Essai vidéo Triumph Tiger 800 XR et XRx

Publié par la rédaction

Ceci n'est pas une révolution mais une évolution intéressante pour 2015 avec un confort amélioré et l'arrivée d'assistances électroniques qui seront utiles sur la route mais aussi sur les chemins. La XR met l'accent sur la route, la XRx sur l'équipement.

On pourrait presque croire que la Tiger 800 n'a pas changé. C'est vrai dans les grandes lignes mais tout un tas de petites modifications apportent au final une machine encore plus facile à emmener, plus confortable et globalement encore plus efficace. Le travail sur le moteur permet d'après Triumph de réduire la consommation de 17%. L'arrivée de l'électronique apporte un supplément de confort avec les modes disponibles et le régulateur de vitesse sur cette x, mais aussi de sécurité avec le contrôle de traction déconnectable si besoin, comme l'ABS.

triumph tiger 800 xr
Essai de la Triumph Tiger 800 XR 2015

Bien sûr le moteur n'est pas aussi démonstratif que ce qu'on peut trouver dans la gamme Triumph, mais la vocation de la Tiger 800 est d'être polyvalente et de ce côté, c'est une vraie réussite. On regrette que les repose-pieds passager soient toujours soudés (mais surtout sur la XC plus vouée à quitter l'asphalte), que les prises 12V ne soient pas standards ou que le pare-brise nécessite les 2 mains pour être réglé par exemple, mais l'élasticité de ce 3 cylindres toujours disponible, la qualité de la partie-cycle et l'excellente ergonomie proposée sont les indéniables atouts de la Tiger XR. La différence entre la XR et la XRx n'est que sur l'équipement et le confort. Côté tarif, il faudra ajouter 1200 euros pour avoir la x, un écart qui est justifié au regard de tout ce qu'on a en plus : mode Off-road + mode paramétrable par le pilote, arrêt automatique des clignotants, régulateur de vitesse, béquille centrale, protège-mains, selles confort, pare-brise réglable et prise 12V supplémentaire. De quoi voyager sereinement. Retrouvez notre essai de la Triumph Tiger 800 XRx dans notre rubrique essais.

Commentez cet article

Vous devez être membre de emoto.com pour participer aux discussions
rester connecté - m'inscrire - perdu

Commentez avec Facebook