Essai vidéo de l'Aprilia Caponord 1200

Publié par la rédaction

Parmi tous les grands trails, Aprilia avait besoin de renouveler sa vieillissante Caponord. C'est chose faite en changeant la cylindrée, le design et surtout en y greffant une impressionnante artillerie électronique au service du confort et de la sécurité

La nouvelle Aprilia Caponord 1200 est le dernier des grands trails à arriver sur le marché mais pas le moindre, loin s'en faut. Depuis l'ETV 1000 Caponord, tout a changé. Le nouveau châssis mêlant tubes d'acier et plaques d'aluminium est aussi efficace qu'esthétique, et le moteur se révèle particulièrement dynamique voire même sportif à la conduite comme à l'oreille. Avec notre « Travel Pack » à 2400 euros, qui comprend les suspensions dynamiques (Aprilia Dynamic Damping), le régulateur de vitesse, les sacoches latérales et la béquille centrale (ces deux derniers éléments sont disponibles hors pack) on profite des suspensions électroniques comme chez la plupart des concurrents à la différence près qu'elles sont indépendantes du mode de conduite et qu'elles s'ajustent en permanence sur le mode « auto ». Déroutantes sur les premiers kilomètres en ville comme sur le réseau secondaire, elles se montrent finalement efficaces lorsqu'on assimile les sensations de conduite. Gommant tout ou presque, elles ajoutent à la Caponord un supplément de confort qu'apprécieront certainement les plus gros rouleurs. Finalement, seule la consommation et la garde au sol se montrent contrariantes. Pour le reste le grand trail d'Aprilia tient facilement la comparaison sur le plan dynamique et de l'agrément avec la Ducati plus chère et la KTM moins richement dotée. Le rapport prix/prestation est indéniablement bon. Notre essai de l'Aprilia Caponord 1200 est à lire dans notre rubrique Essais.

aprilia caponord 1200

Commentez cet article

Vous devez être membre de emoto.com pour participer aux discussions
rester connecté - m'inscrire - perdu

Commentez avec Facebook