Essai vidéo BMW R 1200 RT

Publié par la rédaction

Pour 2014 la nouvelle RT change tout du cadre au moteur air/liquide en passant pour le design et l'équipement pléthorique digne d'une berline de la marque. Toujours plus confortable, plus agile et plus pratique, elle devient aussi bien plus dynamique.

La nouvelle BMW R 1200 RT est profondément remaniée : moteur, châssis, équipement pour le confort et aides à la conduite, rien n'a été oublié pour ce millésime 2014. Au final, la nouvelle R 1200 RT est plus confortable que jamais mais aussi plus maniable que jamais. Grâce à un moteur vif et disponible ainsi qu'une prise en main vraiment très aisée malgré son imposant volume et une masse non négligeable, elle saura combler les pilotes amateurs de voyages plus ou moins aguerris quel que soit leur gabarit. Déjà largement plébiscité par les amateurs de GT, la nouvelle RT devrait donner du fil à retordre à sa principale concurrente qu'est la Yamaha FJR 1300, de 17699 à 19499 euros selon ses déclinaisons. Seul le Shifter Pro ne nous semble pas une option indispensable sauf si pour vous une GT doit aussi être capable d'une conduite très engagée. Pour le reste, il est difficile de lui trouver une lacune dans sa fonction de GT même sur le tarif puisque malgré ses nouveautés et ses équipements de série (modes, ABS et ASC), le tarif de base n'augmente que d'un peu plus de 300 euros. La RT est disponible de 18200 à 21933 euros avec toutes les options. Retrouvez notre essai de la BMW R 1200 RT dans notre rubrique Essais.

bmw r 1200 rt
BMW R 1200 RT

2 commentaires sur cet article

Vous devez être membre de emoto.com pour participer aux discussions
rester connecté - m'inscrire - perdu

JMi
oui, je l'ai dit au monteur, en fait à la base le sujet est fait pour la télé et la musique calée pour elle. Comme on n'a pas les droits, il remplace ça d'un coup pour le web sans trop la caler ni en changer le niveau
TOMS
Lovely!

J'avais hate!











Petite apparté, JMI; la musique de fond est un peu forte et couvre parfois ta voix...

Commentez avec Facebook