Essai de la Benelli Cafe Racer 899 modèle 2009

Réalisé par la rédaction

Le trois cylindres Benelli, en 1130 comme en 899, se décline pour animer plusieurs machines. Dans la famille des 899, il y avait la TNT et la TreK, voici qu'arrive pour la rentrée le Cafe Racer. Il partage avec son grand frère la partie cycle et un dessin hors du commun totalement singulier dans la production actuelle.

Photo de la Benelli Cafe Racer 899 modèle 2009
Photo de la Benelli Cafe Racer 899 modèle 2009

Avec son style compact, torturé et prêt à avaler la route avec ses deux mandibules qui abritent les radiateurs et les ventilateurs, le Cafe Racer nous plonge dans une ambiance unique une fois au guidon. Le coloris noir mat accentue les traits de la bête et la mise en route du moteur ne fait que confirmer la première impression. Le silencieux sous la selle laisse échapper une sonorité puissante et métallique qui semble sortir directement des paddocks . Cette sonorité est toutefois un peu moins sourde que celle du 1130 en raison de la cylindrée moins importante. Le ralenti un peu irrégulier et la réponse instantanée du moteur au moindre mouvement de la poignée ne facilitent pas la traversée des zones 30 en centre ville... D'un côté, cela tombe bien parce qu'on ne prend pas le guidon de cette Benelli pour faire du shopping !

Le truc de ce Cafe Racer 899 est plutôt de nous catapulter d'un virage à l'autre avec des relances plus qu'énergiques et un frein moteur tout aussi incroyable : certains bicylindres n'en offrent pas autant ! On ne s'égare que rarement en dessous de 4000tr/min par manque de confort et oscille le temps d'une accalmie entre 4500 et 7000trs/min. C'est au-delà (des 7000tr/min donc) qu'on reste le plus souvent pour profiter du dynamisme tonitruant du moteur qui donne de la voix tant qu'il peut pour nous en mettre plein les oreilles. Autant dire que la balade bucolique n'est pas réellement au menu dès la prise en main de cette Benelli. La consommation s'en ressent d'ailleurs en oscillant entre 8.5 et 9 litres, une valeur sur laquelle on tombe le plus souvent.

Photo de la Benelli Cafe Racer 899 modèle 2009
Photo de la Benelli Cafe Racer 899 modèle 2009

En comparaison avec le 1130, le moteur semble visiblement plus réactif, plus joueur et surtout bien plus évident à prendre en main avec des valeurs plus exploitables facilement sur route ouverte. La partie cycle paraît aussi plus légère mais demande un peu d'application pour tenir un bon rythme selon le revêtement. Le freinage avant puissant et sans attaque brutale, est facile à gérer. L'arrière est un peu plus délicat car il est puissant et sa sensibilité est moins perceptible. Quoi qu'il en soit, aidé par ses demi guidons bracelets qui inclinent le buste en avant (mais pas trop), le Cafe Racer incite à transformer chaque sortie en course sur route, l'esprit même d'un Cafe Racer en somme...

L'aspect pratique est totalement éludé mais le tableau de bord est complet. On trouve dans l'afficheur numérique, la vitesse instantanée, une jauge, l'heure, deux totalisateurs journaliers et la température du moteur. Pour marquer le côté sportif, l'afficheur est niché dans le grand compte-tours à aiguille et une shift light rouge se manifeste si besoin. La complexité du tableau de bord de la 1130 est ici remplacée par une version épurée et finalement agréable à l'usage. Le confort n'est étonnamment pas mauvais dans la catégorie, bien entendu on prend du vent (beaucoup), mais la position penchée du buste permet de se laisser porter par le vent. En ville, la position et le rayon de braquage réduit ne facilitent pas la tâche, en revanche, l'assise étroite vers l'avant permet de facilement mettre ses pieds à terre même si la selle est un peu haute. Au fond de celle-ci, on est bien calé par le retour de la selle qui protège de la dureté du dosseret. Dès qu'on roule, on y est bien sur ce Cafe Racer.

Photo de la Benelli Cafe Racer 899 modèle 2009
Photo de la Benelli Cafe Racer 899 modèle 2009

Bilan

Avec des caractéristiques communes à la TNT 899 et en reprenant le dessin de son aîné 1130, le Cafe Racer 899 se singularise par la facilité de prise en main accrue du 899 et le style incomparable du Cafe Racer. Un savant cocktail de légèreté et de dynamisme qui ravira sans aucun doute les amateurs de machines peu avares en sensations et qu'on ne croise pas à tous les coins de rues !

Son moteur explosif, sa partie cycle agile et son dessin unique procurent à la Benelli un capital sympathie évident qu'on partage facilement avec les badauds curieux qui ne manqueront pas de venir vous voir. Une fois en route, ce plaisir totalement égoïste de rouler sur un objet rare est entretenu à chaque remise de gaz en sortie de courbe, un Cafe Racer pour en prendre plein les yeux et les oreilles...

Photo de la Benelli Cafe Racer 899 modèle 2009
Photo de la Benelli Cafe Racer 899 modèle 2009

On aime bien

  • un moteur explosif
  • une sonorité incroyable
  • une partie cycle vive

On aime moins

  • frein arrière un peu puissant
  • aussi exclusif qu'une sportive
  • consommation élevée
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
Duo
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute
Ecouter

Commentez avec Facebook

Fiche technique de la Benelli Cafe Racer 899 modèle 2009

Tarif (aout 2009)11 795 €
Puissance120cv à 9500tr/min
Couple9mkg à 8000tr/min
Frein AVDeux disques 320mm étriers 4 pistons
Frein ARUn disque 240mm étriers 2 pistons
Hauteur de selle820mm
Poids (constructeur)199kg à sec
Réservoir/Conso16L / 9L aux 100km
Conditions météossoleil (25°C)

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.benelli-motos.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la Benelli Cafe Racer 899 modèle 2009

Fond d'écran

fond d'écran de la Benelli Cafe Racer 899 modèle 2009
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600