Essai de la Aprilia SXV modèle 2008

Réalisé par la rédaction

Pour le modèle 2008, les SXV ne connaissent pas de révolution mais plutôt un ensemble d'évolutions destinées à améliorer sa facilité de pilotage et donc ses chronos pour une utilisation sur circuit.

Photo de la Aprilia SXV modèle 2008
Photo de la Aprilia SXV modèle 2008

Certaines de ces nouveautés sont arrivées avec le modèle Enduro (la RXV) comme par exemple le double mapping qui est disponible d'une simple pression du pouce gauche directement au guidon. Pour faciliter le démarrage, un starter placé directement sur la boîte à air fait son apparition. Ensuite, une simple pression sur le bouton met en route le moteur, il ne reste plus qu'à choisir le mapping souhaité.

Les premiers tours de roue ne dépayseront pas les adeptes de ces twins sportifs. Le 4.5 (449cm3) fait preuve d'une belle souplesse et d'une large plage d'utilisation qui lui permet de reprendre très bas sans cogner et de titiller le régime maxi très rapidement. Un compte tours est présent sur le tableau de bord mais sa lecture est difficile en roulant, surtout sur un circuit.

Photo de la Aprilia SXV modèle 2008
Photo de la Aprilia SXV modèle 2008

Le double mapping est présent sur cette cylindrée, mais la souplesse et la disponibilité de ce quatre et demi rendent cette fonctionnalité sans doute moins pertinente que sur le modèle cubant 100cm3 de plus, surtout, que pour 2008, la course de la poignée des gaz est plus longue pour faciliter le dosage.

En revanche pour la SXV 5.5 (549 cm3), cette double courbe lui permet maintenant de faire preuve d'une plus grande sagesse. En mode "hard", la roue avant se déleste à chaque sortie de courbe mais la course longue de la poignée de gaz évite que cela soit systématique avec une ouverture plus finement maîtrisée. Pour celui qui recherche la performance plus qu'un pur coté joueur, cela sera certainement un avantage.

Photo de la Aprilia SXV modèle 2008
Photo de la Aprilia SXV modèle 2008

En mode "soft", on trouve là une machine très disponible capable de reprendre bas comme sa petite soeur et de flirter rapidement avec le régime maxi à 12000tr/min, 1000 tours de moins que sur le 450. Une belle plage d'utilisation, qui pardonne bien des erreurs de régime ou de sélection de rapports même si la machine se pilote plus facilement sur la vitesse d'en dessous pour maintenir un régime élevé.

Avec près de 70cv annoncés et malgré sa tendance à lever la roue avant facilement en mode "hard", la SXV 5.5 contrairement à un gros mono de même cylindrée, ne fait pas une démonstration de force ni de violence à son pilote. La puissance se maîtrise sans réel souci surtout en utilisant le mode "soft" qui lisse la courbe.

Photo de la Aprilia SXV modèle 2008
Photo de la Aprilia SXV modèle 2008

Le 450 en mode "hard" est sans doute la cylindrée la plus efficace en faisant un bon mixte entre une grande disponibilité et une puissance parfaitement utilisable avec un niveau de pilotage moyen. Le mode "soft" l'est réellement et gomme beaucoup le caractère de la SXV.

Le 550 en mode "soft" se pilote facilement aussi avec une pincée de fun en plus au détriment de l'efficacité pure sans doute, mais ce mode qui prévient toute embardée, s'est montré bien utile et plaisant à l'usage. <?image('aprilia-sxv-08-1128','left');?>Le mode "hard" porte bien son nom et est réservé à un pilote chevronné dans la discipline ou à des petites séances de domptage juste pour jouer avec la bête.

Photo de la Aprilia SXV modèle 2008
Photo de la Aprilia SXV modèle 2008

Du coté de la partie cycle, il n'y a pas de grands changements, la SXV est annoncée pour 122kg et reçoit cette année une fourche Sachs avec un traitement anti-friction TIN sur les tubes de fourche. A l'avant comme à l'arrière, les réglages sont disponibles pour les fins metteurs au point.

Le freinage est identique, il associe correctement le mordant à l'attaque et la puissance sans faire preuve de brutalité, son usage est facile avec deux doigts seulement. La souplesse du moteur aide à affiner les freinages également avec une décélération plus linéaire que peut le faire un monocylindre.

Photo de la Aprilia SXV modèle 2008
Photo de la Aprilia SXV modèle 2008

Les changements dynamiques ne sont pas les seuls concernés par ce nouveau millésime. Tout d'abord, les SXV (comme les RXV) sont conformes à la norme Euro3. On notera au passage que la machine de Supermotard conserve son échappement faisant office de garde boue arrière contrairement à la version Enduro proposée cette année avec un silencieux Arrow spécifique au bicylindre italien.

L'esthétisme a été revu pour apporter plus de dynamisme au dessin de la machine. Le noir et le rouge habillent entièrement la machine dont le nouveau réservoir a été redessiné pour faciliter son maintien. On remarque aussi la nouvelle selle bicolore qui accentue la longueur de la machine, ainsi que la nouvelle plaque phare et la nouvelle bavette arrière qui accueille maintenant un feu à LED commun à la RXV.

Photo de la Aprilia SXV modèle 2008
Photo de la Aprilia SXV modèle 2008

Bilan

Cette machine connaît donc cette année un ensemble de petits détails pour l'améliorer : starter sur la boîte à air pour le démarrage, double cartographie pour le pilotage etc. Pour rouler différemment sur circuit et se faire plaisir avec une machine qui ne demande qu'à y aller, il en coûtera 9499€ pour la SXV 4.5 et 9799€ pour la 5.5. Pour ceux qui le souhaitent, une VDB Replica est disponible pour un usage sur circuit uniquement.

A lire : Essai des RXV 2008

Photo de la Aprilia SXV modèle 2008
Photo de la Aprilia SXV modèle 2008

Commentez avec Facebook

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.aprilia.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la Aprilia SXV modèle 2008