Essai de la Harley-Davidson Fat Boy Special modèle 2010

Réalisé par la rédaction

Pour l'année 2010, le très célèbre Harley-Davidson Fat Boy se voit décliner dans une version très noire qui n'est pas sans rappeler celle que chevauchait Arnold Schwarzenegger dans «Terminator 2 : Judgement Day». Avant même cette déclinaison très sombre, le Fat Boy est à lui seul une légende dans la production de Milwaukee. Inutile de se sentir l'âme d'un Cyborg et de vouloir sauver le monde pour en profiter, mais le Fat Boy Special, c'est avant tout une histoire d'ambiance.

Photo de la Harley-Davidson Fat Boy Special modèle 2010
Photo de la Harley-Davidson Fat Boy Special modèle 2010

Le Fat Boy Special apparaît encore plus trapu que le Fat Boy qui demeure au catalogue. Le FLSTFB, en comparaison du FLSTF (ce sont les réelles dénominations), se pare d'une teinte principalement noire en jouant avec des finitions mates et le brillantes. Le cadre et le bras oscillant sont noirs brillants (coloris Denim Black) tout comme le large réservoir, le gros phare et les garde-boue. Le réservoir d'huile, la boîte à air ou encore les caches sur les échappements sont mats comme le sont les superbes jantes pleines perforées sur le pourtour. Les chromes possèdent aussi deux finitions, une brillante et une satinée du plus bel effet sur le moteur par exemple. D'ailleurs, une majorité des chromes sont satinés comme la platine réservoir, les échappements superposés Shotgun ou la grosse fourche. Les chromes brillants sont mis en exergue dans cet ensemble très sombre à l'image des conduits d'huile, qui relient par l'extérieur le réservoir Horseshoe au bas moteur (côté droit), ou le cerclage du phare «Bullet».

Le coloris et la finition ne font pas tout sur cette Harley-Davidson. S'il n'y a pas de changements majeurs entre le Fat Boy et le Fat Boy Special, Harley-Davidson s'est attardé sur quelques choix esthétiques pour rendre cette machine encore plus basse, plus trapue voire plus inquiétante. Les repose-pieds sont de type demi-lune (on gagne un peu en garde au sol), la selle passager est moins épaisse et dans l'alignement du garde-boue, la selle du pilote est plus basse d'un centimètre (680mm) tout comme le guidon «Mini-Beach» qui remplace celui d'origine tout en conservant le câblage interne pour un aspect visuel très épuré. L'angle formé par le guidon, la selle et les repose-pieds, se referme pour donner au pilote une position plus inclinée et moins statutaire que sur le Fat Boy standard.

Photo de la Harley-Davidson Fat Boy Special modèle 2010
Photo de la Harley-Davidson Fat Boy Special modèle 2010

Pour animer ce monument de la production motocycliste, le Harley-Davidson Fat Boy Special embarque le V-Twin 96 de 1584cm3 avec une boîte à six rapports. Pour nous le rappeler, un petit «6» s'illumine en vert lorsque la sixième est enclenchée. Le sélecteur double branche de ce Softail permet de les passer facilement et l'imposant couple du bicylindre se charge du reste. Capable de reprendre assez bas au regard de sa cylindrée, on sélectionne un rapport qui colle le mieux aux conditions et on s'y tient. Il ne reste qu'à modérer son allure en tournant la poignée et en profitant des vocalises omniprésentes du double échappement superposé .

En action, les bienfaits des changements sur la partie cycle se font sentir rapidement malgré son gros pneu avant de 140 et son pneu arrière de 200. Bien plus rigides et bien plus précis, les nouveaux Softail laissent la concentration de conduite de côté pour profiter du voyage en se plongeant dans l'ambiance toute particulière de ce Fat Boy Special. Bien entendu, la garde au sol est limitée et le frein avant manque de mordant au regard de la masse de la machine qui avoisine tout de même les 310kg à sec ! Cela parait beaucoup, mais un Rocker pourtant bien plus fin et élancé annonce sensiblement le même chiffre... Pourtant, en prenant le guidon de ce Fat Boy Special, le mot «Fat» prend tout son sens. On est installé sur une masse compacte, un cheval d'acier qui impose son image au pilote comme aux badauds qui se retournent pour le laisser passer et l'admirer : ne comptez pas sur la machine de Terminator pour passer inaperçu, c'est mission impossible. L'assise et le guidon plus bas ne facilitent pas le maniement, mais cette force de la nature (ou plutôt de l'industrie) fera toutefois ce qu'on veut à la condition de lui demander gentiment ! Sur cette machine plus qu'une autre, la recette à son guidon, tient dans le rythme à adopter, l'ambiance à installer et finalement le ressenti à apprécier.

Photo de la Harley-Davidson Fat Boy Special modèle 2010
Photo de la Harley-Davidson Fat Boy Special modèle 2010

Bilan

Sur la base du Fat Boy, Harley-Davidson propose en 2010 le Fat Boy Special, un modèle qui fait un subtil mélange de noirs brillants ou mats avec des chromes clinquants ou satinés. Un style très travaillé qui fait tourner toutes les têtes et dont les amateurs du genre semblent d'ailleurs intarissables. Comme me glissera l'un d'eux, «mon 1340, j'ai tout changé pour faire ça, celle-là, elle a tout !». Il faut reconnaître que les chromes satinés sont du plus bel effet sur cette machine «full black» ou presque.

Certes à l'usage, l'embonpoint de cette machine et surtout la position de conduite avec ce petit guidon et cette selle basse, ne facilitent pas la tâche. Malgré tout, une fois en route, si on prend le temps de se plonger dans l'ambiance de ce Fat Boy Special, on se laisse bercer par le son du gros V-Twin et profite du voyage totalement atemporel que propose cette légende à deux-roues. Un moment rare souligné par une ligne unique qui semble faire l'unanimité pour seulement 95 euros de plus qu'une Fat Boy standard !

Photo de la Harley-Davidson Fat Boy Special modèle 2010
Photo de la Harley-Davidson Fat Boy Special modèle 2010

On aime bien

  • Une allure encore plus sombre
  • Des chromes satinés réussis
  • Un modèle historique à lui seul

On aime moins

  • Plus lourd à conduire qu'un Fat Boy
  • Selle passager moins confort
  • Garde au sol très limitée
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
Duo
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute
Ecouter

Commentez avec Facebook

Fiche technique de la Harley-Davidson Fat Boy Special modèle 2010

Tarif (octobre 2009)20520€ (20425€ pour le Fat Boy)
Garantie2 ans pièces et MO, km illimités
Couple120Nm à 3300tr/min
Hauteur de selle680mm
Poids (constructeur)313kg à sec
Réservoir/Conso19,7L / 7L aux 100km
Conditions météossoleil (15°C)

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.harley-davidson.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la Harley-Davidson Fat Boy Special modèle 2010

Fond d'écran

fond d'écran de la Harley-Davidson Fat Boy Special modèle 2010
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600