Essai de la Aprilia RSV4R modèle 2010

Réalisé par Cédric Tangre

L'Aprilia RSV4R débarque en concession, cette moto n'est ni plus ni moins une version simplifiée de sa soeur baptisée Aprilia RSV4 Factory. Affichée 5000€ de moins, elle perd certains éléments conçus pour un gain de poids et d'efficacité sur piste. J'ai eu l'honneur de tester cette Aprilia RSV4R, plus proche de ses concurrentes en terme d'équipement et de tarif sur la piste d'Estoril au Portugal. Disponible en robe noire, ou blanche et noire, l'Aprilia RSV4R ne perd rien de sa superbe, à la fois classe et très agressive, on imagine rien qu'à la regarder que cette moto respire la compétition ! Malgré tout, c'est une moto de route et il paraît même que le bout de coque arrière derrière la selle du pilote (non du conducteur) pourrait accueillir une selle passager !


Vidéo de notre essai de la Aprilia RSV4R modèle 2010

Le sport avant tout

Photo de la Aprilia RSV4R modèle 2010
Photo de la Aprilia RSV4R modèle 2010

Le poste de pilotage offre une vue prenante sur une protection minimaliste et un tableau de bord sobre, lisible et complet.
Trêve de bavardage, il est temps de passer aux choses sérieuses... Dès que l'on monte sur la moto, l'assise ferme et haut placée vous transporte immédiatement dans l'ambiance de la course. La moto ultra compacte, grâce au V4 à 65° donne une position façon 600. Il est même difficile de caser mon mètre quatre vingt dans la bulle... Cette position portée sur l'avant, permet de se mouvoir en toute facilité sur la machine. Très utile pour placer la moto au millimètre sur la trajectoire, cela doit en être autrement sur route et doit vite devenir un calvaire sur route.

Un châssis taillé pour l'attaque

Photo de la Aprilia RSV4R modèle 2010
Photo de la Aprilia RSV4R modèle 2010

A défaut d'être confortables, les suspensions offrent une stabilité impressionnante à la belle italienne. Si votre idée est d'effectuer de longues balades, ou de longs trajets quotidiens en ville, il faut penser à une autre moto. Car la vocation de celle-ci est bien l'efficacité sur piste, même dans cette version de base dotée de suspensions plus traditionnelles. Et la piste ça lui réussi. La rigueur du châssis est impressionnante. Tant au niveau des freins, dont les étriers monobloc Brembo offrent à la fois mordant, puissance et feeling ! A ce moment, la moto a tout de même tendance à balayer la piste du pneu arrière, et ce même sur des freinages peu appuyés, tant la moto paraît balancée sur l'avant. En revanche, la moto se comporte d'un bloc et ne surprend absolument pas le pilote dans ses mouvements.
Au vu de la compacité et de la position, il est possible d'imaginer une moto facile et vive. Dès les premiers virages, ce préjugé s'avère complètement faux. Il faut vraiment insister pour la placer sur l'angle, même à basse vitesse. Pire encore si l'on essaye de freiner sur l'angle, il faut tirer fort sur les épaules pour l'emmener jusqu'à l'angle désiré. Par contre et c'est la que la rigueur de cette moto donne tout satisfaction, une fois posée sur l'angle, la moto ne bouge pas d'un poil... Elle absorbe les bosses et différences de revêtement sans broncher, et surtout, elle donne l'impression de ne plus avoir besoin du pilote. On pourrait enlever les mains, qu'elle poursuivrait la trajectoire.
Une fois l'habitude prise de la forcer en entrée de virage, elle devient très plaisante et diablement efficace. L'avant, rivé au sol procure une grande sensation de confiance, et très vite on se prend au jeu en la jetant littéralement dans le virage. La RSV 4 R a besoin de cette brutalité pour exprimer tout son potentiel. Et là, on peut en faire ce qu'on en veut, un coup d'oeil et d'épaule suffit à changer de trajectoire et éviter les plaques d'humidité présentes sur le circuit. Il faut dire que le moteur doux et coupleux à la fois participe grandement à ce phénomène.

Un V4 bourré de couple

Photo de la Aprilia RSV4R modèle 2010
Photo de la Aprilia RSV4R modèle 2010

En effet, la moindre rotation de la poignée et la sonorité envoûtante du V4 se fait entendre, c'en est même à se demander comment la firme de Noale a fait passer l'homologation la RSV 4. Cela donne l'impression d'avoir une connexion parfaite entre la roue arrière et la poignée de gaz. Pas de temps mort, dès qu'on le souhaite et ce même depuis les plus bas régimes, la moto est poussée par le moulbif qui ne faiblit qu'une fois dépassé les 13 000 tours/min.
Ainsi les virages les plus lents ne sont plus des problèmes. Même en 2ème, le couple disponible très tôt nous extirpe avec force du virage, les coups de pistons s'accélérant et bitume défilant de plus en plus vite.
Par rapport à un 4 cylindre en ligne, il manque tout de même un peu d'allonge, et perd trop de puissance au dessus de 13 000 tours/min.
Malgré cela, le comportement du V4 sera un avantage précieux que ce soit sur route ou sur piste, car il permet toujours de franches relancées qui plus est très progressives.

Comme ses concurrents l'Aprilia intègre différents modes de gestion moteur. Trois sont disponibles (Road, Sport et Track). Ici pas question d'anti-patinage , mais de gestion du couple et de la puissance. Les différences se ressentent nettement et sous la pluie le mode Road suffit amplement. Le mode Track qui offre toute la puissance et le couple disponible convient parfaitement aux conditions sèches, tandis que le sport est un mixe des deux.

Photo de la Aprilia RSV4R modèle 2010
Photo de la Aprilia RSV4R modèle 2010

Bilan

L'Aprilia RSV4R a beau être une version «cheap» de la factory, elle ne perd rien de son caractère sportif ni de sa rigueur. Il serait d'ailleurs très intéressant de faire un comparatif route/circuit entre ces deux motos afin de voir les différences de chronos et de confort à la conduite. Même dans cette version, il n'y a pas de compromis, elle est conçue pour gagner des courses, pas pour tailler les kilomètres. En revanche la rigueur de sa partie cycle alliée à son moteur généreux peut tout de même faire beaucoup d'heureux sur route, à condition de ne pas avoir le popotin et les épaules fragiles.

Différences entre l'Aprilia RSV4 Factory et l'Aprilia RSV4R
aprilia rsv4r aprilia rsv4 factory differences

Photo de la Aprilia RSV4R modèle 2010
Photo de la Aprilia RSV4R modèle 2010

On aime bien

  • Moteur ultra coupleux et facile
  • Freinage très efficace
  • Avant rivé au sol

On aime moins

  • Puissance qui s’essouffle légèrement en haut
  • Difficulté de mise sur l’angle
  • Balayage facile au freinage
Quotidien
Voyage
Loisir
Sport
Duo
On vous regarde
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique de la Aprilia RSV4R modèle 2010

Tarif (décembre 2009)14 999 €
Puissance180ch à 12500tr/min
Couple11,7mkg à 10000tr/min
Frein avantDouble disque 320mm, étriers radiaux 4 pistons
Frein arrièreSimple disque 220mm, étrier 2 pistons
Hauteur de selle845mm
Poids (constructeur)184kg à sec
Réservoir/Conso17L / nc
Conditions météospluie/humide

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.aprilia.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la Aprilia RSV4R modèle 2010

Fond d'écran

fond d'écran de la Aprilia RSV4R modèle 2010
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600