Essai vidéo KTM Freeride ESM

Publié par la rédaction

Les véhicules électriques sont dans l'air du temps et si on parle beaucoup des autos, les motos ne sont pas en reste avec de nouvelles marques et d'autres plus connues comme KTM. Il y a eu mes MX et enduro électrique, c'est au tour de la SM de s'électrifi.

Un premier essai de cette KTM électrique permet de se faire une idée de sa pertinence. Il y a presque autant de styles et de transmissions que de motos électriques. Ce créneau en est à ses balbutiements et chaque marque explore ses propres pistes. KTM s'est naturellement penché sur le créneau du tout-terrain, ses premiers gènes, et se lance maintenant sur la route sans trop s'en éloigner tout de même avec un Supermotard, la Freeride e-SM. La technologie en est à ses balbutiements, surtout ses applications. Il faut reconnaître que KTM se lance sur ce créneau de moto urbaine électrique avec une certaine réussite lorsqu'on parle de plaisir de conduite et de sérieux de la prestation dynamique. Lorsqu'on se projette dans son contexte urbain on peut lui reprocher l'inconfort de sa selle cross, son orientation encore trop typée TT mais surtout son autonomie de 30 à 40 kilomètres seulement. Il est impossible de la recharger à destination puisque le chargeur n'est pas intégré ce qui permet d'ailleurs d'afficher un poids réduit de 111 kg. Quoi qu'il en soit, cette moto homologuée comme une 125 est donc accessible aux titulaires d'un permis B auto et se pose en alternative à la Duke 125 par exemple, si on pioche dans la gamme KTM. Avec cette moto électrique, vous n'aurez pas de plein d'essence à faire et l'entretien est bien moindre même s'il y a une vidange de l'huile (de boîte) à faire toutes les 50 heures. La Freeride e-SM est disponible fin mai 2015 au tarif de 11825 euros avec la batterie et le chargeur externe 220V. Comptez 2750 euros pour une batterie supplémentaire. Retrouvez notre essai complet de la KTM Freeride ESM dans notre rubrique essais.

essai ktm freeride esm lors d une petite session dans un skatepark de barcelone
Essai KTM Freeride eSM lors d'une petite session dans un skatepark de Barcelone

Commentez cet article

Vous devez être membre de emoto.com pour participer aux discussions
rester connecté - m'inscrire - perdu

Commentez avec Facebook