Dunlop Roadsmart

Réalisé par Jean-Michel Lainé

Successeur du Dunlop Sportmax D220ST, le Dunlop Sportmax Roadsmart est destiné aux motos sport touring. Un programme de recherche et développement de plus de deux ans a été nécessaire pour la mise au point de ce pneumatique afin d'offrir un meilleur grip sur route mouillée et de bonnes performances globales en sport touring.

Destiné aux pilotes de motos sport touring et GT qui recherchent à la fois kilométrage, confort et sécurité sur route mouillée, ce pneu convient aussi parfaitement aux pilotes de roadsters qui exigent des performances plus sportives. Des dimensions pour les gros trails, tels que la BMW GS, seront également disponibles prochainement.

Un Sportmax Roadsmart, comment c'est fait ?

  1. Nouveau dessin de la bande de roulement
  2. Bande de roulement multi-gommes Concept TTC (Triple Tread Compound)
  3. Nouveaux mélanges de gomme
  4. Nouvelle construction: Flex Steel Joint Less Belt (FS-JLB)
  5. Contour spécifique
1) Nouveau dessin de la bande de roulement

Le centre de la bande de roulement le plus couramment utilisé sur route mouillée possède une plus grande densité. Cette bande roulement est définie par une prise d'angle de 25° de chaque coté. Le profil possède le rapport creux/plein le plus élevé de la gamme Sportmax pour un meilleur drainage et des rainures profondes au centre assurent une bonne évacuation de l'eau pendant toute la durée de vie du pneumatique.

Sportmax (avant / arrière)GP RacerQualifier RRQualifierRoadsmart
Rapport Creux Plein6.2% / 6.2%6.9% / 6.5% 9.6% / 7.5% 11.5% / 10.8%
Profondeur de creux maxi4mm / 5.8mm4mm / 5.8mm 4.1mm / 5.8mm4.6mm / 7mm
roadsmart profil
Les rainures multi-directionnelles optimisent la distribution de la pression au sol et les sculptures alignées sur la résultante des forces latérales, d'accélération et de freinage, assurent un meilleur grip, une usure réduite et régulière.

2) Bande de roulement multi-gommes Concept TTC (Triple Tread Compound)

Pour garantir kilométrage et adhérence, le Sportmax Roadsmart bénéficie de la technologie trois bandes multi-gommes développée par Dunlop en Motorsport et déjà présente sur les pneus Dunlop Sportmax GP Racer et Qualifier RR.

Le mélange traction assure le contact en ligne droite. Cette gomme plus dure et plus résistante à l'échauffement, augmente la stabilité, le grip en accélération et au freinage et garantit surtout une grande durabilité. La gomme traction s'étend sous la gomme d'épaulement pour améliorer la stabilité en courbe et contrôler la température potentiellement élevée en utilisation prolongée à vitesse soutenue et parfois en charge.

La gomme d'épaulement plus tendre assure le contact en courbe. Son mélange est spécialement étudié pour garantir une adhérence optimale sur l'angle maxi.

roadsmart bande de roulement
3) Nouveaux mélanges de gomme

Un nouveau procédé d'extrusion permet l'utilisation de différents types de silice pour chaque mélange de gomme, qui optimisent les performances en adhérence sur le mouillé et en kilométrage. Des polymères de dernière génération offrent longévité et grip maxi. Enfin, un noir de carbone ultra fin améliore l'adhérence et diminue le temps de chauffe sans sacrifier la longévité. Tous ces éléments sont liés avec une résine spéciale qui améliore l'adhérence et du Polybutadiène pour augmenter le kilométrage.

roadsmart melange de gommes
4) Nouvelle construction: Flex Steel Joint Less Belt (FS-JLB)

Les pneus avant et arrière utilisent la construction FS-JLB (Flex Steel - Joint Less Belt) qui minimise l'extension dynamique du pneu à haute vitesse liée aux forces centrifuges. Elle maintient une empreinte constante quelle que soit la vitesse, réduit les déformations et l'échauffement excessif du pneu.

Associé aux deux plis rayonne de la carcasse, le JLB - aux densités de fils différentes entre le pneu avant et le pneu arrière - assure l'absorption des chocs et confort de roulage.

roadsmart construction
5) Contour spécifique

La variation de l'empreinte au sol selon l'inclinaison apporte progressivité et précision de la trajectoire. La forme de l'empreinte du pneu avant est plus uniforme pour un meilleur feedback au pilote. Enfin, la surface de contact au sol des pneus avant et arrière a été augmentée pour offrir plus d'adhérence sur angle maxi.

La forme du flanc très arrondie améliore la flexibilité du pneu, répartit mieux les tensions, optimise la distribution de l'empreinte au sol sur angle maxi ou en pleine charge et assure un meilleur retour d'informations au pilote.

