Essai de la Aprilia Shiver GT ABS modèle 2009

Réalisé par la rédaction

Aprilia propose une autre version de sa Shiver, une version qui se veut plus apte qu'un roadster à attaquer les longs trajets ou simplement plus protectrice au quotidien, c'est la Shiver GT. Avec l'adjonction de sa tête de fourche, l'Aprilia se veut dorénavant voyageuse ! Esthétiquement, on retrouve donc sur l'Aprilia Shiver GT, les particularités de la Shiver comme son cadre, ses échappements soigneusement dessinés sous la selle, la forme du réservoir, mais aussi la position de conduite identique. Seule, la grande tête de fourche est là pour ajouter les lettres GT à l'italienne.

Photo de la Aprilia Shiver GT ABS modèle 2009
Photo de la Aprilia Shiver GT ABS modèle 2009

Le bicylindre de 750cm3 est géré par le système «ride by wire», c'est-à-dire que lorsqu'on joue avec la poignée des gaz, c'est l'électronique qui se charge de transmettre les ordres au moteur. Du coup, l'Aprilia propose trois modes d'utilisations : R (rain) pour la pluie ou plus généralement lorsque l'adhérence est précaire, T (touring) pour le quotidien et S (sport) pour le sport. Concrètement, avant d'aller chercher le régime maximal vers 10000tr/min, chaque mode procure des sensations différentes. Le R est sur la retenue, le T permet de profiter de bas et moyen régimes plus doux et enfin le S, donne des reprises plus vives et plus démonstratives.

A l'usage, rouler sur un filet de gaz s'avère un peu difficile, les réactions à la poignée étant assez sensibles et on peut même à certains régimes, déceler un petit temps de réaction à l'accélération. Outre la sonorité bien présente , la Shiver GT (ou pas), se montre réactive et n'a pas peur d'adopter un bon rythme à l'image d'une Dorsoduro animée par le même twin. Si on profite d'accélérations franches, l'Aprilia délivre aussi un excellent frein moteur. Les qualités dynamiques du bicylindre ne se cachent pas, le tableau de bord est d'ailleurs équipé d'une Shift Light pour optimiser les passages de rapports.

Photo de la Aprilia Shiver GT ABS modèle 2009
Photo de la Aprilia Shiver GT ABS modèle 2009

La partie-cycle n'est pas en reste et permet de rouler de façon sportive si on le souhaite. L'amortisseur est peut-être un peu souple dans cet exercice, mais on gagne en confort au guidon de cette machine qui se veut «GT». Dans cette optique, le freinage est équipé de l'ABS. L'avant est suffisamment mordant et puissant pour un usage sportif, l'arrière est correct. Associés au frein moteur, on peut rouler à bonne allure sans secouer l'équipage sur les freinages, juste en modulant le régime moteur et «léchant» les freins. En ville, la Shiver GT se montre maniable, seul le rayon de braquage est un peu réduit. Pour le reste, la position de conduite assez droite et le grand guidon facilitent grandement les manoeuvres.

Venons en à l'aspect GT de cette Shiver. Le tableau de bord digital affiche tout un tas d'informations : un totalisateur journalier, la vitesse maximale et moyenne, la consommation (qui peut tendre vers 5.5L), le temps de roulage, l'heure, la température de l'air ainsi que les trois modes qui se sélectionnent au guidon. Malheureusement, si on trouve une Shift Light comme sur une machine sportive, il n'y a pas de jauge sur cette Shiver GT ! Pour pouvoir brancher un GPS, il y a au tableau de bord une prise de type allume-cigare sur le coté de la bulle. Celle-ci est réellement trop petite, que ce soit en hauteur comme en largeur, pour protéger le pilote du vent. Idem, la tête de fourche est un peu étroite pour épargner les genoux ou les cuisses des intempéries. Pour l'aspect pratique, elle comprend deux vide-poches dont un qui ferme à clé. Outre le fait qu'ils soient peu accessibles, la place disponible est très réduite, surtout pour celui qui ferme à clé.

Photo de la Aprilia Shiver GT ABS modèle 2009
Photo de la Aprilia Shiver GT ABS modèle 2009

Bilan

L'ajout du qualificatif «GT» à la Shiver est un peu «too much» pour une machine qui ne propose finalement qu'une tête de fourche comme sur certains roadsters déclinés en version S. Certes, cette tête de fourche vient mieux équipée avec sa prise 12V et deux vide-poches dont un qui ferme à clé, mais nous ne sommes tout de même pas au guidon d'une GT.

Cette tête de fourche est tout de même plus protectrice que s'il n'y en avait pas et n'enlève en rien le caractère très dynamique de la Shiver GT. Avec son ABS, les trois modes de sa commande «ride by wire» et une consommation qui peut être raisonnable, la Shiver GT apporte un esprit ludique et sécurisant au trajet quotidien. Shiver GT ou Shiver ? Il ne reste qu'à choisir !

Photo de la Aprilia Shiver GT ABS modèle 2009
Photo de la Aprilia Shiver GT ABS modèle 2009

On aime bien

  • qualités dynamiques
  • esthétisme préservé
  • consommation réduite

On aime moins

  • protection de la tête de fourche
  • vide-poche trop petits
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
Duo
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute
Ecouter

Commentez avec Facebook

Fiche technique de la Aprilia Shiver GT ABS modèle 2009

Tarif (septembre 2009)8799€ avec ABS
8199€ sans ABS
Garantie2 ans
Puissance95ch à 9000tr/min
Couple8,25mkg à 7000tr/min
Frein avantDouble disque flottant 320mm, étrier radial 4 pistons
Frein arrièreDisque 245mm, étrier simple piston
Hauteur de selle810mm
Poids (constructeur)189kg à sec
Réservoir/Conso16L / 5,5L aux 100km
Conditions météossoleil (25°C)

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.aprilia.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la Aprilia Shiver GT ABS modèle 2009

Fond d'écran

fond d'écran de la Aprilia Shiver GT ABS modèle 2009
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600