Essai de la BMW R 1200 R modèle 2009

Réalisé par Jean-Michel Lainé

La R1200R n'est certainement pas la machine la plus connue de la série R, malgré tout, ce roadster animé par le flat 1200 continue sa carrière à l'ombre des R1200RT (la GT) et de la R1200GS (le trail) beaucoup plus représentées sur les routes et dans les villes de France. Si sa diffusion est plus confidentielle, la R1200R n'en demeure pas moins être une machine aux qualités dynamiques qui ne laissent pas indifférent.

Photo de la BMW R 1200 R modèle 2009
Photo de la BMW R 1200 R modèle 2009

Ce roadster utilise la même motorisation que la RT, à savoir le bicylindre à plat à refroidissement air/huile avec un arbre à cames et quatre soupapes par cylindre. Il ne perd que 3ch avec la version française qui affiche 107ch à 7500tr/min et un couple conséquent de 115Nm à 6000tr/min (500 tours plus haut que la RT). Autant dire que de ce côté du Rhin, on ne perçoit pas de différence sur le comportement du moteur. Agréable dès 2000tr/min, il répond très franchement et grimpe allègrement dans les tours en offrant une plage d'utilisation assez grande. De même le frein moteur est agréable et permet à loisir, soit d'adopter une conduite coulée et (très) rapide, soit de flâner nez au vent sans nécessairement jouer de la boîte de vitesses. Celle-ci est toujours un peu ferme mais son usage est rapidement assimilé.

Que ce soit en ville, sur autoroutes ou sur petites routes, le R1200R donne toujours l'impression qu'il en reste et qu'on pourra en remettre une louchée si besoin... Equipée de son échappement chrome, on profite d'une sonorité feutrée mais tout de même présente pour le plaisir des oreilles . Le passage à la pompe sera agréable aussi puisque cette BMW n'affiche qu'une consommation entre 5.5 et 6 litres en roulage mixte.

Photo de la BMW R 1200 R modèle 2009
Photo de la BMW R 1200 R modèle 2009

Au guidon, on profite du voyage et se fait plaisir sans vitesses trop excessives parce que la R1200R, plus que la GS et la RT encore, procure une incroyable facilité de prise en main. Débarrassée de la hauteur de la première et du volume de la seconde, on obtient une machine au volume rassurant et au maniement évident. L'absence de protection ajoute aussi au fait qu'on soit moins tenté de roule vite même si on peut adopter un rythme impressionnant. Le confort de l'assise et la position décontractée des bras autorisent de longs voyages. A noter pour ceux qui ont les jambes un peu courtes, qu'on peut choisir une selle basse gratuitement à l'achat et qu'un kit d'abaissement est disponible au catalogue.

Très stable et sécurisante, elle se faufile sans aucun effort en ville et reste imperturbable dans les grandes courbes rapides. C'est au fil des kilomètres qu'on apprécie sans doute une des qualités majeures de cette machine : la facilité. A aucun moment, il n'est nécessaire de luter avec elle, même dans des situations critiques. Le centre de gravité très bas, le Telever à l'avant et le Paralever à l'arrière sur le monobras assurent une tenue de route remarquable. En complément du confort de la position, on avale facilement les kilomètres, seul le vent finira par fatiguer le pilote, le petit saute-vent étant surtout décoratif.

Photo de la BMW R 1200 R modèle 2009
Photo de la BMW R 1200 R modèle 2009

La sécurité est renforcée avec l'ABS intégral, l'antipatinage (ASC) et la suspension à contrôle électronique (ESA). Celle-ci permet de choisir depuis le comodo gauche une suspension Confort, Normal ou Sport ainsi qu'un ajustement si on est deux, avec ou sans bagage. Inutile donc de régler quoi que ce soit, il suffit d'appuyer sur un bouton ! Le freinage possède une attaque et une puissance facilement gérables. Le couple important fait qu'on utilise de toutes les façons peu le freinage en entrée de courbe par exemple, à moins d'adopter une conduite très sportive. La meilleure solution est de couper ou de rentrer un rapport avant de réaccélérer dès qu'on voit la sortie, la R1200R est capable de prendre un angle important sans broncher, il ne reste plus qu'à s'appliquer et à profiter des enchaînements...

L'ordinateur de bord affiche bon nombre d'informations comme le rapport engagé (en gros au centre), la jauge de carburant, l'heure, la température, les totalisateurs partiels, la pression des pneus avec l'option RDC, etc. On passe d'une fonction à l'autre depuis le comodo gauche, à droite, on trouve la commande des poignées chauffantes.

Photo de la BMW R 1200 R modèle 2009
Photo de la BMW R 1200 R modèle 2009

Bilan

Si la série R vous tente mais que la GS parait trop aventurière ou trop haute, et que la RT semble trop encombrante ou protectrice, sans doute que cette R saura apporter son lot de satisfaction. Elle emporte dans ses bagages toutes les qualités routières propres à la série R avec une tenue de route sans fausse note aucune et un moteur toujours disponible pour le poids le plus faible de la série R. En plus pour les bagages, elle peut être équipée de supports de valises qui comme sur la RT, accueillent des valises du même volume des deux cotés. De quoi partir avec toutes ses affaires au sec sans y penser !

Finalement, cette R1200R est un roadster qui n'est sans doute pas le plus démonstratif sur le papier, en revanche il est réellement bluffant par ses dynamiques et sa polyvalence. Peu de roadsters de cette cylindrée peuvent se prévaloir d'afficher autant de d'atouts. Traverser la ville quotidiennement, voyager chargée comme un baudet ou s'attaquer à l'assaut d'un col pour le plaisir, elle s'accommode de tout avec une facilité déconcertante.

Photo de la BMW R 1200 R modèle 2009
Photo de la BMW R 1200 R modèle 2009

On aime bien

  • polyvalente et ludique
  • bonne tenue de route
  • moteur dynamique

On aime moins

  • aucune protection
  • hauteur de selle à l'achat
  • un peu trop discrète ?
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
Duo
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute
Ecouter

Commentez avec Facebook

Fiche technique de la BMW R 1200 R modèle 2009

Tarif (aout 2009)12 170 € (à partir de)
Garantie2 ans assistance 24h/24 pendant 3 ans
Puissance110 à 7500tr/min
Couple11,72mkg à 6000tr/min
Frein AVDeux disques 320mm étriers 4 pistons
Frein ARSimple disque 265mm étrier 2 pistons
Hauteur de selleSelle basse : 770mm
Selle haute : 830mm
Poids (constructeur)198kg à sec
Réservoir/Conso18L / 5,5L aux 100km
Conditions météossoleil (25°C)

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.bmw-motorrad.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la BMW R 1200 R modèle 2009

Fond d'écran

fond d'écran de la BMW R 1200 R modèle 2009
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600