Essai de la Honda VFR 1200 F modèle 2010

Réalisé par la rédaction

La Honda VFR1200 se faisait discrète dans la réalité mais beaucoup moins sur le net avec de nombreux teasers et images mystères dévoilés au compte-goutte par Honda. De quoi entretenir le suspens sur l'arrivée de celle qui doit remplacer la CBR1100XX et la VFR800 chez le constructeur japonais. De nombreuses nouveautés sont donc au programme très chargé de cette nouvelle VFR1200F. Son dessin bien entendu, mais pas seulement puisque la nouvelle Honda VFR1200 est équipée d'un nouveau V4, d'un carénage double inédit et d'un cardan. Première bonne nouvelle en la prenant en main, malgré un large et volumineux carénage que laissait supposer les photos, la VFR1200 n'est pas plus imposante que sa devancière. La position des jambes et des bras est semblable et conforme à ce qu'on attend d'une Sportivo-GT, le buste semble toutefois un peu plus incliné. Pour rester un instant sur l'ergonomie, il faut noter un détail qu'est l'inversion du klaxon et des clignotants sur le comodo gauche. Ceci demande un peu d'attention sur les premiers ronds-points. En route !

Photo de la Honda VFR 1200 F modèle 2010
Photo de la Honda VFR 1200 F modèle 2010

Pour garder un gabarit raisonnable, la VFR se repose sur un nouveau V4 à 76° plus compact notamment avec l'usage d'un seul arbre à cames en tête, l'Unicam, une technologie vue sur d'autres modèles de la marque. A la mise en route, au ralenti et posé sur sa béquille latérale, le V4 donne toujours la sonorité qu'on connaissait des VFR précédentes (ou presque). Dès qu'on fait prendre un peu de tours au moteur ou qu'on se met en route, le son devient très métallique et change totalement de ce qu'on connaissait . La présence d'une valve rend le son très présent dans les tours. Si la chanson vous importe peu, l'air risque par contre de plus vous intéresser. Au fil des kilomètres, force est de constater que le régime moyen est entre 4500 et 5000tr/min. Même en roulant à des vitesses légales, on ne descend que rarement sous ce régime pour deux raisons. La première est qu'en descendant bas dans les tours pour chercher un filet de gaz (dans les embouteillages par exemple), on a un léger à-coup lorsqu'on coupe et remet les gaz. Ce n'est pas franchement gênant mais étonnant pour une Honda. On l'efface sans souci en gardant le régime moteur un peu plus élevé. La seconde est que c'est au-delà de 5000tr/min que la VFR 1200 offre les reprises les plus énergiques et un pilotage bien plus fin. Le gros compte-tours à aiguille au centre du tableau de bord était donc le signe annonciateur de ce caractère bien plus sportif que GT.

La nouvelle Honda VFR s'emmène donc davantage comme une sportive avec plus de confort bien sûr. Très stable sur autoroute, assez vive sur les petites routes, on garde naturellement un régime moteur élevé et sollicite pas mal la boîte de vitesses dès que le rythme augmente. La boîte ne souffre d'aucune critique, mais au regard de la cylindrée et de l'architecture moteur, on pouvait s'attendre à une plage d'utilisation du moteur bien plus grande. Sur la partie-cycle, on remarque que les suspensions assez fermes accentuent le côté sportif. La molette pour la précharge de l'amortisseur est un peu coincée contre le carénage. Le freinage C-ABS est excellent mais seule la pédale commande aussi le frein avant, le levier n'actionne pas l'arrière. En effet, contrairement à la VFR 800, il n'y a pas de Dual CBS.

Photo de la Honda VFR 1200 F modèle 2010
Photo de la Honda VFR 1200 F modèle 2010

Même si le moteur est plus «sportivo» que GT dans la façon de l'utiliser, qui dit Sportivo-GT dit un peu GT. Sur ce plan, la nouvelle Honda VFR 1200 possède quelques atouts et quelques lacunes aussi. Avec son réservoir de 18,5L et une consommation qui approche les 7 litres aux 100 en usage mixte, l'autonomie est réduite par rapport à sa devancière. Il n'y a pas d'ordinateur de bord ni même un simple décompte de réserve. L'ordinateur de bord ne change rien aux sensations de conduite, mais sur cette machine, on s'attendait à en trouver un surtout que celui de la nouvelle CBF1000F est plus complet. Bref, en plus des informations de base, le tableau de bord indique en permanence la température de l'air, l'heure et la jauge de carburant.

