Balade à la croisée des Sierras étape 10 (ESP)

Réalisé par Jean-Michel Lainé

La dernière étape de notre parcours, et de la boucle de 10 jours également, nous emmène depuis Tuleda en Espagne jusqu'au pays Basque français à Aïnhoa au-delà des Pyrénées. Faute de temps, nous ne ferons que la première partie de cette journée concoctée par Trail Rando qui normalement compte 303 kilomètres. Si toute la soirée de la neuvième étape de Campillo à Tuleda a été baignée par l'air du désert des Bardenas, il est temps d'y plonger quelques centaines de mètres seulement après la sortie de l'hôtel pour attaquer ce dixième jour de randonnée. Une petite montée nous fait rapidement basculer dans la plaine du célèbre désert.

Etapes : E8 Navaluenga - Campillo de Ranas - E9 Campillo de Ranas - Tuleda - E10 Tuleda - Ainhoa

Les pluies des jours précédents ont mis un peu de verdure là aussi. On quittera d'ailleurs le désert avec quelques gouttes de pluie, les seules de ce périple de trois jours ! Malgré tout, on imagine assez bien le désert que cela peut être rien qu'en découvrant les paysages faits de petits canyons et d'immenses rochers découpés par l'érosion tout autour de cette plaine. Etonnamment, c'est dans le désert qu'on croisera le plus de monde, même des voitures avec des locaux en balade et quelques VTT ... C'est là aussi qu'on sera le moins seul avec la présence de militaires qui veillent depuis leurs miradors à ce qu'on ne s'écarte pas des chemins autorisés pour ne pas détériorer le site et ne pas s'aventurer sur la zone militaire. Même la vitesse est parait-il régulièrement contrôlée, et comme en ville, on roule très lentement dans cet espace protégé. Bref, c'est finalement dans le désert qu'on se sent le moins libre même si les paysages sont aussi grands que splendides. Le contournement de la zone militaire au centre donne un bel aperçu de la diversité des paysages malgré tout. Toutefois, un petit écart vis-à-vis du roadbook permettra d'immortaliser quelques instants aux abords des lieux typiques et incontournables. On sort du désert en laissant derrière nous la célèbre statue du berger des Bardenas.

trail rando tuleda bardenas 8

A la croisée des Sierras : le bilan. On ne pensait pas être autant dépaysé et seul au monde pendant ces 3 jours à seulement quelques encablures de la France même si Philippe, le patron de Trail Rando, n'a eu de cesse de nous le répéter lors du briefing. Rouler de longues minutes dans des paysages époustouflants sans croiser âme qui vive n'est pas chose rare sur ce parcours tracé au nord de l'Espagne. Les étapes testées (les 3 dernières sur les 10 du voyage complet) peuvent sembler un peu longues sur le papier et obligeront peut-être à de grosses journées au guidon selon votre niveau, mais il n'y a pas de grande difficulté. Le désert des Bardenas est un incontournable. Le traverser est assez frustrant après deux étapes où l'esprit de liberté régnait même si on ne quitte finalement pas la trace définie. Les aventuriers qui n'aiment pas trop rouler en groupe apprécieront certainement cette trace précise et facile à suivre sur le GPS qui permet de vivre le voyage à son rythme, pas trop lentement quand même car la moto balais et le 4x4 d'assistance ferment la piste. Sur ces 3 dernières étapes, la durée de roulage permet avant tout de s'offrir un belle dose de moto dans des espaces grandioses. Attention, même si ce n'est pas une compétition, ce n'est pas du tourisme où on s'arrêtera tous les 10 km visiter quelque chose. La priorité est donnée au voyage plus qu'à la destination, un mélange entre l'esprit d'aventure et la grosse balade à moto pour revenir avec des images plein la tête. La Super Ténéré 1200 aura été une belle surprise, non pas par son confort qu'on connaissait déjà mais par son comportement et sa maniabilité sur ces pistes. Si vous ne vous sentez pas d'emmener une machine au gabarit aussi imposant, des 660 sont aussi proposés à la location. Enfin, on peut regretter que l'hébergement et la cuisine ne soient pas toujours très typiques mais ils ont le mérite d'être varié. Les chambres confortables et calmes assurent de récupérer dans de bonnes conditions, et nos hôtes des deux premiers soirs étaient en plus forts sympathiques, ce qui ne gâche rien.

Fiche technique : 10 jours - 9 nuits - 10 étapes. De juin à septembre. 2390 euros avec votre propre moto. Location de Yamaha Super Ténéré 1200 ou Ténéré 660 possible. Formule liberté possible pour rouler sans encadrement.

Commentez avec Facebook

Photos Balade à la croisée des Sierras étape 10 (ESP)

Balade à la croisée des Sierras étape 10 (ESP) : Tuleda, les Bardenas
Balade à la croisée des Sierras étape 10 (ESP) : Tuleda, les Bardenas

Balade à la croisée des Sierras étape 10 (ESP) : Tuleda, les Bardenas
Balade à la croisée des Sierras étape 10 (ESP) : Tuleda, les Bardenas

Balade à la croisée des Sierras étape 10 (ESP) : Tuleda, les Bardenas
Balade à la croisée des Sierras étape 10 (ESP) : Tuleda, les Bardenas

Balade à la croisée des Sierras étape 10 (ESP) : Tuleda, les Bardenas
Balade à la croisée des Sierras étape 10 (ESP) : Tuleda, les Bardenas

Balade à la croisée des Sierras étape 10 (ESP) : Tuleda, les Bardenas
Balade à la croisée des Sierras étape 10 (ESP) : Tuleda, les Bardenas

Balade à la croisée des Sierras étape 10 (ESP) : Tuleda, les Bardenas
Balade à la croisée des Sierras étape 10 (ESP) : Tuleda, les Bardenas

Balade à la croisée des Sierras étape 10 (ESP) : Tuleda, les Bardenas
Balade à la croisée des Sierras étape 10 (ESP) : Tuleda, les Bardenas

Balade à la croisée des Sierras étape 10 (ESP) : Tuleda, les Bardenas
Balade à la croisée des Sierras étape 10 (ESP) : Tuleda, les Bardenas