Essai de la AJP 125 PR4 Enduro modèle 2003

Réalisé par Olivier M

La première chose qui saute aux yeux, sur le modèle AJP PR4 Enduro, comme sur le PR4 Supermotard, c'est la qualité de l'assemblage, l'impression de qualité qui s'en dégage. La moto est belle, et tous les éléments visibles respirent le bel ouvrage à l'image du bras oscillant. L'instrumentation comprend des voyants de phare, clignotants, position neutre et passage en réserve d'essence. Le tableau de bord offre également un compteur de vitesse muni d'un partiel. Deux motos d'enduro sont présentées, l'une rodée et l'autre totalement neuve. Le réservoir d'essence n'est pas à sa place habituelle, mais sous la selle (en blanc transparent). C'est l'un des choix techniques retenus par AJP pour remédier au problème du poids d'essence embarqué qui alourdi la moto de l'avant avec le plein, poids qui diminue ensuite au fur et à mesure de l'utilisation. Cet aménagement sous la selle, au plus près du centre de gravité de la moto, gêne beaucoup moins le pilote.

Photo de la AJP 125 PR4 Enduro modèle 2003
Photo de la AJP 125 PR4 Enduro modèle 2003

Marc Morales, ancien importateur Husaberg, vient de rejoindre la société SFCS (importateur Mondial, Royal Enfield, Adly, Zongq et AJP). D'une part pour assurer la continuité de la marque Royal Enfield, dont il gérait la destinée en France depuis 3 ans, et surtout pour développer les activités Tout Terrain chez SFCS. Il fut 4 fois Champion de France d'enduro, Champion du monde d'enduro par équipe en 1988, 2 fois vainqueur du Rallye de l'Atlas et a participé 8 fois au Paris-Dakar avec une place de 3ème en 1989. Il a également été 3ème du Paris Moscou en 1995. Antonio Pinto et son frère ont fondé AJP (Antonio Jorge Pinto), marque portugaise promise à un bel avenir. Elle acquiert ses titres de noblesse en compétition depuis 1988. La gamme actuelle, 125 enduro et supermotard, va s'étoffer en 2004 avec des motorisations Suzuki 250 et 450cc. Antonio, via un ami traducteur, répondra à nos questions techniques au cours de la journée au Domaine de Nucourt sur une superficie de 20ha.

Marc Morales nous fait une démonstration des possibilités de la machine d'enduro. La moto rodée donne l'impression, sur le bord du terrain, de bien respirer à chaque passage, et Marc nous fait des passages tout en technique et laisse une impression de grande facilité. Il déboule assez rapidement des courbes, freine puis relance la moto dans les virages sans donner l'impression de vraiment ralentir à chaque passage. La moto traverse les passages boueux sur l'angle sans se dérober, tout cela semble très facile ! D'après Marc la moto étant bien réglée en suspension, cela se ressent bien à la conduite.

Photo de la AJP 125 PR4 Enduro modèle 2003
Photo de la AJP 125 PR4 Enduro modèle 2003

Après plusieurs passages, votre aimable webmaestro JMi ne pouvant se rendre à la présentation ce jour là, c'est mon jour de sortie... Etant venu pour une présentation plutôt qu'un essai, j'attend, ne sachant si je dois aller m'essayer à l'enduro pour la première fois, sachant que je n'ai pas d'équipement, et aucune notion de pilotage avec ce type de machine. Jean Bernard Desquenes (SFCS) me pousse à essayer pour me rendre compte, et je me décide enfin. Après avoir glaner 2 ou 3 conseils auprès de Marc, je me lance, et... j'ai l'impression d'avoir déjà fouler l'herbe et la boue car la moto est vraiment facile ! J'applique les principes de base : debout sur les repose pieds dans les bouts droits, la jambe sortie pour les virages, j'écoute Marc et je freine bien de l'avant et de l'arrière, et cela parait bien efficace. Je passe les ornières parfois bien sèches sans soucis, et je découvre que ce 125 4temps est efficace. Pour mes débuts dans cette pratique, cela se passe très bien, je ne m'ennuis pas du tout. En clair : on s'amuse beaucoup au guidon de cette machine. Je tourne, je tourne puis je passe la main au suivant... j'aurai bien continué !

A noter que l'AJP PR4 Supermotard est semblable au modèle PR4 Enduro à commencer par le moteur qu'ils partagent. La machine possède des roues de 17 pouces et une belle finition noire faisant ressortir les éléments plus clairs ou polis du cadre, des roues et du bras oscillant.

Photo de la AJP 125 PR4 Enduro modèle 2003
Photo de la AJP 125 PR4 Enduro modèle 2003

Commentez avec Facebook

Ces données techniques et tarifs peuvent changer sans préavis. Si ce modèle est toujours au catalogue, vous trouverez des informations complémentaires, le dernier tarif ainsi que les promotions en cours sur www.ajpmotos.fr, le site officiel de la marque.

Photos de la AJP 125 PR4 Enduro modèle 2003