Essai de la Harley-Davidson SuperLow modèle 2011

Réalisé par Jean-Michel Lainé

Que reste-t-il aux grandes ? Cette Superlow reprend l'idée du 883 Low pour le rendre accessible aux débutants et aux petits gabarits, mais ne se contente pas d'abaisser un Sportster quelconque, non. Elle y ajoute de nombreux éléments de style qui font que la nouvelle Harley-Davidson Superlow affirme un style qui lui est propre et qu'on ne retrouve pas dans le reste de la gamme 2011, en Sportster ou ailleurs. Tout d'abord, une fois en selle, on n'a pas l'impression d'être sur une si petite machine que ça. Le réservoir dénommé «Walnut» ressemble un peu de profil à un autre réservoir de Sportster, mais il est bien plus large et contient 17 litres de carburant, du jamais vu sur un Sportster 883 ou 1200. Il n'oblige pas pour autant à écarter les jambes même si on est loin de l'étroitesse des autres réservoirs de la famille. En selle, impossible aussi de ne pas remarquer la jolie peinture bi-ton qui couvre ce réservoir. Harley-Davidson indique que la finition est faite à la main, ce qui est certain, c'est qu'il attire le regard et ferait presque de l'ombre à la nouvelle motorisation. La position des pieds est naturelle et semblable à ce qu'on retrouve sur les autres Sports'. Les mains sont par contre un peu en hauteur sur ce guidon surélevé, comme sur un demi Ape Hanger. Une sensation accentuée par la selle basse (695mm) mais large sur l'arrière. Toujours peu épaisse, sa largeur améliore tout de même très nettement le confort par rapport à sa devancière. Les commandes et le tableau de bord sont semblables au reste de cette gamme, on n'est pas dépaysé.

Photo de la Harley-Davidson SuperLow modèle 2011
Photo de la Harley-Davidson SuperLow modèle 2011

Pour animer sa nouveauté 2011, Harley-Davidson est resté fidèle au 883 mais a installé une nouvelle mouture plus moderne dans ce cadre. Que les puristes se rassurent, il est toujours refroidi par air. Le bloc Evolution est équipé de cylindres et culasses en aluminium, de l'injection électronique et le tout est monté sur Silent Block pour le confort. On notera les faisceaux cachés sous le réservoir pour ne pas laisser apparaître de fils disgracieux autour du V-Twin. C'est toujours une boîte à 5 rapports qui accompagne cette motorisation qui a nettement gagné en vivacité tout en conservant une consommation proche des 5.5L/100km. A l'usage, le 883 du SuperLow a gagné en dynamisme en comparaison avec l'ancien 883 Low et apparaît du coup un peu court, car les changements sur le moteur ne sont pas les seuls. La partie cycle évolue aussi pour rendre ce Superlow plus vif, plus facile mais aussi un peu en manque d'allonge dès que le rythme augmente un peu, alors qu'on sent qu'il pourrait faire mieux très facilement. Peu importe finalement, car l'accent est mis sur la facilité de prise en main tout en conservant l'esprit Harley-Davidson au guidon.

