Essai video Triumph Trophy 1200 SE

Publié par la rédaction

Après l'Explorer, c'est au tour de la Trophy de recevoir le nouveau moteur Triumph 1200 3 cylindres. Une excellente protection, de nombreux équipements, une dynamique au rendez-vous, etc. tout est là sur le papier pour nous inciter à prendre la route.

La nouvelle Triumph Trophy 1200, et Trophy SE, signe un retour remarqué de la marque anglaise sur le segment des GT après 9 ans d'absence. Le 6e rapport de boîte est différent (pour tirer plus long) de celui de l'Explorer alors que le moteur et la transmission par cardan sont identiques. Très souple sous 7000 tr/min, le moteur peut nécessiter de tomber un rapport pour doubler plus franchement malgré sa cylindrée et ses spécifications techniques. Certainement que les 3 quintaux de la machine ne sont pas étrangers à ceci, mais cela dépend bien sûr de votre conduite. Au-dessus des 7000 tr/min, le moteur est à la fois plus vif et plus sonore. Le châssis et les suspensions permettent à la Trophy d'être très maniable en ville, très stable sur autoroute et facile à conduire ailleurs même si les 300 kg et le centre de gravité assez vous rappellent à l'ordre dans des situations imprévues ou lorsque la conduite devient plus sportive. On apprécie enfin son entretien réduit, avec son cardan bien sur mais aussi grâce à un programme d'entretien réduit : tous les 16000 km pour les révisions mineures et 32000 pour les majeures. Côté tarifs, la Triumph Trophy 1200 arrive en octobre à 17250€ et 18750€ pour la SE, soit un écart de 1500 euros. Elle est très proche des Kawasaki GTR 1400 à 17499€ et Yamaha FJR 1300 à 16999€ en étant mieux équipée. Elle est moins chère que la BMW R 1200 RT à 17700€ moins bien équipée à ce tarif car si on ajoute les suspensions réglables électroniquement (ESA), le pack audio et le régulateur de vitesse il faut ajouter 2600 euros, soit 1550 euros de plus que la Trophy SE. Il est vrai qu'à ce prix, la BMW a selles et poignées chauffantes et une alarme qui sont des options sur la Triumph. Quoi qu'il en soit, la Trophy 2013 semble bien placée en tarif et s'est montrée convaincante par sa prestation générale. Retrouvez toutes nos photos et notre essai complet de la Triumph Trophy 1200 dans notre rubrique Essais.

triumph trophy 1200 se

Commentez cet article

Vous devez être membre de emoto.com pour participer aux discussions
rester connecté - m'inscrire - perdu

Commentez avec Facebook