Le carénage double protège très bien des intempéries, même les pieds ne sont pas trop exposés : une réussite. La bulle est par contre un peu basse, en mesurant 1m80 les épaules et la tête ne sont pas épargnées. Une bulle haute est proposée en accessoire pour les gros rouleurs. Le passager est assis assez droit alors que le pilote a le buste vers l'avant. Pour améliorer son confort déjà très correct, le passager devra donc se pencher un peu. Enfin, deux excellents points pour les voyageurs, la nouvelle VFR peut facilement être équipée de valises rigides à l'aide des fixations prévues sur la machine et avec son cardan, il n'y aura plus besoin de se soucier de l'entretien de la chaîne : un vrai plus pour rouler longtemps tranquillement par tous les temps.

Photo de la Honda VFR 1200 F modèle 2010
Photo de la Honda VFR 1200 F modèle 2010

Bilan

La nouvelle Honda VFR 1200 ne laisse pas indifférent, c'est le moins qu'on puisse dire. Elle suscite la curiosité dès qu'on se pose le temps d'un plein. Par son style qui fait tourner les têtes, mais aussi par sa conception et certains choix techniques. C'est vrai qu'à l'heure où ses concurrentes proposent couramment l'anti-patinage, c'est étonnant qu'Honda ne le fasse pas sur cette machine qui a souvent été synonyme d'avance et de vitrine technologique. De même pour le tableau de bord moins complet que sur certains roadsters ou la dernière CBF1000F.

Au final, outre le moteur qui est utilisé principalement au-delà de 4500tr/min et de l'autonomie réduite avec ce petit réservoir, la nouvelle Honda VFR1200F propose une excellente prise en main et une tenue de route très sécurisante. Bien plus sportive que GT malgré la présence de cet agréable cardan, la VFR autorise de bons moments de plaisir sur les petites routes. Il faudra juste s'habituer à la sonorité devenue très sèche et métallique. Etonnamment, on ne peut pas dire que la VFR1200F remplace la VFR800 car elles sont différentes dans l'esprit et le mode d'emploi. En dehors de la ligne, il y a bien plus qu'une augmentation de cylindrée et des améliorations techniques. La Honda VFR 1200 est une nouvelle machine à part entière, une Sportivo-GT plus sportive que GT mais qui peut s'adapter facilement au tourisme avec des accessoires proposés en option comme la bulle haute ou les valises latérales dont les fixations sont déjà sur la VFR. Il n'en reste pas moins qu'elle est proposée à 14990€ et que ce tarif est plutôt bien placé.

Photo de la Honda VFR 1200 F modèle 2010
Photo de la Honda VFR 1200 F modèle 2010

On aime bien

  • Prise en main évidente
  • Le cardan pour l'entretien
  • Le freinage C-ABS

On aime moins

  • Couple du V4 sous 4500tr/min
  • Sonorité très métallique
  • Autonomie et tableau de bord
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
Duo
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute
Ecouter

Commentez avec Facebook

Fiche technique de la Honda VFR 1200 F modèle 2010

Tarif (février 2010)14 990 €
Puissance172,5ch à 10000tr/min
112ch à 9500tr/min (FR)
Couple13,2mkg à 8750tr/min
11,7mkg à 4000tr/min (FR)
Frein avantDouble disque flottant 320mm étriers 6 pistons
Frein arrièreSimple disque 276mm étrier 2 pistons
Hauteur de selle815mm
Poids (constructeur)267kg tous pleins faits
Réservoir/Conso18,5L / 7L aux 100km
Diamètre de braquage3,5m

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur moto.honda.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la Honda VFR 1200 F modèle 2010

Fond d'écran

fond d'écran de la Honda VFR 1200 F modèle 2010
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600