Essai video Moto Guzzi California 1400 Custom

Publié par la rédaction

Après l'arrivée de la nouvelle California 1400 Touring qui avait beaucoup fait parler d'elle, Moto Guzzi continue sur sa lancée avec une déclinaison Custom du plus bel effet. Moins pratique, moins vintage mais tellement plus esthétique qu'on lui pardonne.

Si l'arrivée de la nouvelle California 1400 avec son moteur 1200 8V était une révolution esthétique et dynamique chez Moto Guzzi, ce Custom en est une autre. Ces deux machines partagent tout sauf les amortisseurs et le style bien entendu. La California Custom met l'accent sur l'ambiance au guidon et force est de constater que la mayonnaise prend lorsqu'on se laisse porter par ce tonitruant 1400 accompagné de cette rassurante partie-cycle dans la catégorie. Le sixième rapport «overdrive» apporte un certain confort sur les grands axes alors que pour les autres paysages, la Calif sait donner le sourire par son moteur et sa rigueur à deux détails près : la garde au sol s'avère trop limitée avec des supports qui frottent très vite en relevant la moto, et la consommation importante qui oscille autour des 10 litres au 100 km. Ce point est moins handicapant puisqu'on n'est plus sur un Tourer, mais le premier point est mis en exergue en étant au guidon d'un Custom dynamique. Quoi qu'il en soit, la California Custom apporte une vraie bouffée d'air frais dans le paysage que ce soit esthétique ou à la conduite. Le mélange des chromes et du noir lui va parfaitement, pouvoir contempler les culasses qui reflètent le paysage en roulant est unique, l'agrément est au rendez-vous et l'objet est souvent admiré. La California Custom est uniquement disponible avec l'ABS au tarif de 17350 euros en noir ou en gris, soit 2000 de moins que sa soeur Touring. Retrouvez notre essai complet de la Moto Guzzi California 1400 Custom dans notre rubrique Essais.

moto guzzi california 1400 custom

Commentez cet article

Vous devez être membre de emoto.com pour participer aux discussions
rester connecté - m'inscrire - perdu

Commentez avec Facebook