Wheels and Waves 2015 2/2 : Punk's Peak Race

Réalisé par Jean-Michel Lainé

La compétition sur les Wheels and Waves est un sprint à l'américaine qui déterminera les deux machines qui participeront à la finale. C'est la Punk's Peak Race qui était sponsorisée cette année par Yamaha. Cette course se déroule sur une petite route fermée pour l'occasion. Les spectateurs s'installent dans un champ en amont et ne sont séparés des concurrents que par les barbelés. En toile de fond, l'océan Atlantique tout simplement, aux pieds de la montage. Autant dire qu'on profite du spectacle, enfin quand il fait beau... La chance était de notre côté ce jour là puisque la pluie avait cessé juste avant pour ne reprendre qu'après. La chaleur permettait aux concurrents de rouler sur un bitume sec.

l herbe pour s asseoir une vue complete du sprint et l ocean au fond
L'herbe pour s'asseoir, une vue complète du sprint et l'océan au fond

Le lieu de la compétition n'est malheureusement pas en France car le pays de la liberté n'autorise pas la tenue d'une telle compétition. Dommage. Il faut donc se rendre en Espagne toute proche. Pour ceux qui sont fâchés avec l'orientation et ne veulent pas nuire au style avec la greffe même temporaire d'un GPS, un ride d'une soixantaine de kilomètres était organisé au départ de l'exposition des Wheels and Waves à la cité de l'océan à Biarritz. C'était l'occasion de longer la côté basque en passant par Bidart, Guéthary, Saint Jean de Luz, les jolies falaises d'Urrugne où on s'attarde un peu, Hendaye, Irun, etc. Bref un peu plus et on ratait le départ.

Le sprint se dispute en montagne. La route grimpe mais fait surtout un S, léger mais suffisant pour que la machine de tête se place devant la poursuivante. Autant dire qu'ici plus qu'ailleurs le départ est ultra important car il est totalement utopique de compter remonter dans la seconde partie. On peut s'aligner au départ avec n'importe quelle machine et n'importe quel équipement aussi, enfin pas tout à fait non plus, un minimum de protection est obligatoire. Scrambler, Cafe Racer, Trail, Sprinter, etc, on trouve de tout sur la grille de départ et de toutes les marques : BMW, Moto Guzzi, Triumph, Harley-Davidson et quelques rares japonaises. Toutes les machines sont customisées, aucune n'est d'origine comme dans le village à Biarritz.

la future yamaha xsr 700 au depart de la punk s peak race
La Faster Son by Shinya Kimura, la future Yamaha XSR 700, au départ de la Punk's Peak Race

Côté spectateur, on trouve tout en haut du champ une buvette pour se restaurer avec des grillades et bien entendu, une part de l'incontournable gâteau basque pour le dessert. On n'est pas monté jusque là pour manger un moelleux au chocolat non plus. On s'installe dans le champ avec l'océan au loin et les motos qui déboulent en donnant tout ce qu'elles peuvent. Un peu comme nous allongés dans l'herbe sous un soleil réconfortant après les orages de la veille. Le truc chouette sur la Punk's Peak Race est qu'on peut même aller sur la grille de départ à quelques centimètres des pilotes. C'est conviviale et change radicalement des ambiances des compétitions qu'on connait actuellement où le spectacle est de plus en plus inaccessible. Aux Wheels and Wave et particulièrement sur la Punk's Peak Race dont l'accès est totalement gratuit, on approche sans souci des machines et des pilotes.

Pour ceux qui n'ont pas pu s'y rendre, voici une petit lot de photos de la Punk's Peak Race 2015 qui s'est disputée le vendredi.

bmw lucky cat face a la harley davidson qui a un peu grille le depart
BMW Lucky Cat face à la Harley-Davidson qui a un peu grillé le départ

cette prepa moto guzzi a fait forte impression aux wheels and waves
Cette prépa Moto Guzzi a fait forte impression aux Wheels and Waves

tous les styles sont autorises a la punk s peak race meme avec un demi hape hanger
Tous les styles sont autorisés à la Punk's Peak Race, même avec un demi hape hanger

peu apres le depart ou on reste dans sa voie jusqu a la sortie
Peu après le départ où on reste dans sa voie jusqu'à la sortie

une fois en haut les pilotes descendent tous pour le placer en pregrille
Une fois en haut, les pilotes descendent tous pour se placer en prégrille

en descendant les pilotes prennent le temps de faire coucou
En descendant, les pilotes prennent le temps de faire coucou

a la montee l important est d ouvrir en grand devant le public vautre dans l herbe
A la montée, l'important est d'ouvrir en grand devant le public vautré dans l'herbe

la gomme chauffe avec un burn out pour une adherence maxi au depart
La gomme chauffe avec un burn out pour une adhérence maxi au départ

Commentez avec Facebook