Visite du bureau de style de Piaggio Group aux USA

Réalisé par Jean-Michel Lainé

La gamme Moto Guzzi actuelle n'est certes pas très vaste mais elle est variée, très distinctive et fait preuve de modernité. Les moteurs 8 soupapes sont performants, les aides électroniques (contrôle de traction, ABS, etc.) sont présentes sur certains modèles dont notre California et le coup de crayon des California ne laisse personne indifférent. Seules les récentes V7 font vibrer inlassablement la corde sensible de la nostalgie chez les premiers fans de la marque de Mandello del Lario.

bureau de design piaggio group a pasadena a l heure du monde entier
Bureau de design Piaggio Group à Pasadena à l'heure du monde entier

Loin de s'endormir sur ses gloires passées, la marque est résolument tournée vers l'avenir sans se dénaturer mais en profitant de la dynamique d'un groupe industriel. Le nouveau centre de design de Piaggio s'est installé à Pasadena en Californie sous la houlette de Miguel Galluzzi (voir interview en fin d'article). Le designer italien voit loin comme la marque italienne presque centenaire aime à le rappeler. La California que son équipe a dessiné permet à Moto Guzzi de reconquérir l'Amérique en marquant une véritable rupture avec la précédente génération. Guzzi nous surprendra donc encore.

Un nouveau bureau pour un nouvel élan

Installé dans la rue principale de l'ancienne ville de Pasadena, la déco intérieure du PADc (Piaggio Advanced Design center) respecte le style de construction typique qu'on retrouve dans les boutiques de cette même rue. Les murs aux briques rouges apparentes, les poutres métalliques, les fenêtres à petits carreaux, la peinture blanche, etc. De dehors, rien ne laisse présagé de la présence d'une entité du groupe Piaggio. Les bureaux sont au premier étage d'une boutique de téléphonie mobile. On y entre par un petit escalier avec le logo Piaggio Group en ligne de mire. Le bureau de design se compose d'un coin avec une table pour les réunions avec vue sur la rue, d'un coin canapé pour échanger plus librement avec vue également et de bureaux avec les ordinateurs qui accueillent les designers. Miguel Galluzzi ne travaille pas seul bien évidemment au PADc. Depuis les scooters Vespa jusqu'aux RSV4 en passant par la gamme Moto Guzzi, les travaux ne manquent pas et les genres sont très différents sans oublié l'arrivée prévue de la marque en MotoGP.

bureau de design piaggio group a pasadena dans la rue principale de la vieille ville
Bureau de design Piaggio Group à Pasadena dans la rue principale de la vieille ville

bureau de design piaggio group a pasadena l escalier qui mene au dessus de la boutique
Bureau de design Piaggio Group à Pasadena l'escalier qui mène au-dessus de la boutique

bureau de design piaggio group a pasadena l entree
Bureau de design Piaggio Group à Pasadena l'entrée

bureau de design piaggio group vue d ensemble
Bureau de design Piaggio Group vue d'ensemble

bureau de design piaggio group a pasadena le salon avec vue
Bureau de design Piaggio Group à Pasadena le salon avec vue

bureau de design piaggio group a pasadena le style et la deco
Bureau de design Piaggio Group à Pasadena le style et la déco

bureau de design piaggio group a pasadena les 4 bureaux
Bureau de design Piaggio Group à Pasadena les 4 bureaux

On ne saura malheureusement rien des futurs modèles de la marque, en dehors de la Moto Guzzi California qui adopte un nouveau coloris bleu du plus bel effet mais qui ne sera malheureusement pas importé en France. Il est réservé aux USA. Quoi qu'il en soit, un petit tour jusqu'à la célèbre plage de Malibu en passant par la fameuse Mulholland Road, oui la même que dans le film Mulholland Drive et bien d'autres encore, nous prouve tout le bien fondé de cette California qui même si sa garde au sol est toujours une source de contrariété même aux Etats-Unis, affiche de jolis arguments dans la catégorie des customs. La Calif' est taillée pour l'Amérique et elle s'y complait autant que nous à son guidon. Et cette route est «the place to ride» à la sortie de Los Angeles en Californie. L'endroit où il faut rouler quand on va rouler là-bas, au milieu de tous les motards du coin avec toutes sortes de machines.

