Essai de la AJP 125 PR4 Enduro modèle 2010

Réalisé par la rédaction

AJP propose toujours la même démarche, celle de pratiquer son loisir simplement et le plus souvent possible. On est loin de la course à l'armement et des dépenses excessives qui font souvent grincer les dents du conjoint, pour l'achat comme pour l'entretien. La gamme AJP 2010 repose sur une motorisation éprouvée et accessible à tous. Sa conception a fait son identité au fil des ans avec notamment son joli bras oscillant aluminium et son réservoir sous la selle. Un cadre mixte (aluminium/acier) boulonné est maintenant présent sur toute la gamme d'Enduro, de Cross et de Supermotard. Dans chaque catégorie, on trouve deux motorisations 4 temps (125 et 200) et des parties cycles PR3 (petites roues et empattement court) ou PR4 (roues "normales"). Elles sont disponibles en version Pro, c'est-à-dire avec un amortisseur réglable. Les combinaisons sont donc multiples. Voici le troisième essai et dernier essai de la gamme Enduro : l'AJP 125 PR4 Enduro. L'AJP 125 PR4 Enduro Pro est identique en dehors de l'amortisseur Sachs qui est réglable sur la Pro.

Photo de la AJP 125 PR4 Enduro modèle 2010
Photo de la AJP 125 PR4 Enduro modèle 2010

On retrouve la partie cycle commune aux AJP 2010. Le cadre est un cadre périmétrique mixte (aluminium/acier) boulonné. Ce nouvel élément est venu remplacer les tubes d'acier. Le bras oscillant est toujours une superbe pièce d'aluminium, comme à l'origine. A l'usage par rapport aux précédentes AJP, la PR4 a gagné en rigidité. C'est très perceptible sur les réceptions de sauts, le passage d'un fossé à bonne allure ou dans un virage en appuis. Le comportement s'est éloigné d'un trail sportif pour s'approcher davantage d'une Enduro en ce qui concerne la partie cycle uniquement. On gagne en réactivité sur les changements de direction et en précision de placement.

La fourche est une Paioli classique et l'amortisseur non réglable est signé Sachs. L'ensemble fait très bien son travail dans le cadre d'une rando sportive ou pas. Ceux qui sont un peu «lourds» ou ont un pilotage moins coulé, pourront opter pour la version Pro avec son amortisseur réglable, et mettre une huile de fourche à l'indice de viscosité différent. A voir selon l'environnement dans lequel vous roulez souvent, un peu de souplesse peut être agréable pour un usage «loisir» et l'absence de réglage évitera aussi de tout dérégler...

Photo de la AJP 125 PR4 Enduro modèle 2010
Photo de la AJP 125 PR4 Enduro modèle 2010

Le freinage convient tout à fait à l'AJP PR4 125. L'avant aurait sans doute gagné à être plus mordant, mais au regard des performances du moteur, cela ne pose pas de souci. Le moteur 4 temps de 125cm3 offre très peu de frein moteur, on sollicite donc beaucoup les freins. L'attaque est sans surprise, on peut prendre les freins sans craindre de bloquer les roues. Pour celui qui n'a pas son permis A et souhaite se mettre au TT, c'est très sécurisant. L'arrière est équipé d'un simple piston pour plus de progressivité, le double piston qui était installé à l'origine était bien trop mordant pour être utile. Comme pour la suspension, la PR4 freine globalement bien et suffisamment pour se faire plaisir et s'amuser en jouant avec le relief du terrain.

