Essai video Kawasaki Z1000

Publié par la rédaction

Pour les 40 ans de la Z, Kawasaki renouvèle sa Z1000 dans la foulée de la Z800. Son style étonnant ne manquera pas de vous faire remarquer, notamment son optique si particulier. Mais la nouvelle Z1000 ne se résume pas à un coup de crayon pour 2014.

En dehors du coup de son crayon radicalement différent dans la catégorie et même dans la gamme Kawasaki, la nouvelle Z1000 profite de ce millésime 2014 pour se mettre au niveau face à une concurrence toujours plus affûtée. Le moteur est plus réactif et plus facile à piloter quelle que soit son expérience, la partie cycle est améliorée, la prise en main également avec le nouveau guidon, etc. Globalement, la nouvelle Z1000 est mieux à tous les niveaux. On regrette seulement que Kawasaki ne profite pas de cette mise à jour pour lui greffer quelques équipements électroniques très souvent disponibles chez la concurrence pour le confort ou le pilotage. Dommage aussi que la serrure de la selle soit toujours autant exposée et que le passager serve de garde-boue les jours de pluie. Quoi qu'il en soit, la Z1000 est facile à piloter et les amateurs de 4 cylindres ne seront aucunement surpris par sa vivacité et sa linéarité sur l'ensemble de sa plage d'utilisation. La prise en main améliorée permet d'en profiter pleinement et le design incroyable de ne pas passer inaperçu. A 11990 euros, la Z joue la carte du prix à condition de la prendre en noire ou en orange sans ABS. Cette version SE facilement reconnaissable avec ce coloris bi-tons gris et vert, est à 200 euros de plus et l'ABS facturé 600 euros pour un total de 12790 euros. Retrouvez notre essai de la Kawasaki Z1000 dans notre rubrique Essais.

kawasaki z1000

Commentez cet article

Vous devez être membre de emoto.com pour participer aux discussions
rester connecté - m'inscrire - perdu

Commentez avec Facebook