Essai vidéo BMW C 650 GT

Publié par la rédaction

BMW revoit ses deux maxiscooters C 650 pour 2016. Le C 650 Sport pour concurrencer le Yamaha TMax 530 et le C 650 GT ici en essai en vidéo pour concurrencer le Suzuki Burgman 650 Executive avec une transmission plus dynamique et des équipements inédits.

Le BMW C650GT modèle 2016, tout aussi nouveau qu'il soit annoncé par BMW, ne change pas tant que ça et sur certains points, c'est heureux. L'avant notamment avec les feux diurnes qui sont toujours en option qui ont comme seule évolution la commande automatique. Le grand pare-brise protège parfaitement mais on regrette le réglage électrique, pratique mais toujours aussi lent à la montée comme à la descente, etc. Après un départ pas aussi fanfaron que prévu de la première génération de ces maxiscooters BMW, il faut avouer que cette deuxième génération est réussie et comble les attentes après un premier essai. BMW aurait dû commencer par là. Ce C 650 GT connait malgré tout quelques petits défauts dont le réglage électrique du parre-brise trop lent ou le système d'alerte d'angle mort qui ne fonctionne que dans des cas trop précis. Le reste est en revanche d'un très bon niveau. La qualité perçue en hausse, la rigueur de la partie-cycle, la protection du pilote, le dynamisme de la transmission, l'équipement pléthorique, le confort des passagers, l'espace de chargement, etc. ce GT n'a pas réellement de concurrence lorsqu'on prend en compte l'ensemble de ces points surtout qu'il faut ajouter une consommation relevée des plus raisonnables avec 5.5L aux 100km lors de cet essai. L'avenir dira que ces changements suffiront pour relancer la carrière de ces deux scooters, le C 650 GT et le C 650 Sport, qui partagent la partie-cycle, la motorisation et de nombreux équipements.

Retrouvez notre essai complet de ce maxiscooter BMW C650GT dans notre rubrique essais avec le texte intégral et toutes nos photos.

bmw c650gt en essai dans les rues de valence en espagne
BMW C650GT en essai dans les rues de Valence en Espagne

Commentez cet article

Vous devez être membre de emoto.com pour participer aux discussions
rester connecté - m'inscrire - perdu

Commentez avec Facebook