L'AJP 125 PR4 Enduro et l'AJP 125 PR4 Enduro Pro partagent tout en dehors de l'amortisseur, le moteur est donc identique. Le 125 (124cm3 exactement) est un monocylindre 4 temps, simple arbre à cames en tête, 2 soupapes, refroidit par air/huile et alimenté par un carburateur de 30mm. Ses caractéristiques assurent un entretien facile qui peut être fait soi-même. Le démarrage se fait avec le démarreur électrique ou le kick qui se replace d'ailleurs bizarrement contre le cadre. Le 125 est clairement destiné à quelqu'un qui n'a pas son permis moto et souhaite se mettre à l'enduro loisir pour se balader avec ses copains. Le manque de punch du 125 demande de garder beaucoup de moteur pour passer les parties techniques et le coup d'embrayage est indispensable pour franchir un obstacle. Lorsqu'on tourne la poignée, il ne se passe rien, on ne comptera donc pas dessus pour délester la roue avant ou aborder un passage sur un sol meuble. En revanche pour une balade sur les chemins carrossables il n'y a aucun problème, le moteur est suffisant. Bref, si vous avez votre permis, orientez vous vers le 200. Dans le cas contraire, il faudra soigner son pilotage pour garder un rythme un peu soutenu, la partie cycle le permet. C'est de toutes les façons un excellent exercice si un jour vous passez à une cylindrée supérieure, ce ne sera pas perdu. Enfin comme sur le 200, la boite de vitesses à 5 rapports permet de les monter ou de les descendre très facilement sans utiliser l'embrayage. Toutefois, son usage pour se relancer en sortie de virage est indispensable.

Photo de la AJP 125 PR4 Enduro modèle 2010
Photo de la AJP 125 PR4 Enduro modèle 2010

Côté pratique, l'AJP 125 PR4 Enduro est équipée d'un afficheur digital pour le tableau de bord. L'accès au filtre à air et à la batterie (sur le devant du cadre) se fait en enlevant la selle. Cette manipulation nécessite d'utiliser une petite clé.

Bilan

L'AJP 125 PR4 Enduro (3690€) et l'AJP 125 PR4 Enduro Pro (3990€) pour 2010 continuent à oeuvrer pour l'enduro loisir. Se faire plaisir en roulant souvent sans y laisser sa chemise est le maître mot de ces machines. Le coût d'achat est très raisonnable et l'entretien facile. Une fois en piste, l'ensemble cadre, suspensions et freinage apparaît totalement cohérent. Tout est là pour être utilisé facilement par quelqu'un qui n'a pas son permis moto ou fait ses premiers tours de roues en tout-terrain.

Photo de la AJP 125 PR4 Enduro modèle 2010
Photo de la AJP 125 PR4 Enduro modèle 2010

L'AJP 125 PR4 Enduro n'est pas du tout une machine de course, mais sa partie cycle permet de se faire plaisir en randonnée. Sortez une carte au 25000ème, un picnic et en avant pour une bonne journée de balade ! Le moteur 125 refroidit par air laissera certainement sur sa faim un possesseur du permis A, mais ce monocylindre a l'immense avantage d'être accessible avec un permis B. Les machines 125 avec une partie cycle adaptée au TT ne sont pas monnaie courante sur le marché de l'Enduro loisir en France. Ses qualités dynamiques permettent aussi de se mettre en confiance et de progresser. Pourquoi pas après avoir fait ses armes, passer son permis et voir plus gros ? Le bagage technique ne sera pas perdu de toutes les façons. A noter enfin, la consommation de cette motorisation est très réduite pour pouvoir en profiter plus longtemps.

AJP est distribué en France par Trusty Firm Diffusion, merci à Marc Morales pour l'accueil et à KM Moto à Nîmes pour le prêt d'une machine, l'AJP 200 PR3 Enduro.

Photo de la AJP 125 PR4 Enduro modèle 2010
Photo de la AJP 125 PR4 Enduro modèle 2010

On aime bien

  • Accessible aux permis B
  • Homogénéité de la machine
  • Budget réduit et entretien simple
  • Protège-mains fournis

On aime moins

  • Positionnement du kick
  • Démontage selle et filtre avec clé
  • Manque de punch du moteur
Loisir
Sport
On la détaille
On l'écoute

Commentez avec Facebook

Fiche technique de la AJP 125 PR4 Enduro modèle 2010

Tarif (décembre 2009)3690€ PR4 125 Enduro
3990€ PR4 125 Enduro Pro
Pneu avant90/90 - 21 pouces
Pneu arrière120/90 - 18 pouces
Frein avantDisque 260mm, 2 pistons
Frein arrièreDisque 200mm, 1 piston
Hauteur de selle910mm
Poids (constructeur)100kg à sec
Réservoir/Conso7,5L / nc
Empattement1410mm
Conditions météossoleil (10°C)

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.ajpmotos.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la AJP 125 PR4 Enduro modèle 2010

Fond d'écran

fond d'écran de la AJP 125 PR4 Enduro modèle 2010
Fond d'écran aux dimensions 1024x768 1280x1024 800x600