Le contour du pneu a un roulement plus haut, pour améliorer la maniabilité et rend la moto plus vive et plus réactive aux changements d'angle.

roadsmart contour
La nouvelle construction de carcasse a permis de réduire le poids du Dunlop Sportmax Roadsmart (-0.5kg pour un 180/55 ZR17) et de diminuer l'effet gyroscopique des masses non suspendues en rotation.

6) Le test

Nous avons monté un train de Roadsmart sur une Buell XB12Scg afin de vous faire part de nos impressions sur ce nouveau Dunlop.
A noter que les utilisateurs de Buell favorisent généralement le grip au détriment de la longévité, en optant pour une gomme tendre et des pneus positionnés sur un segment plutôt sportif, pour des machines coupleuses et destinées la plupart du temps à une utilisation «ludique». Notons également que ces machines ne sont pas particulièrement prédisposées à une grande stabilité sur le mouillé.
Tout l'enjeu de cet essai était donc de déterminer si le Roadsmart allait être à la hauteur des performances promises, assurant un bon grip sur le sec, atténuant les tendances à la glissade de la machine sur chaussée humide, tout en garantissant une bonne longévité.

Une fois le rodage de rigueur terminé, le premier vrai contact avec le Dunlop Roadsmart a lieu en ville, sur chaussée détrempée. Au bout de quelques mètres, un automobiliste hésitant nous impose un freinage d'urgence. Les présentations sont faites : tout se passe sans encombre là où la machine nous avait déjà habitués à des ébauches de rodéo. Ce premier constat se veut plus que rassurant et donne immédiatement lieu à la seconde phase de cette première approche.
Nous nous essayons à de franches accélérations. Compte tenu du couple de la moto, ce genre d'exercice se solde souvent par de belles virgules. Nous constatons néanmoins une stabilité étonnante. Premières conclusions, sur le mouillé donc : ce pneu se caractérise par une stabilité complètement rassurante.

Très rapidement, un autre aspect du Roadsmart se dessine, à l'occasion de ces quelques roulages en conditions urbaines : sa faculté à absorber les chocs. Les pavés irréguliers, voire piégeux de la place de la Bastille à Paris donnent lieu à un verdict sans appel, les mouvements intempestifs de la direction sont sensiblement atténués.

Nous poursuivons notre test en prenant la clé des champs lors d'expéditions qui combineront voies rapides et départementales sinueuses, revêtements de qualités diverses, météo clémente et beaucoup moins.
Adhérence et stabilité sont toujours au rendez-vous, rien ne vient perturber l'aptitude au jeu de la machine. Le train de pneu testé se révèle à la hauteur. Les courbes s'enchaînent rapidement, le Roadsmart tient vraiment bien le pavé et autorise même des passages en force, pour ne pas dire en vrac. Il est précis et progressif, et supporte, sans menacer la trajectoire, les éventuelles aspérités de la route.

Pour l'anecdote, un dépassement totalement cavalier, sur l'angle, et sur une chaussée parsemée de gravillons ne parviendra pas à prendre en défaut le train de Roadsmart, laissant même le «dépassé» totalement stupéfait, et sans doute même futur client, selon ses confidences.

Les giboulées de Mars nous donnent plus que l'occasion de confirmer notre précédente impression. Les sensations que renvoient le pneu sur chaussée mouillée et roulante sont en mesure de donner des ailes aux moins téméraires. Impression encore vérifiée sur voies rapides : à allure très soutenue sous un véritable déluge, pas de mauvaise surprise.

Reste que cet essai cumulant environ 2500 km nous permet de constater une usure lente et progressive, selon toute évidence. Les quelques 1000 km d'autoroute effectués ne laisse pas de marques nettes d'usure, les sillons sont encore très profonds et promettent encore quelques milliers de kilomètres. Un peu de répit, le syndrome du pneu carré, ce sera pour plus tard.

Notre bilan est donc plutôt enthousiaste pour ce pneu affichant un rapport performances/longévité prometteur. Et nous lui accordons une mention spéciale évidemment pour sa capacité à snober l'humidité.

Dimensions disponibles en Europe
roadsmart avantAvant

110/70ZR17 M/C (54W) TL
120/60ZR17 M/C (55W) TL
120/70ZR17 M/C (58W) TL
110/80ZR18 M/C (58W) TL
120/70ZR18 M/C (59W) TL
110/80R19 M/C 59V TL *

roadsmart arriereArrière

150/70ZR17 M/C (69W) TL
150/70R17 M/C 69V TL *
160/60ZR17 M/C (69W) TL
170/60ZR17 M/C (72W) TL
180/55ZR17 M/C (73W) TL
190/50ZR17 M/C (73W) TL
160/60ZR18 M/C (70W) TL

* Dimensions spécifiques pour gros trails disponibles au 2ème trimestre 2008

Commentez avec Facebook