Pirelli Diablo Rosso Corsa

Réalisé par Jean-Michel Lainé

Pirelli lance son Diablo Rosso Corsa, un nouveau pneu Supersport qui vient remplacer le Diablo Corsa III. Il apporte une mise à jour de l'expérience de pilotage pour les machines sportives actuelles mais aussi une innovation étonnante qui permet de personnaliser son pneu : la puissance n'est rien sans mon pneu ! Ce pneu est issu de l'expérience de Pirelli en championnat du monde Superbike. Il utilise 3 zones de gomme sur le pneu arrière et la technologie EPT (Enhance Patch Technology) pour optimiser la surface de contact au sol quel que soit l'angle. Des mesures ont été faites par télémétrie sur une Honda CBR 1000RR de série avec des suspensions et des réglages standards recommandés par le constructeur, ainsi que des pressions de pneus pour un usage sur route. Le Diablo Rosso Corsa a été placé en face de ses principaux concurrents : le Diablo Corsa III (qu'il remplace), Diablo Rosso, Dunlop Qualifier RR (remplacé par le SportSmart), le Michelin Pure Power, le Bridgestone BT 016 (qui va être remplacé) et Sportec M5 sur le circuit de Syracuse. Avec les pilotes du service Recherche et Développement de Pirelli, il apparaît sur les diagrammes un gain de puissance transmise au sol entre 10 et 40ch par rapport à la concurrence. Le gain est particulièrement visible en sortie de virage grâce au travail sur les épaules du pneumatique, là où on a besoin de toute la puissance pour se relancer. De notre côté, pas de mesure mais des essais sur le très véloce circuit d'Assen au Pays-Bas. Le plat pays n'étant pas vraiment le paradis des petites routes sympas, il n'y a pas eu d'essai routier.

pirelli diablo rosso corsa avant pirelli diablo rosso corsa arriere

Le Pirelli Diablo Rosso Corsa est un pneu Supersport destiné à la route mais capable de participer sans souci à des journées Piste de temps en temps. Il est destiné aux pistards occasionnels qui cherchent la performance sur la route quotidiennement. Pour éviter les questions de pression qu'on se pose avant de prendre part à une session Piste comme sur certains nouveaux pneus basse pression par exemple, le Diablo Rosso Corsa est prévu pour ne pas modifier sa pression d'utilisation quelle que soit l'usage visé. Inutile donc d'ajuster sa pression entre la route et la piste. Outre le problème de savoir où on en est lorsqu'on n'est pas un expert, on gagne en sécurité en étant sûr de ne pas se tromper. Il suffit donc de mettre la pression recommandée par le manufacturier. A Assen, toutes les sportives du moment étaient là pour effectuer les essais du nouveau Diablo Rosso Corsa. Faute de temps, il fallait choisir et ce sont finalement sept machines qui ont été utilisées : Kawasaki ZX10R, Yamaha R1, Suzuki GSXR 1000, KTM RC8, Yamaha R6, Honda CBR 600 RR et Suzuki GSXR 750 avant que la pluie ne s'abatte sur la piste à la fin de la journée.

pirelli diablo rosso corsa assen kawasaki zx10r pirelli diablo rosso corsa assen yamaha r6

Difficile de se faire une idée du gain de puissance annoncée sur ces machines «libres» sans référence sur ce circuit inconnu de tous les journalistes présents ce jour là. Assen est un circuit très rapide, pas tellement en vitesse de pointe mais plutôt sur les enchaînements où certains virages se passent à pleine charge sans couper, ou en relâchant à peine, après quelques sessions. En dehors d'une partie très lente après la ligne droite des stands, le reste s'enchaîne très vite, il n'y a pas réellement de gros freinages. La température était entre 15 et 20°C et la piste sèche. On peut noter plusieurs points intéressants : le plus significatif est certainement l'excellente stabilité même dans les deux longs virages (droite puis gauche) très rapides avant l'arrivée sur la chicane qui marque l'entrée de la ligne droite des stands. Aucun mouvement n'était à constater sur ces machines assez variées, le placement et les trajectoires se modifient ou se maintiennent sans forcer. Un autre point intéressant est aussi la maniabilité à haute vitesse. Après la partie lente, un long bout droit laisse largement le temps de passer la 4 sur les 1000. Il est suivi d'une cassure à droite qui se prend comme si elle n'existait pas (après quelques sessions...) puis un grand gauche où il faut soulager un peu la poignée avant d'attaquer un droit rapide légèrement relevé. Tout ceci se passe très rapidement, avec beaucoup de gaz avant le dernier droit. Malgré la vitesse très élevée et les différentes géométries des machines, on les bascule d'un angle à l'autre sans réelle inertie. Inutile de se battre pour les faire entrer dans le virage opposé. Aucun mouvement n'a besoin d'être brutal, tout se passe en «souplesse» même lors d'une franche remise des gaz avant d'attaquer les bouts droits. Enfin, après l'enchainement de 6 sessions par demi-journée, le Pirelli Diablo Rosso Corsa présentait une usure régulière sur toute sa surface à midi et le soir avant que les pneus ne soient changés.

Ce Diablo Rosso Corsa est disponible en 120/70ZR17 à l'avant et arrière 160/60ZR17, 180/55ZR17, et 190/50ZR17 ainsi que 190/55ZR17. Pour un train 120/190, il faudra compter 250€ et cerise sur le gâteau, vous pourrez personnaliser votre pneu avec un lot de 6 stickers (avec la colle spéciale) pour 5€. Il suffit pour ceci de se connecter sur le site dédié aux autocollants du Diablo Rosso Corsa pour choisir l'image de fond, la couleur du texte et le texte à ajouter pour que ce que soit votre pneu à vous, rien qu'à vous ! Les stickers sont prévus pour durer aussi longtemps que le pneu s'ils sont correctement apposés bien entendu...

pirelli diablo rosso corsa perso diablo pirelli diablo rosso corsa perso emoto grand drapeau pirelli diablo rosso corsa perso sbk assen

pirelli diablo rosso corsa perso emoto petit drapeau pirelli diablo rosso corsa perso gaaaaz pirelli diablo rosso corsa perso emoto magny cours

Commentez avec Facebook