contenus, plus progressifs. D'une part on gagne en fatigue en forçant moins pour piloter, d'autre part on gagne en confort en subissant beaucoup moins le relief du terrain quelle que soit l'allure adoptée. On roule de façon moins brutale en favorisant la motricité et ses appuis quel que soit le type de terrain rencontré. Toujours dans ce souci de rendre la machine plus évidente à emmener, le frein avant de la KTM EXC300 vient des modèles SX (cross) 2009. L'étrier 2 pistons et le maître cylindre sont plus légers et plus compacts mais demande surtout un effort moindre sur le levier pour un feeling et une puissance en hausse. Sur les longues descentes pentues et pleines de pierres qu'on a rencontrées, on freine d'un doigt en dosant très sensiblement la force exercée.

Photo de la KTM EXC 300 modèle 2010
Photo de la KTM EXC 300 modèle 2010

Bilan

La KTM EXC 300 gagne cette année en agrément avec les deux courbes d'allumage, l'accès facile pour changer le ressort de la valve et le démarreur électrique. La nouvelle suspension (fourche et amortisseur) apporte cette année une sensation de progressivité. En route, on gagne en confort et surtout en fatigue grâce à un effort physique moindre et à un gain significatif en motricité.

L'EXC 300 ne profite donc pas des changements de géométrie. Il procure toujours un couple important qui facilite grandement le franchissement des parties techniques en comparaison avec un autre 2 temps de plus petites cylindrées ou permet de randonner sans trop changer de rapports. Enfin, les nouvelles suspensions et le nouveau frein avant procurent un bien meilleur feeling.

Photo de la KTM EXC 300 modèle 2010
Photo de la KTM EXC 300 modèle 2010

On aime bien

  • progressivité des suspensions
  • démarreur électrique
  • 2 courbes d'allumage

On aime moins

  • pas d'interrupteur pour ces courbes
  • protège-mains non livrés
  • démontage de la selle
Loisir
Sport
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique de la KTM EXC 300 modèle 2010

Tarif (fin sept. 2009)7990€ EXC-E
8690€ EXC-E Six Days
Garantie30 jours
Puissancenc
Couplenc
Frein avantDisque 260mm étrier 2 pistons
Frein arrièreDisque 220mm
Hauteur de selle985mm
Poids (constructeur)103,1kg sans essence
Réservoir/Conso9,5L / nc
Conditions météossoleil (40°C)

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.ktm.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la KTM EXC 300 modèle 2010

Fond d'écran

fond d'écran de la KTM EXC 300 modèle 2010
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600