La selle basse, les amortisseurs rabaissés, les repose-pieds à la verticale sous le réservoir et le guidon un peu haut facilitent la prise en main de cette H-D. La disponibilité de cette nouvelle motorisation Evolution y participe aussi grandement avec notamment des bas régimes toujours sonores mais sans doute moins rugueux, ce qui évitera de caler sur un coup de piston lors d'une manoeuvre hésitante. Les débutants apprécieront certainement ce point bienveillant de la part de la firme de Milwaukee. La nouveauté vient aussi de la partie cycle qui accueille ce moteur «allégé». Le freinage est suffisant pour l'utilisation de cette machine avec notamment un frein arrière sollicité et efficace dans de nombreuses situations. Les suspensions sont fermes et la fourche n'aime pas vraiment être maltraitée par un revêtement médiocre, mais les jantes à bâtons de 18 pouces à l'avant et 17 pouces à l'arrière reçoivent des pneus radiaux Michelin issus d'une nouvelle collaboration avec HD. La Superlow paraît bien plus agile que la Low 883 vue il y a quelques années maintenant. Elle gagne aussi très nettement en facilité de conduite pour tous ceux qui ne se sentent pas forcément très à l'aise au guidon mais qui aiment tout de même rouler. Une fois en route, on profite de la vivacité de la machine pour rouler sans y penser jusqu'au moment où ça frotte... Difficile de dire si la garde au sol a perdu ou gagné quelques centimètres, mais le bénéfice de cette facilité de prise en main s'évapore au fur et à mesure que les repose-pieds viennent flirter avec le bitume. Inutile pour ceci de jouer les pilotes sur des routes sinueuses, un tour en ville suffit. C'est là le petit bémol contrariant qui vient se rappeler à nous à chaque balade. Pour le reste, cette Harley-Davidson propose une recette propre qu'on ne retrouve pas nécessairement sur une autre machine même si dans les grandes lignes, c'est un Sportster.

Photo de la Harley-Davidson SuperLow modèle 2011
Photo de la Harley-Davidson SuperLow modèle 2011

Bilan

Cette nouvelle Harley-Davidson SuperLow 883 fait partie des nouveautés de l'année 2011. Pour ceux qui se rappellent de la 883 Low, la recette cette fois-ci ne consiste pas simplement à abaisser un Sportster pour le rendre plus court sur pattes et plus accessible. La nouvelle Superlow apporte aussi un style avec ses jantes à bâtons chaussées de pneus radiaux Michelin, sa selle basse et relativement large, et surtout son réservoir spécifique à la finition bi-ton. De profil, il reste dans le style H-D mais est bien plus large puisqu'il contient tout de même 17 litres mais donne surtout l'impression qu'on est au guidon d'une grosse moto même si la prise en main sur les premiers mètres démontre le contraire. La partie cycle et le nouveau moteur 883 Evolution contribuent à donner à cette Harley une facilité de conduite de premier ordre dans la gamme, que seule la garde au sol viendra contrarier rapidement. Elle n'est pas forcément moindre que sur les autres Sportster, mais la facilité de prise en main fait qu'on emmène plus facilement cette machine en se sentant à l'aise et en confiance. Très facilement accessible aux petits gabarits et aux débutants, cette Harley-Davidson n'a maintenant plus rien d'un simple Sportster rabaissé. Même si on le classe dans cette famille au premier coup d'oeil, il apporte un style bien à lui qui permet de rouler à son aise mais aussi différent, et finalement c'est ça qu'on aime. La facilité de prise en main est un plus indéniable qui la preuve en est, n'empêche pas d'affirmer son style. Ce XL883L, ou plus simplement SuperLow, est à 8995€ avec cette peinture deux tons du plus bel effet. Le prix de base en noir est 500€ en-dessous à 8495€ et un autre coloris simple à 8695€.

essai de la Harley-Davidson SuperLow modèle 2011
Essai de la Harley-Davidson SuperLow modèle 2011

On aime bien

  • Le style soigné et propre
  • La prise en main facile
  • La vivacité générale du 883

On aime moins

  • Le manque d'allonge du 883
  • La garde au sol réduite
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
Duo
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute
Ecouter

Commentez avec Facebook

Fiche technique de la Harley-Davidson SuperLow modèle 2011

Tarif (janvier 2011)8495€ en noir, 8995€ en deux tons
Puissancenc
Couple70Nm à 3750tr/min
Frein avantSimple disque double piston
Frein arrièreSimple disque simple piston
Hauteur de selle695mm
Poids (constructeur)251kg à sec
Réservoir/Conso17L / 5,5L aux 100km

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.harley-davidson.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la Harley-Davidson SuperLow modèle 2011

Fond d'écran

fond d'écran de la Harley-Davidson SuperLow modèle 2011
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600