moto guzzi califonia en route vers malibu
Moto Guzzi Califonia en route vers Malibu

moto guzzi califonia sur la mulholland drive
Moto Guzzi Califonia sur la Mulholland Drive

moto guzzi califonia sur la mulholland drive devant le paysage
Moto Guzzi Califonia sur la Mulholland Drive devant le paysage

moto guzzi califonia sur la mulholland drive dans le paysage
Moto Guzzi Califonia sur la Mulholland Drive dans le paysage

moto guzzi califonia sur la mulholland drive a la descente
Moto Guzzi Califonia sur la Mulholland Drive à la descente

moto guzzi califonia a la plage de malibu
Moto Guzzi Califonia à la plage de Malibu

Bref, il faudra attendre le salon de Cologne et surement plus probablement l'ECIMA à Milan pour connaitre les nouveautés 2015 ou les changements stylistiques qu'on retrouvera sur les gammes du groupe Piaggio. Ici au PAD, l'important est que le bureau de style ne soit pas perturbé par un environnement industriel pas franchement favorable à la créativité et à l'inspiration. Le moins qu'on puisse dire est que c'est le cas. Le dépaysement est garantie, en dehors des posters sur les murs du bureau, on pourrait même croire que ça ne parle pas de moto ! C'est idéal pour partir d'une page blanche. Vivement 2015.

5 questions à Miguel Galluzzi au PADc à Pasadena proche de Los Angeles en Californie

Quel est votre premier projet chez Piaggio ?
Je suis arrivé chez Piaggio en 2006, mon premier projet était la Dorsoduro. J'ai participé aux 6 ou 8 derniers mois de travaille sur la Shiver et la Mana. Le premier projet pour Moto Guzzi était la Stelvio toujours en production, puis la Norje dans le centre de Noale. La plus récente est bien sûr la California juste après la V7 Racer.

miguel galuzzi au padc
Miguel Galuzzi au PADc
Quel est votre rôle actuellement ?
Actuellement je suis en charge du design pour Piaggio Group, ce ci ne se limite pas à la moto mais plus généralement à tous les véhicules que Piaggio envisage pour la mobilité dans le futur, 2 ,3 ,4 ou 100 roues autant dont on a besoin pour se déplacer. Les scooters sont un aspect important pour Piaggio mais on regarde aussi ce que pourrait être la prochaine mobilité, avec Vespa mais pas que.
Combien de personnes travaillent ici ?
4 personne dont un manager, 2 designer et moi-même. On sera peut-être 5 mais pas plus que ça.
Comment est organiser le groupe ?
On a un centre technique pour les scooters à Pontedera ou d'autres véhicules 2 ou 3 roues comme l'APE, un autre centre à Noale pour toutes les motos, ici à Pasadena en Californie qui est plus de la recherche sur ce que pourrait être le futur, et nous avons aussi des gens au Vietnam et en Inde. Cette interface entre tous donne une vision à 360° sur ce qu'est la mobilité.
Quelles sont vos échéances ?
Actuellement nous n'avons pas de planning, parce qu'une bonne idée peut parfois être mauvaise lorsqu'elle arrive au mauvais moment. Alors pour une même idée, on doit attendre de trouver le bon moment. On n'a pas d'échéancier depuis aujourd'hui jusqu'aux 3 prochaines années. Nous mettons des idées sur la table, mon travail à Pasadena est de mettre autant d'idées que possible sur la table pour que tout le monde puisse en discuter et trouver le bon moment pour s'en servir.

Propose recueillis le 20 juillet 2014 à Pasadena, Californie.

Commentez avec Facebook