Pirelli Scorpion Trail

Réalisé par Jean-Michel Lainé

Le pneumatique Pirelli Scorpion Trail n'est plus une nouveauté mais les récents essais des nouveaux trails équipés d'origine par cette monte et notre découverte de la journée type d'une Test Rider Pirelli en Sicile en juin dernier, étaient l'occasion de parler un peu plus en détail de ce pneu multi-usage. Le remplaçant du MT 90 S/T combine 2 pneus en un. Depuis la précédente génération de pneus trails, le marché a considérablement évolué avec l'arrivée de machines plus ou moins dynamiques, mais dont le point commun est surtout d'avoir une vocation bien plus routière que pour les précédentes motos du segment. Parmi ces machines, on peut citer la Ducati Multistrada 1200, la Honda Crossrunner ou encore la Triumph Tiger 800. Le cahier des charges pour répondre aux besoins d'une MTS n'est évidemment plus le même que pour assurer la liaison au sol d'un bon vieux DR 650. Les temps ont changé, les pneus aussi. Pour le tout-terrain modéré, on trouve les rainures en forme d'accent circonflexe asymétrique qui vont d'un bord à l'autre du pneu. Pour la route, Pirelli a dessiné des rainures longitudinales pour une évacuation maximale de l'eau, et des transversales depuis la bande de roulement vers l'épaulement du pneu pour le même effet sur l'angle. Le dessin de ces dernières suggère la forme caractéristique de la queue d'un scorpion. Le profil global du pneu est très rond pour répondre aussi bien aux deux usages, bitume ou terre, mais les principales évolutions se sont portées sur l'amélioration du comportement sur la route. De l'avis même du manufacturier italien, les qualités off-road sont comparables à ce qu'offrait le MT 90 S/T.

pirelli scorpion trail schemas

L'avis semble unanime pour un usage routier : le Scorpion Trail est surprenant. La très véloce Multistrada est très stable en ligne droite mais ne résiste pas pour autant lors des passages d'un angle à l'autre. La manoeuvre est rapide et régulière sans être ni trop vive ni trop réactive. Une fois en courbe la stabilité est remarquable, on a l'impression d'être chaussé de pneus bien plus sportifs malgré le poids, la hauteur du centre de gravité et la puissance de ces machines. Les changements d'adhérence ne semble pas affecter le guidage ni la motricité, la confiance sur le sec est constante. On ne vous parlera pas du ressenti sur le mouillé faute d'avoir pu rouler dans ces conditions. En effet, que ce soit lors des essais des MTS, VFR 800 X et Tiger 800 ou tout au long de la journée Test Rider Pirelli en Sicile, le soleil était au rendez-vous. En revanche, l'essai de la Ducati avec ses suspensions pilotées donnait l'occasion de parcourir pas mal de kilomètres sur de la piste et des chemins carrossables. Comme le souligne Pirelli, les améliorations se sont portées sur la route. En tout-terrain, les résultats du pneu sont identiques pour un usage qui de toutes les façons tend de plus en plus à diminuer pour les acheteurs des récents trails. Comme tous ces pneus et d'ailleurs la très grande majorité de ces machines, la boue est à proscrire. pirelli scorpion trail pneusLa faute à des rainures trop peu larges qui se comblent de terre instantanément et transforment votre pneu en slick. Restez donc sur la route les jours de pluie. Pour les pistes et les chemins roulants auxquels il se destine plus particulièrement, le Scorpion Trail se montre par contre correct même s'il n'est pas aussi étonnant que sur la route. La motricité est bonne, il n'y a que le guidage qui est un peu flou sur la terre sèche voire poussiéreuse sans doute à cause de ces rainures longitudinales qui n'atteignent pas assez le centre de la bande de roulement. Aucun souci particulier sur les pierres à condition d'anticiper bien sûr. Même si le comportement est satisfaisant, ce ne sont pas des pneus Enduro pour autant et ce n'est pas le but de toutes les façons.

Au final, Pirelli propose avec ce Scorpion Trail un pneu intéressant pour les trails modernes et véloces à vocation Touring : Ducati Multistrada, Honda Crossrunner, Yamaha Super Ténéré 1200, BMW R 1200 GS, et autres machines de ce segment revenu sur le devant de la scène. Correct sur les pistes de terre où on peut s'aventurer sans encombre tant que ce n'est pas gras, ce pneu est par contre étonnant sur route. Sa stabilité en ligne droite à vitesse très soutenue et sa régularité en courbe font que certains n'hésitent pas à qualifier ce pneu de «trail supersport» même si cette association reste une antinomie sur le papier. Si vous utilisez votre machine à 99.9% sur route même avec revêtement de qualité médiocre, il conviendra parfaitement. Bien entendu si pour vous un trail est avant tout destiné et utilisé pour du tout-terrain facile, son dessin ne conviendra pas surtout les jours de pluie sur des chemins un peu gras. Pour les autres usages, le feeling au guidon aussi surprenant qu'agréable est sécurisant.

pirelli scorpion trail ducati mts 1200

Commentez avec Facebook